Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...
Posté par le dans Qu'est-ce que le golf ?

Apprendre de la routine des golfeurs pros à la télé

Apprendre de la routine des golfeurs pros à la télé

Et si nous nous intéressions à la routine et aux coups d’essai des joueurs professionnels ? Il n’y a rien de pire pour un amateur de sport que d’avoir l’impression d’avoir perdu son temps sur son canapé devant sa télévision, à regarder une épreuve qui nous a laissé sur notre faim. On peut même en ressortir frustré, comme par exemple après un match du PSG à Manchester City…

Quand on pratique le golf, la passion de ce sport nous amène quelquefois à passer également beaucoup de temps devant la télévision à regarder évoluer les pros dans un tournoi, sans penser à essayer d’améliorer notre propre jeu.

Cela ne devrait pas être le cas ! Après avoir suivi le dernier Masters à Augusta jusqu’à très tard pendant quatre nuits, il y a sans aucun doute des choses que l’on peut retenir et essayer modestement de transposer dans notre propre jeu.

On peut toujours rêver de copier le swing de Jordan Spieth ou celui de Bryson Dechambeau en s’inspirant de ce que l’on a vu à la télévision.

Bien sûr, il y a peu de chance de répéter leur geste, mais on peut toujours en profiter pour en tirer quelques enseignements.

L’importance de la routine et des coups d’essai, pour maîtriser l’émotionnel

Quand on suit ces joueurs professionnels, il y a des attitudes intéressantes que l’on ne remarque pas forcément, notre attention étant concentrée entièrement à suivre le résultat du coup que va exécuter le champion.

Pourtant s’il y a bien des images que nous pouvons nous approprier et qui sont constantes dans leur jeu et souvent spécifiques à chacun de ces joueurs, ce sont leurs coups d’essai, leur routine, avant de jouer chaque coup.

Cette routine, si l’on observe bien, elle ne change pas, ils réalisent les mêmes coups d’essai à chaque fois.

Les seuls ajustements que l’on peut constater, c’est avant de jouer des coups particuliers, ou bien s’ils se sentent en difficulté. Ils peuvent ainsi rechercher des sensations avec le contact plus ou moins profond de l’herbe ou en fonction de la pente.

Victor Dubuisson se prépare avant un coup.

Mais en général leurs coups d’essai sont toujours répétés de la même façon, avec la même minutie.

La routine permet de se reconcentrer

Le golf implique la maîtrise de la gestion mentale et émotionnelle.

Pour ces champions de golf, ces coups d’essais sont aussi un moyen efficace de se reconcentrer, soit après un échec sur un trou, après une trop longue attente, ou bien tout simplement après s’être détendu en marchant jusqu’à leur balle.

Il nous arrive à tous de manquer un coup qu’habituellement on ne rate jamais, et d’avoir ensuite des difficultés à retrouver notre jeu, et quelquefois nous allons porter ce simple échec comme un fardeau, pendant toute la suite de la partie.

En observant les joueurs professionnels de golf, on s’aperçoit que sur des tournois qui peuvent s’étendrent sur quatre jours et une moyenne de plus ou moins 280 coups à jouer, il n’est pas rare qu’eux aussi, à leur niveau, ratent des coups.

Mais avec leur maîtrise émotionnelle, ils gardent leur sang-froid pour le coup suivant, et tout au moins pour évacuer ces mauvais coups de leur esprit sans perdre leur jeu jusqu’à la fin de leur partie.

Si vous aviez la chance en 1986 de pouvoir suivre le Masters sur une chaîne de sport à la télévision, peut être vous souvenez vous de Jack Nicklaus pour sa dernière victoire à Augusta.

Il rate le green du trou N°12et fait un bogey, pourtant ensuite du 13 au 18, il va jouer 5 sous le par. Il déclara ensuite que ce bogey stupide lui avait permis de se concentrer davantage.

Avant un putt, Victor Dubuisson recule par rapport à la ligne de putt et sa balle

On retrouve bien entendu cette routine au putting, certains font leurs coups d’essai près de la balle, le long de leur ligne de jeu, d’autres préfèrent s’en éloigner pour ressentir la sensation et le poids du putter entre les mains.

Mais tous reconduisent la même routine pour chaque putt.

Chaque grand joueur a sa propre routine, que ce soit pour les grands coups, les approches, ou le putting.

Sur un parcours de golf, nous sommes capables des meilleurs coups quand nous les réalisons sans effort apparent, ou tout au moins sans avoir l’impression d’une concentration extrême, un peu comme un geste naturel que nous avons l’habitude d’exécuter et de réussir.

Les coups d’essais pour se mettre en situation et se reconcentrer

Les coups d’essai doivent permettent de se mettre en situation de réussir le coup en programmant le subconscient pour atteindre cet objectif.

Une fois à l’adresse pour exécuter le coup, on ne pense plus à rien d’autre qu’à son exécution, la confiance étant renforcée, il est temps de s’engager pleinement dans le coup à jouer.

Bobby Jones disait : « vous envoyez votre meilleur coup, quand vous pensez au moins de choses possibles ».

Avoir une routine saine avant de jouer chaque coup sur le parcours est de la plus haute importance.

C’est la fondation de ce que vous comptez faire pour chaque situation que vous rencontrez sur le parcours.

Certaines situations sont constantes, comme par exemple les coups de départs, d’autres un peu plus exceptionnelles, comme le franchissement d’un obstacle ou une sortie de bunker.

Souvent négligée par de nombreux golfeurs amateurs, la routine avant chaque coup est pourtant le lieu commun où professionnels et amateurs vont trouver confort et confiance.

La routine doit être considérée comme un élément du jeu de golf à part entière, chacun peut la personnaliser à sa façon, mais si nous nous intéressons de prêt à ce que font les joueurs pros, on remarque que presque tous ont les mêmes habitudes, ou le même rituel.

Ce rituel avant chaque coup les prépare physiquement et mentalement à exécuter un coup de qualité.

Une bonne routine doit permettre de nous mettre dans une situation positive pour réussir le coup à jouer. Elle doit davantage être orienté vers l’objectif que vous vous êtes fixé plus que vers ce que vous voulez éviter.

Nous avons tous vécu l’expérience qui nous a conduit à envoyer directement notre balle dans un obstacle d’eau, que justement nous voulions à tout prix éviter.

En se concentrant trop sur ce que nous ne voulons pas faire, on augmente réellement les chances pour que ce soit ce mauvais coup qui soit exécuté.

Juste avant le coup, Victor Dubuisson visualise la trajectoire

Les bons joueurs commencent par prendre connaissance de l’environnement et la cible qu’ils veulent atteindre. Généralement ils se positionnent derrière la balle pour trouver la ligne balle/cible.

Certains aiment aligner leur club horizontalement vers la cible pour encore mieux la visualiser. Ils peuvent également prendre un repère au sol dans l’axe de cette ligne, feuille, brindille, etc.

Quand ils exécutent leurs coups d’essai, et même si ce ne sont que des coups d’essai, leur position et leur alignement sont identiques au coup qu’ils vont réaliser.

Le premier coup peut permettre de rechercher et ressentir une particularité technique, par contre pour le second coup toutes ces considérations sont évacuées pour ne pas laisser de place à quoique ce soit qui vienne encombrer l’esprit.

Ils recherchent alors juste une sensation pour trouver un bon rythme en douceur et un bon tempo.

Ainsi au moment d’exécuter le coup toute pensée technique est évacué.

Si cette routine est perturbée par un élément extérieur ou une impression négative, ils recommencent leur séquence à son début.

Enfin, certains golfeurs aiment faire des « waggles » avec le club avant de frapper le coup. Cependant si cela a l’avantage d’aider à relâcher les tensions, cela éloigne la mémoire musculaire du geste qu’il faudra exécuter.

Profitez du temps que vous passez devant votre télévision à suivre des tournois de golf, pour observer les routines et les coups d’essais de joueurs professionnels pour adapter votre propre routine.

Trouvez une sorte de rituel qui vous convienne pour être certain ensuite d’exécuter parfaitement le coup que vous avez à jouer.

Votre routine vous permettra de ne rester concentré que sur le geste à exécuter, et vous permettra d’évacuer tout ce qui est inutile ou parasite.

Avec la pratique, votre routine deviendra un outil supplémentaire pour améliorer votre jeu de golf. En développant et en perfectionnant cette habitude, vous obtiendrez beaucoup plus de bons résultats qu’en vous posant sans arrêt des questions pour savoir comment vous jouez sur le parcours.

Restez informé

Recevez notre newsletter

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.