Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...
Posté par le dans Matériel de Golf, fabricants et test

Wedges Mizuno T7

Sur le marché, une majorité de sandwedges sont moulés, en particulier parce que s’ils devaient être forgés, cela réduirait très fortement la durée de vie des rainures. Sachant qu’en temps normal, elles s’usent déjà très rapidement, nécessitant de changer de wedges au moins tous les deux ans pour un joueur régulier. Mizuno qui se veut le champion des clubs forgés avait déjà décidé de se démarquer en forgeant ses précédents T5. Avec les nouveaux T7, Mizuno a réussi le pari de forger des wedges dans un matériau plus résistant et plus durable, le boron ! Est-ce pour autant la meilleure solution ?

Un pur produit de fitting de wedges ?

Selon nos interlocuteurs chez Mizuno, le grand bénéfice du boron apparu pour la première fois sur la série de fers JPX-850 est la possibilité de travailler cette matière tout en bénéficiant d’une plus grande longévité au niveau des rainures.

D’un point de vue design, la tête du dernier wedge T7 est très proche du précédent T5.

La principale différence réside dans le retrait du « canal » situé dans le dos du club, ce qui donne un aspect très « lame » au nouveau wedge Mizuno.

Et ce n'est pas le seul élément qui vous démontre que ce wedge est très classique. Comparativement, les nouveaux Cleveland RTX-3 sont bien plus larges.

Entre le S5 présenté plus tôt cette année et le T7, il ne se sera pas passé beaucoup de temps. Il semble que Mizuno veuille compléter son offre, et rivaliser avec le catalogue pléthorique de Titleist, Cleveland et Callaway.

Le nouveau wedge a pour mission d’apporter des sensations proches d’une lame dans le compartiment du petit jeu. Les têtes T7 se veulent fines ou plutôt minces pour soigner le contact de balle.

Sur ce seul argument, ce wedge ne s'adressera pas à tous les joueurs, mais principalement aux bons joueurs, capable de parfaitement placer la tête de club sous la balle quel que soit le lie.

De ce club, on pourrait dire qu’il ressuscite un style du passé avec un matériau moderne.

Un wedge maniable qui demande néanmoins beaucoup de dextérité !

Testé en loft 50 degrés sur un lie ras, il parait tout de même maniable et tolérant. Nous n’irons pas beaucoup plus loin dans les commentaires de tests, étant donné que pour un wedge, il y a une part de sensations, et donc de subjectifs qui rentrent fortement en compte.

Pour ces nouveaux T7, Mizuno étend son offre du loft 46 degrés jusqu’au 62, en montant de 2 degrés en 2 degrés…

La précédente gamme ne démarrait qu’à partir du loft 50 degrés.

Au niveau de la face, Mizuno n’a pas procédé à des changements significatifs.

La marque japonaise mise toujours sur son principe Quad Cut au niveau des rainures.

Seulement, elle accentue l’espacement des rainures à partir du loft 54, et le réduit en-dessous de 52.

Concernant la forme de la tête, et en particulier le bord d’attaque, partie de la semelle jointée avec la face, le 52 degrés est plus proche de la forme d’un pitch alors que plus le loft monte, et plus ce « leading edge » s’arrondi.

Toujours dans sa logique de pousser à fond sur le fitting, Mizuno prétend pouvoir « tordre » légèrement ses clubs pour vous fournir le loft intermédiaire que vous désirez.

A savoir un 53 ou 55 degrés si nécessaire au lieu d’un 52 ou d’un 54…

Il faut comprendre que l’offre des T7 démarre à partir du 46 pour correspondre à l’ouverture du pitch sur les séries MP, et ainsi parfaitement compléter les écarts entre gap, sand et lobwedge dans une série de lames Mizuno.

Encore un indice qui tend à démontrer que cette gamme de wedges est destinée aux bons joueurs.

Conclusion

Comme vous pourrez le noter sur les photos, ce nouveau T7 est une nouvelle fois proposé dans un magnifique bleu qui ne présente qu’un seul défaut ! Celui de s’atténuer ou disparaître au niveau de la semelle en contact le plus souvent avec le sol passé une trentaine de coups !

A noter, ce bleu représente déjà 50% des ventes de wedges Mizuno. Pour le coup, cela ne nous surprend pas, tant ce club est magnifique.

Au vue de la forme du T7, à savoir très classique, c’est certainement un wedge qui plaira aux bons joueurs, mais ne sera pas en contrepartie, le champion de la facilité pour un débutant.

Avis aux adeptes du fitting de wedges, le boron permet donc de customiser votre club à volonté.

Le prix à payer pour jouer du forgé, une tête classique, et un coloris original ?

Restez informé

Recevez notre newsletter

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.