Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

Putters Cleveland TFI 2135

Au cours de notre entretien avec Lionel Caron, Directeur des ventes en Europe pour la marque Cleveland, ce dernier nous a dévoilé en avant-première, la sortie d’un tout nouveau concept de putter à sortir en octobre 2015. Les premières images de ce nouveau putter ont filtré. Explications sur le concept 2135 !

Avant de vous décrire ce tout nouveau produit, quelques mots sur la stratégie Cleveland Golf.

Pourquoi Cleveland investit de plus en plus le terrain du putting ?

Jusqu’à présent, vous connaissiez certainement Cleveland pour les sandwedges.

En France, depuis plus de 10 ans, un wedge sur deux vendus est un Cleveland. Cette part de marché est considérable.

Sur aucun autre segment de produit, une marque ne tient à elle-seule une part de marché aussi écrasante vis-à-vis de la concurrence.

TaylorMade qui domine le secteur des drivers depuis 15 ans, ne domine pas avec une telle avance (entre 25 et 30%) !

Cleveland se distingue de ses concurrents par le fait d’appartenir à un groupe (Sumitomo) qui détient aussi Srixon, et XXIO.

De fait, la direction nipponne de l’entreprise a décidé de repositionner chacune de ses marques pour éviter les doublons.

A Cleveland, le secteur du petit jeu, du wedge au putter !

Stratégie qui se base sur les très bonnes ventes de Cleveland en Europe, et aussi sur la culture de l’entreprise qui considère que le score au golf se fait à moins de 100 mètres du drapeau.

Précisons toutefois qu’aux Etats-Unis, le leader des wedges est Titleist avec les Vokey.

Associé depuis quelques années à Dave Pelz, le coach le plus célèbre pour la qualité du petit jeu, Cleveland a sorti un premier produit pour contrecarrer Odyssey et son célèbre putter 2-balles…qui pour la petite histoire a été imaginé par Dave Pelz.

Pelz a donc inventé un putter smartsquare, vantant les mérites des deux carrés à la place des deux ronds !

Après cette première étape pour se positionner comme un acteur crédible dans le domaine du putting, partie intégrante du petit jeu, Cleveland entend démontrer qu’elle est une des marques les plus innovantes.

Pour en avoir discuté avec Lionel Caron, Cleveland a déjà été par le passé une marque très créative, mais cela n’a pas toujours été reconnu par le marché.

Cleveland a été la première marque à créer des drivers ultra-légers…pourtant, c’est TaylorMade, Ping ou Callaway qui ont été crédité de cette innovation.

Chez Cleveland, ils admettent de fait ne pas toujours avoir été de bons communicants.

Avec le 2135, Cleveland entend enfin réussir dans tous les domaines, conception et marketing.

Que signifie 2135 ?

Si on ne vous le dit pas, pas sûr que vous deviniez !

  • 21,35 mm est en fait l’exacte moitié de 42.70, soit le diamètre d’une balle de golf ! Le diamètre minimum d'une balle de golf étant 42.67 mm.
  • 21,35 est le point exact du centre de la balle par rapport à sa couche externe.

Tout le concept de la marque Cleveland s’appuie donc sur l’alignement du putter par rapport au centre exact de la balle.

Comment améliorer l’alignement ?

Les nouveaux putters Cleveland TFi 2135 incorporeront tous un système d’alignement basé sur cette mesure de 21.35 mm.

Autrement dit, derrière la lame du putter, et pile au milieu du club, Cleveland a positionné une barre qui permet de parfaitement aligner la face au centre de la balle.

Comme souvent en matière de putter, il ne s’agira pas d’un seul produit mais d’une ligne qui comprendra plusieurs formes de têtes, et plusieurs longueurs de shafts.

Le modèle d’origine sera livré avec un loft standard de 3 degrés, et un lie de 70 degrés.

Les longueurs de shafts proposés vous permettront de trouver votre bonheur de 33 inches à 38 inches.

Et tout comme Odyssey, Cleveland a sa propre solution pour adoucir le contact à l’impact.

Le TFI, un procédé qui permet de superposer une couche d’aluminium avec un insert en polymère.

  • La version 1.0 sera une lame classique adaptée aux golfeurs ayant un arc de putting relativement « straight ».
  • La version 6.5 sera un maillet demi-lune aussi adaptée aux putts « straights ».
  • La version 8.0 sera une lame plus large adaptée aux chemins de putting légèrement plus arrondis. Ce putter sera en plus contrebalancé.

Cette innovation sera-t-elle vraiment déterminante ?

C’est une question que nous ne nous posons jamais assez souvent !

Dans l’univers industriel, et en particulier dans le domaine du golf, l’innovation n’est pas seulement un crédo, c’est une nécessité pour convaincre les golfeurs qu’un nouveau produit pourra supplanter le précédent.

A une époque où beaucoup de golfeurs commencent à critiquer la stratégie de TaylorMade et Callaway qui sortent des nouveaux produits tous les six mois, en arguant que c’est la meilleure technologie pour finalement les remplacer par d’autres, et brader les prix, il est donc de plus en plus important de se concentrer sur l’essentiel : qu’est-ce qui peut avoir du sens pour améliorer son jeu de ce qui est de l’ordre du gadget ?

Tout l’avenir commercial d’un nouveau putter comme le TFI 2135 en dépend.

D’autant que nous ne pouvons pas empêcher les marques de rêver à reproduire la success story du putter 2-balles. Justement, un produit qui a démontré qu’il était plus qu’un gadget.

En matière de putters, l’alignement est souvent au cœur de l’innovation.

Un degré d’erreur au départ entraîne plusieurs centimètres ou mètres de déviation par rapport à la cible visée.

Pour tenter de vous apporter une réponse concernant la pertinence de cette innovation, nous allons nous inspirer de notre expérience du test de l’outil de fitting de putter, le zenio.

A l’’aide de ce type d’outil, vous vous apercevez que même avec votre putter préféré, celui avec lequel, vous pensez rentrer le plus de putts décisifs, vous ne centrez jamais la balle deux fois de la même façon dans la face.

De manière générale, un amateur pourra presque être plus régulier au niveau de son tempo que de la qualité de son centrage.

Le fait de proposer une aide à l’alignement est donc pertinent par rapport à cette difficulté qu’ont tous les amateurs.

Maintenant, il faut dire une vérité qui a été peu partagée à l’époque du succès du 2-ball. Tout le monde ne pourra pas tirer parti de cette technologie de la même manière !

Le putting n’est pas qu’une question de feeling. Ce mot est d’ailleurs souvent utilisé quand nous ne savons pas définir avec des mots et des chiffres, des phénomènes humains complexes.

Le putting est un art, et c’est surtout une science.

Et sans faire ici une longue démonstration, insistons sur un point : l’œil humain.

Plus particulièrement, l’œil directeur qui contribue à la manière dont on va visualiser une ligne de putt, la balle, l’alignement, et le déplacement du putter.

Que ce soient deux balles, deux carrés, ou un point central derrière le putt, ce qui sera vraiment déterminant, ce sera l’adéquation entre l’aide à l’alignement et votre œil directeur.

De notre point de vue, un putter ne devrait pas se choisir qu’au feeling, mais avec des outils de mesures.

Toute la question concernant la pertinence de ce nouveau putter et ce nouveau système d'alignement, sera donc de réduire l'irrégularité du centrage de balle dans la face.

Une mesure difficile à faire à l'oeil nu, mais qui peut être tout à fait vérifié avec un outil tel que le Zenio, et à condition ,d'avoir choisi la forme de tête adaptée à votre oeil directeur.

Le TFI 2135 supplantera-t-il le 2-balles ? Dans le domaine des clubs de golf, il ne faut jamais dire jamais, et même quand une marque domine toutes les autres, il arrive toujours un moment où une nouvelle technologie rebat les cartes.

En réalité, c’est vous qui aurez le dernier mot.

Restez informé

Recevez notre newsletter

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.