Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...
Posté par le dans Matériel de Golf, fabricants et test

Drivers TaylorMade M1, M2, M2 D-Type 2017

TaylorMade, suite au succès de ses gammes en 2016, que ce soit auprès des golfeurs amateurs ou des joueurs professionnels du Tour, se prépare à lancer une nouvelle gamme en 2017. La marque a réuni les médias à l'hôtel Hilton West à Palm Beach pour dévoiler les produits à venir en janvier prochain ; trois nouveaux drivers, M1, M2, M2 D-Type, ainsi que des bois de parcours, des hybrides et des fers.

Quand vous avez mené le marché des drivers et des bois pendant toute l’année, sortir et promouvoir de nouveaux produits pour l’année à venir n’est pas si simple, alors comment justifier et promouvoir une nouvelle évolution, si peu de temps après la précédente ?

Surtout qu'un an auparavant, TaylorMade nous expliquait comme à d'autres qu'elle en avait fini avec les cycles de sorties produits trop rapprochés...

La solution qu’a adopté TaylorMade avec cette nouvelle mouture, qui n’est finalement que l’aboutissement des innovations de la série précédente, c’est bien de justifier un changement qui en fait n’est qu’une continuation, voire le résultat final de ce que TaylorMade avait envisagé au départ, sans avoir eu le temps d’aller jusqu’au bout de son concept avant la mise en production et la commercialisation.

Les acquéreurs de M1 et M2 2016 pourraient ne pas apprécier...

Comme le nombre de nouveaux golfeurs n’est pas en forte croissance, il faut inciter ceux qui sont déjà clients et que l’on a déjà séduit, à renouveler le plus souvent possible leur matériel.

On retiendra d’ailleurs la déclaration de Brian Bazzel, directeur principal de TaylorMade pour la création des drivers et des bois : « Notre objectif est de rendre le produit de l'an dernier ancien ».

L’essentiel de cette évolution se situe en fait dans l’utilisation de nouveaux matériaux.

Les deux nouveaux drivers M1 et M2 bénéficient de l’intégration d’un alliage de titane plus léger, le Ti 9-1-1.

Driver TaylorMade M1

Le driver M1 a une couronne en carbone plus mince que la version actuelle, et une tête intégrant 43% de carbone en plus dans la couronne et la semelle, permettant au poids supplémentaire d'être réparti exactement comme l'équipe de recherche et développement le souhaitait initialement.

L’amélioration de la répartition du poids et la géométrie de la tête se combinent pour générer une inertie plus élevée, conduisant à une plus grande cohérence sur les coups frappés plus ou moins haut ou bas sur la face.

Le M1 a également un centre de gravité plus bas et une plus grande marge de réglage du poids.

La glissière en forme de T le long de la semelle est 20 % plus longue, et dispose d’un lest de réglage central plus lourd (12 grammes), permettant un déplacement du centre de gravité de 64 % de plus, de l'avant vers l'arrière.

Le poids total mobile est maintenant de 27 grammes.

Selon TaylorMade, c'est 300 tours minute de plus pour le spin et un degré de plus de loft, lorsque le poids est positionné en arrière par rapport à la position extrême avant.

Le poids de réglage sur le talon pèse maintenant 15 grammes, pour favoriser draw ou fade.

Les têtes de 440 cc et 460 cc sont réglables au niveau du loft (+/- 2 °) et sont livrées avec des shafts Fujikura Pro 56 XLR8, Mitsubishi Kuro Kage Dual Core TiNi 60 et Project X Hzrdus Yellow 65, ainsi que 30 autres options de shafts, sans coût supplémentaire.

Driver TaylorMade M2

Comme pour les drivers 2017 M1 460 et M1 440, le nouveau driver M2 présente une « semelle creusée »,ce qui a permis d'agrandir la tête du driver.

Cela a également permis de rendre la pointe du driver plus rigide, permettant aux ingénieurs d'utiliser moins de « nervures » à l'intérieur de la tête du driver, tout en réduisant le poids.

Au lieu de cela, TaylorMade a ajouté des nervures à l'extérieur de la tête du driver, cela permet de déplacer le centre de gravité plus bas et plus profondément dans la tête du club, et également d'améliorer le son à l’impact.

Ce changement est surtout perceptible quand on observe la couronne en composite de carbone qui surplombe légèrement la semelle.

Cette courbure supplémentaire de la semelle améliore le son en raidissant la structure, tout en réduisant considérablement toutes les géométries internes destinées à contrôler les vibrations.

Selon les ingénieurs de TaylorMade, la masse consacrée à ces géométries internes a été réduite de plus de 70 %.

Cela se traduit par un moment d'inertie que la marque dit être nettement plus élevé que n'importe quel autre club TaylorMade dans l'histoire récente (au-dessus de 5.000 grammes par centimètres carré) tout en gardant le centre de gravité plus bas.

Le driver M2 offre 14% de plus de MOI que la version 2016.

Plusieurs facteurs contribuent à l'amélioration de la tolérance, dont une face 7 % plus large, l’utilisation de carbone léger dans une partie de la semelle et de la pointe, ainsi qu’une forme de tête plus allongée.

Sous la semelle, la cavité destinée à augmenter la vitesse est redessinée, elle est plus profonde et plus arrondie, pour faire en sorte que les coups frappés 1 à 1,5 centimètres en dessous du centre de la face produisent en moyenne 1,6 kmh de plus de vitesse de balle, et 200 tours par minute de moins de spin pour, plus de cohérence.

Il n'y a ainsi pratiquement aucune perte de vitesse de balle par rapport aux frappes bien centrée.

A l’oreille, le club sonne bien à l'impact sans doute grâce aux trois ailettes externes qui aident à raidir le corps.

Todd Beach, vice-président de TaylorMade pour la recherche et le développement des bois, a expliqué que ce changement subtil dans la conception de la forme « Ouvre un tout nouvel espace de design pour nos études ».

C'est ce que l'entreprise appelle la géocoustique ou le mariage entre l’interne et les géométries externes, ainsi que l'ingénierie acoustique.

Driver TaylorMade M2 D-Type

La nouvelle série M propose un troisième modèle de driver, le M2 D-Type.

Pour la première fois depuis de nombreuses années, TaylorMade propose spécifiquement une version anti-slice de l'un de ses drivers, et copie en ce sens, ce que PING a mis en place avec le driver G SF Tec proposé plutôt cette année.

Avec une pondération ajoutée dans le talon, plus de tolérance dans les deux axes, vertical et horizontal, le M2 D-Type procure une trajectoire plus élevée, 300 tours minute de plus pour le spin.

C'est sans doute idéal pour ceux qui luttent pour obtenir des coups en draw.

Toutefois, s'agissant de ce type de clubs, PING ou TaylorMade, nous émettons de sérieuses réserves.

Si votre chemin de club est orienté à droite, et votre face ouverte à droite, ce type de club pourra légèrement réduire l'angle de la face, mais certainement pas le chemin qui dépend de vous, et pas du club.

Pour lutter contre le slice, le club est bien moins capable que vous de le positionner en ligne avec la cible, sauf à ce qu'un jour prochain, les marques inventent un club qui se déplace dans l'espace selon le bon plan (corrige automatiquement votre mouvement) et arrive sur la balle square !

Est-ce que ce sera encore du golf ?

Les M1 et M2 seront disponibles en magasin le 27 janvier 2017.

Restez informé

Recevez notre newsletter

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.