Plus de 4000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

Un contenu unique, utile, et passionnant! Pour l'abonnement 12 mois! 1 boîte de 12 balles Srixon AD 333 Tour offertes et envoyées chez vous!

Vinaora Nivo Slider

Comment adresser la balle pour éviter un hook ou un slice ?

Comment adresser la balle pour éviter un hook ou un slice ?

Slice ou hook ? Pire que de manquer de longueur sur un parcours de golf, une trajectoire non contrôlée coûte beaucoup plus de coups sur une carte de score, surtout quand le problème est récurrent. Pas étonnant que le plus grand nombre de requêtes sur Internet pointent sur des solutions pour contrer ces effets excessifs donnés à la balle par l’action du joueur, et par conséquent du club. Pour ceux qui connaissent bien ces problèmes, le coach Olivier Raynal a une solution simple à mettre en œuvre sur le parcours, et qui tient dans une approche très en amont de la frappe de balle.

Découvrez nos formules d'abonnements

A quel moment se joue un slice ou un hook ?

Slice, effet de la balle qui part à droite et termine plus à droite, ou hook, balle qui part à gauche et termine encore plus à gauche, ont souvent, si ce n’est la plupart du temps, des conséquences communes éliminatoires sur un parcours de golf.

Plus la distance est importante, en particulier pour les longs frappeurs, et plus l’effet pousse la balle hors du fairway, et même hors limite.

La plupart du temps, on pense que tout s’est joué à l’impact. C’est bien entendu le moment clé. Cependant, avant que le club arrive sur la balle, tout ce que vous organisez en amont joue un rôle non négligeable, à commencer par la posture, et à la façon d’adresser la balle.

Dès cette toute première étape, vous pouvez en effet créer malgré vous les conditions idéales pour générer l’effet que vous voulez absolument éviter.

Souvent, un sliceur droitier adresse sa balle avec les épaules ouvertes, de sorte qu’il ouvre son corps. Ainsi, le club va plus facilement suivre un chemin extérieur – intérieur – extérieur.

Organisation d'un slice

A l’inverse, un hookeur droitier adresse la balle, même sans s’en rendre complètement compte, avec les épaules trop tournées vers la droite (fermées), ce qui peut générer un chemin de club intérieur – extérieur – intérieur.

Organisation d'un hook

L’effet est le plus souvent le résultat d’une distorsion entre le chemin suivi par le club, et le chemin suivi par les épaules et le haut du corps, comme l’illustre Olivier Raynal sur les photos ci-après.

L'adresse conditionne la trajectoire de balle

Il illustre trois grandes familles de postures et de trajectoires. Celle qui est neutre avec les épaules, le corps orienté face à la cible, de même que le club et la face.

C’est la situation idéale.

Pour le hook, le corps et les épaules pointent à droite alors que le club pointe vers la cible.

Pour le slice, le corps et les épaules pointent à gauche, alors que le club pointe vers la cible.

Plus les écarts sont importants, et plus, les effets générés seront importants.

Dans son enseignement ou ses formations, Olivier Raynal aime parfois sortir des sentiers battus. Par rapport à ses élèves, il travaille beaucoup sur un mode de fonctionnement à base de questionnement.

En inversant les rôles, si vous étiez en face de lui, il vous demanderait de lui expliquer comment éviter un slice en imaginant qu’il découvre le golf pour la première fois.

Si vous vous prêtez au jeu, vous pourriez décrire vos croyances et savoirs, sans vous soucier de savoir qu’Olivier est en fait coach.

De là, l’expérience pourrait prendre une nouvelle tournure. Vous pourriez défricher ce qui est juste, de ce qui est inapproprié.

Inverser le processus

Appliqué au slice, et à l’adresse, dans le cas d’un sliceur, vous pourriez tout simplement vous organiser en hooker pour contrer l’effet.

Dans le cas d’un hooker, vous pourriez aussi simplement vous organiser en sliceur.

En fait, tout se joue au moment où vous allez vous mettre à l’adresse au-dessus de la balle.

Pour contrer un hook, arrivez à la balle avec les épaules et la poitrine face à la cible, posez le club derrière la balle, et placez votre corps en dernier.

La plupart du temps, tous les golfeurs arrivent sur la balle en plaçant le corps en premier, puis ensuite le club et la face vers la cible.

La proposition d’Olivier consiste à inverser le processus, et à finir l’organisation par le corps, et les épaules.

A force de jouer au golf régulièrement, on a tous tendance à prendre des habitudes, surtout les mauvaises. A ne plus réfléchir à des choses pourtant aussi essentielles que l’alignement du bassin et des épaules à la cible.

En prenant le réflexe de placer le corps en dernier, sur chaque coup, vous vous rappellerez justement l’essentiel. Le placement du corps peut conditionner le chemin que le club va suivre pour arriver sur la balle.

En plaçant d’abord le club derrière la balle, puis en amenant le corps, vous remarquerez qu’assez naturellement, si vous jouez bien le jeu, vous ne placerez plus vos pieds, votre bassin et vos épaules de la façon dont vous vous organisiez précédemment.

Ce qui veut dire que vous avez une tendance naturelle à vous organiser dans la position qui génère la trajectoire que vous voulez pourtant éviter.

Pour un sliceur, la solution proposée par Olivier consiste à placer d’abord le pied avant puis ensuite seulement le pied arrière.

Ce faisant, vous vous placez à la balle en décalant l’alignement des épaules vers la droite, soit l’inverse du positionnement naturel d’un sliceur.

Pour un hooker, placez d’abord la jambe arrière avec les épaules face à la cible, puis le pied avant.

Dans les deux cas, vous devez sentir que vous n’êtes plus à la balle de la même façon que ce que vous faisiez naturellement.

Partant de là, vous pouvez créer les conditions d’un swing qui va contrer votre tendance naturelle.

Morale de cette histoire ou plutôt conseil à retenir de cet article, avec un peu d’exercices, vous devriez ressentir l’importance de la posture dans la trajectoire et les effets que vous donnez à la balle.

Ce conseil est assez simple à mettre en œuvre au practice ou sur le parcours.

Quand vos balles partent en slice ou en hook, demandez-vous toujours comment vous êtes arrivé sur la balle ? Comment sont orientées vos épaules ? Avez-vous créé un écart entre la direction de votre corps, et de votre club à la cible ?

Ce n’est pas forcément plus compliqué que cela, sauf si vous trafiquez le chemin du club malgré une bonne position à l’adresse, mais cela, c’est une autre histoire.

Restez informé

Recevez notre newsletter

A chacun sa balle Srixon !

Découvrez nos formules d'abonnements