Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

L’étiquette : les règles du golf qui ne sont pas écrites…

l'étiquette au golf

En plus des règles du jeu, il y a un comportement que tous les joueurs de golf apprennent normalement avant d’aller sur le parcours, c’est l’étiquette. En principe, tous les golfeurs savent que sur le green il ne faut pas marcher sur la ligne de putt de ses partenaires, pas plus qu’ils ne doivent faire de bruit quand un de leur partenaire est à l’adresse pour jouer un coup. C’est conventions de comportement sont le minimum, mais ne résument pas à elles seules, l’étiquette…

Découvrez nos formules d'abonnements

L’étiquette au golf est une chose complexe, souvent plus suggestive que jalonnée par des marqueurs précis, comme peuvent l’être les règles du jeu de golf.

C’est souvent beaucoup plus une façon de se comporter dans une micro société composée de joueurs de golf.

Pour certains cela est très facile, ils sont habitués à tenir compte des autres dans leur attitude de tous les jours, il y a juste quelques petits « trucs » à connaître pour être un partenaire de golf idéal.

Pour d’autres c’est plus compliqué, d’autant plus que ces règles de l’étiquette, contrairement aux règles du jeu de golf, ne sont pas écrites.

L'étiquette est une partie intégrante du jeu de golf en en définissant les valeurs fondamentales dont la ligne directrice est le respect.

Elle résume la façon dont le jeu de golf doit être joué pour assurer que tous les joueurs partagent un maximum de plaisir.

Le golf se joue généralement sans la supervision d'un arbitre.

Le jeu de golf repose sur la capacité de l'individu à montrer de la considération pour les autres joueurs, le respect du parcours et la conformité aux règles.

Tous les joueurs doivent se comporter tout à la fois de manière disciplinée, en faisant preuve de courtoisie et d'esprit sportif, quelle que soit leur attente sur le plan sportif et l’aspect compétition.

Quand on est dans un groupe de golfeurs, en plus d’être attentif et agréable avec chacun d’entre eux, il suffit quelquefois de rester tout simplement un peu à l’écart.

C’est souvent suffisant pour ne pas ajouter de stress à notre partenaire. L’esprit d’un golfeur est très fragile, et quelquefois totalement irrationnel.

Comme un mille-feuille, il doit déplier les couches qui encombrent son esprit au moment d’exécuter son coup de golf.

Posture, swing, cible, crainte de l’échec, etc.

À tout moment le mille-feuille peut s’effondrer, et notre ami perdre sa patience et sa concentration, à ce moment la dernière chose dont il a besoin, c’est de recevoir un coup de pouce d’un de ses partenaires.

l'étiquette le drapeau

Soyez attentif à la balle des autres joueurs, mais n’en parlez pas…

Super ! Bon coup ! C’est le genre de compliments que l’on entend le plus souvent au cours d’une partie de golf, et bien souvent dès que la balle a quitté la tête de club et sans attendre de la voir finir sa course.

Attendez au moins d’être certain du résultat, et ne vous fiez pas au son ou à la puissance du coup pour féliciter votre partenaire, qui risque d’être bien contrarié si ce n’est pas l’objectif, que lui attendait.

De plus, votre partenaire peut même penser que vous devez être un bien mauvais joueur de golf, si vous le félicitez pour un coup, qui pour lui est raté.

Même si vous voulez juste faire part de votre sollicitude, quand votre partenaire vient d’envoyer sa balle dans l’eau ou dans la forêt, il le sait…

Il est inutile de ponctuer son mauvais coup, par des commentaires sur la malchance, sur son mauvais alignement, etc.

Aidez le à retrouver sa balle si c’est possible. Il n’a pas besoin que l’on lui confirme qu’il a fait un mauvais coup, il le sait bien.

l'étiquette sur le green

Sur le green, quand vous avez rentré votre balle dans le trou, vous avez aimé ce bruit caractéristique qui ponctue la réussite de votre dernier putt. Ne privez pas votre partenaire de ce plaisir.

Enlever votre balle avant que ce soit à votre partenaire de jouer, pour que lui aussi ait le plaisir d’entendre ce joli bruit.

Soyez discret avec le score de votre partenaire

N’allez pas trop vite à annoncer le score d’un de vos partenaires qui vient de rater un trou, et surtout pas en affichant une forme de satisfaction.

Comme votre partenaire est sans doute déçu, laissez lui quelques minutes pour se ressaisir et annoncer son score.

Les golfeurs amateurs ont souvent des zones de jeu qui ne s’enchaînent pas avec la même réussite.

On peut très bien réussir une succession de trous en réalisant des scores que l’on n’a pas l’habitude d’atteindre, et dans ce cas c’est une pression supplémentaire à supporter. Faire allusion au résultat exceptionnel, mais provisoire, de votre partenaire, peut contribuer à totalement le déstabiliser.

Sur le tee de départ

Quelquefois les boules de départ ne sont pas placées parfaitement perpendiculaires au sens du jeu, et sans pour autant vouloir tricher, un joueur peut placer sa balle en avant de la ligne délimitée par ces boules.

Si vous le constatez, signalez lui avant qu’il ne joue son coup. Si vous attendez qu’il ait joué, et lui signalez une pénalité, il pourra à juste titre vous en vouloir.

Ce n’est pas l’esprit du jeu, vous ne devriez jamais souhaiter que l’un de vos partenaires se voit infliger une pénalité si vous pouvez l’aider à l’éviter.

En le faisant après, et même si vous ne demandez pas une pénalité, il sera contrarié que le sachant, vous ne lui ayez pas évité de faire cette erreur.

Cette contrariété pourrait lui faire perdre ses moyens pour le reste du trou.

l'étiquette sur le tee de départ

Cessez de faire des coups d’essai quand c’est à un de vos partenaires de jouer. Il n’y a rein de plus perturbant quand on essaye de se concentrer sur le coup que l’on va jouer, que de voir, d’entendre, ou tout simplement ressentir, des gesticulations autour de soi.

Quand un joueur est à l’adresse pour se préparer à jouer son coup, tenez vous de préférence face à lui et suffisamment loin, silencieux et immobile, pour ne pas le perturber.

Gardez votre mauvaise humeur pour vous

Il n’y a rien qui rende davantage mal à l’aise les partenaires d’une partie de golf, que les gestes de colère de l’un d’entre eux.

Lancer de club, injures, coup de pied dans le sac, et bon nombre d’autres expressions de mauvaise humeur après un coup raté, sont monnaie courante chez certains golfeurs qui ne maîtrisent pas leur comportement.

Si au golf, nous avons tous des moments de frustration, il n’y a aucune raison d’en faire subir les conséquences à nos partenaires.

Laissez le bunker dans l’état où vous souhaitez le trouver si votre balle y fini sa course

C’est une des phases du golf où l’on ne doit pas sentir coupable de ralentir le temps de jeu. Prenez le temps de correctement ratisser le bunker dans lequel vous avez laissé vos empreintes de chaussures et les traces de votre coup.

Avant de quitter le bunker, demandez vous si vous seriez contrarié de le trouver dans cet état.

l'étiquette dans le bunker

Râteaux avec des manches cassés, ou bien pas de râteaux du tout, sur certains parcours de golf on peut avoir l’impression que le râteau est un instrument tellement exceptionnel que sa présence n’est pas indispensable autour de tous les bunkers.

On incite ainsi les joueurs à faire l’impasse sur le ratissage du bunker, puisque l’on ne met pas à leur disposition l’outil pour pouvoir le faire.

Insistez auprès du secrétariat ou de la direction du parcours, pour qu’ils fournissent ce que vous êtes en droit d’attendre quand vous leur payez un green fee ou un abonnement.

Les petites choses qui rendent la vie plus agréable sur un parcours de golf

Il y a une centaine de petits détails et de bonnes attitudes que l’on apprend au fur et à mesure, et tout simplement en observant le comportement des autres joueurs sur un parcours.

Prendre en charge le drapeau et le reposer correctement et délicatement avant de quitter le green, couper la sonnerie de son téléphone, et s’il faut absolument l’utiliser, le faire le plus discrètement possible, etc.

l'étiquette telephone

Toutes ces petites choses s’apprennent en observant avec intérêt, et en ayant sans cesse à l’esprit l’attention que l’on doit aux autres, mais c’est également le cas dans notre vie de tous les jours, n’est-ce pas ?

Restez informé

Recevez notre newsletter

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.