Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

Driver Cobra King F6+ carbone

Alors que le driver Cobra King Ltd vient tout juste d’arriver sur le marché, la marque d’origine Australienne bat le fer quand il est encore chaud, en annonçant l’arrivée d’un autre driver. Ceci étant, il ne s’agit pas de n’importe quel driver, mais tout simplement du remplaçant du Fly-Z+. Pas d’extravagance de la part de Cobra, au contraire, une gamme qui s’étoffe, et se distingue pour répondre à toutes les attentes des consommateurs. Après avoir mis la barre des ambitions très haute avec le King Ltd, à quoi doit-on s’attendre avec le King F6+ ?

Cobra veut prendre le bon wagon avec le driver King F6+ !

L’année 2015 qui va bientôt s’achever aura été un tournant dans le domaine du driving.

Si la performance des produits TaylorMade ne s’est pas réellement démentie ces derniers mois, le message de la marque s’est érodé, et ce faisant, cela a ouvert un nouveau champ de perspectives à toute la concurrence, à commencer par PING et Callaway.

Cobra entend bien en profiter, et voudrait rappeler aux consommateurs qu’elle a été le “TaylorMade” des années 80 avec une offre à la pointe en matière de technologie et de marketing (partenariat avec la légende Greg Norman).

Parler du passé n’est bien sûr pas suffisant. Cependant, l’innovation et la technologie sont toujours les seuls credos qui peuvent générer l’espoir de meilleures performances pour un club de golf à conditions extérieures constantes !

Les conditions extérieure aux clubs étant vous les golfeurs…et le terrain.

Si vous n’améliorez pas votre technique ou votre physique, vos capacités pour lancer la balle plus loin restent bien souvent constantes.

Le discours de toutes les marques a toujours été de vous proposer des outils plus performants sans vous remettre en cause.

Un discours qui a successivement fait la force de Cobra puis TaylorMade, et peut-être à nouveau Cobra…les deux marques ayant plus de points communs qu’elles ne voudront bien l’admettre.

Récemment, TaylorMade a mis sur le marché un driver M1 en carbone, et dit “Unmetal” par opposition aux têtes en titane. Cobra sort à son tour un F6+ “unmetal”.

Ceci dit, le changement de matériau employé ne suffit pas à expliquer la performance…

Avec ce sujet sur le King F6+, il s’agit d’évoquer ce qui constitue vraiment la performance d’un driver : la repartition des masses.

Pourquoi un driver F6+ par rapport au King Ltd ?

Seulement quelques semaines après l’annonce du King Ltd qui n’est pas encore parfaitement diffusé en France, Cobra en remet donc une couche avec un nouveau driver.

Si le King Ltd a pour vocation d’être un driver « performance » mais sans ajustements au niveau du hosel, le F6+ va avoir pour objet de remplacer l’ancien Fly-Z+, et par opposition, en proposant un maximum d’ajustements !

Oui, le choix du calendrier de sortie est curieux…Non, Cobra ne va pas accélerer le rythme de sortie produits déjà très soutenue par Callaway et TaylorMade.

La nouvelle gamme F6 vient donc completer l’offre de Cobra pour 2016 pour que la marque couvre au moins 3 segments de marché, à l’image de ses concurrents.

TaylorMade propose le M1, le R15 et l’Aeorburner. Soit des offres différentes, et des tarifications différentes.

Idem pour Callaway avec le Great Big Bertha Alpha 816, le Great Big Bertha, et le XR.

Pour traiter spécifiquement le sujet de l’offre Cobra, nous vous proposons un dossier complet : Le secret de la longueur des drivers Cobra 2016

Pour en revenir au F6+, le maître mot sera personnalisation….au niveau des couleurs, et des poids, pour toucher une cible de clientèle plus large, et avec une stratégie tarifaire relativement aggressive.

Qu’est-ce que Cobra cherche à faire techniquement avec le F6+ ?

La marque poursuit trois objectifs.

Techniquement, elle veut augmenter la performance de la tête, essentiellement en abaissant le centre de gravité tout en maintenant un niveau d’inertie (MOI) élevé.

En résumé : Augmenter le smash factor tout en contenant la hausse du taux de spin.

Commercialement, Cobra veut proposer sa technologie Flip Zone à une audience plus large en augmentant encore la plage d’ajustabilité de son driver.

Visuellement, la marque veut simplifier sa palette de couleurs proposées tout en garantissant un design de tête assez classique à l’adresse.

Classique ? Le fait de limiter le nombre de couleurs mis sur le marché va avoir surtout pour effet de réduire les stocks imposés à la distribution ! C’est un choix dicté par l’économique.

Un simple remplaçant du Fly-Z + ou un meilleur remplaçant?

Par rapport au précédent driver Cobra, tout l’enjeu consiste à économiser du poids, et réallouer les masses à des endroits plus stratégiques.

C’est un discours déjà entendu dans d’autres marques ! Rien de très original…

Concrètement, en construisant une couronne en fibre de carbone, Cobra a déjà économisé près de 12 grammes par rapport au titane.

6 autres grammes ont été économisés en utilisant un nouvel alliage Ti811 au niveau de la face et du corps.

Pour mémoire, les ingénieurs Cobra avaient déjà expliqué que cet alliage Ti811 utilisé sur le King Ltd était en fait plus résistant et plus fin que le précédent Ti 6-4 utilisé sur le Fly-Z.

A ces deux principaux gains, vous pouvez ajouter un gain d’un demi-gramme sur le travail effectué sur la speed channel face technology.

Après cette première cure d’amincissement, Cobra ne s’en est pas arrêté là, et le plus gros du travail a en fait été porté sur le système d’ajustement du poids, la Flipzone weighting… qui désormais s’appele « Carbontrac ».

Avec le F6+, le nouveau rail d’ajustement du poids (track) a été entièrement construit en carbone par opposition au précédent système Flipzone qui avait été réalisé en titane.

Soit un nouveau gain de l’ordre de 8 grammes !

Quel intérêt ?

Ce faisant, Cobra a considérablement alourdit …son poids ajustable (celui qui se déplace sur le rail) pour le monter à 18 grammes, soit plus de 15 grammes par rapport au précédent poids fixé sur le rail du Fly-Z+.

En complément de rendre le poids amovible plus lourd, Cobra a augmenté la longueur du rail pour permettre un déplacement du centre de gravité de près de 6 millimètres, soit un écart de plus ou moins 600 tours par minutes de spin entre la position avant et arrière.

A titre de comparaison, le Fly-Z+ ne permettait qu’un changement compris entre 450 et 500 tours par minutes.

Toujours plus de réglages…

Pour ne pas trop compliqué le fitting de ce driver, Cobra a prévu cinq positions bien distinctes. Cependant, il sera possible d’ajuster le Carbontrac sur des positions intermédiaires, soit un total de neuf positions pour l’optimisation des conditions de lancement du driver.

Sur ce point, Cobra ne souhaite pas trop embrouiller le consommateur en communiquant trop sur la multiplication des possibilités de réglages.

D’autant que pour la marque, l’enjeu n’est pas là, mais plutôt de convaincre que le F6+ va être le driver ajustable au centre de gravité le plus abaissé du marché !

Une version F6+ Pro ?

Il y aura au moins trois différences majeures entre le F6+ et le F6+ Pro.

Le loft de base sera abaissé d’au moins 2 degrés.

Le F6+ sera proposé de base en version 10.5° (pour aller du 9.5° au 11.5°) tandis que le F6+ pro sera proposé en 8.5° (pour aller du 7.5 au 9.5°).

La version pro présentera un angle de lie plus aplati (une manière de favorisé du fade).

Mais c’est surtout commercialement que Cobra entend frapper les esprits, car la version Pro pourra rentrer frontalement en opposition avec le driver TaylorMade M1 pour un coût d’acquisition inférieur de près de 100 dollars à partir du 15 janvier prochain !

L’avis de la rédaction :

Prévu pour 2016, ce nouveau driver sera déjà présenté en début d’année avec les grands coloris habituels (noir, blanc, bleu) tandis que le vert Gecko arrivera en mars, et d’autres couleurs seront possibles en commande directe via le service de personnalisation de Cobra.

Concernant les shafts, le modèle standard sera un Matrix Black Tie mais 18 autres shafts seront possibles sans surcoûts, et dans une plage de poids de 42 à 75 grammes.

Positionné entre le King Ltd et le F6, le F6+ pourrait bien être le plus intéressant des trois, opinion appuyé sur le fait qu’il propose beaucoup d’ajustements, et que ces réglages permettent d’aller chercher de la performance ou de la tolérance…En somme, un club à tout faire !

Restez informé

Recevez notre newsletter

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.