Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

Hybride Srixon Z H65

Souvent un hybride est une simple déclinaison d’un bois de parcours dans une gamme définie par un fabricant. Dans le cas du nouvel hybride Z H65, si les éléments techniques, et notamment le « Ripple Effect » sont communs, un point de distinction a retenu notre attention : l’Arc Support Channel !

En matière de clubs de golf, il n’est pas franchement facile de parler sans avoir les produits dans les mains, et sans les tester.

Quand le nouvel hybride Z H65 est arrivé dans notre atelier de tests, nous n’avons pas forcément vu au premier abord un élément qui le distingue pourtant nettement de la plupart des hybrides, et qui sur une photo n’est pas aussi parlant qu’au touché.

Srixon a dessiné une sorte de creuset situé sur le dessus de la couronne, et qui fait la jonction entre d’une part, la face, et d’autre part, la partie arrière de la couronne.

Au toucher, on peut imaginer que la couronne a été usinée, bien entendu, en une seule pièce mais justement le travail d’usinage a été réalisé avec une très grande précision.

Ma surprise vient du fait que généralement les marques s’amusent à creuser des sillons sous les semelles, mais plus rarement sur la couronne !

Depuis 4/5 ans, Titleist, Srixon, Mizuno, Adams, et bien sûr TaylorMade ont misé sur un couloir de compression situé sous la semelle pour à priori augmenter la vitesse de balle à l’impact, et vous l’aurez compris, la distance.

En partant sur un principe totalement opposé, Srixon prétend produire un autre effet sachant que la vitesse de balle additionnelle pourra être le fruit du ripple effect.

Et si sur le bois de parcours, ce sillon situé sur la couronne était apparu très discret, la marque explique que la « crown channel » est justement progressive selon les lofts des clubs (s’accentue) pour stabiliser les conditions de lancements.

Objectif : Rendre les distances produites coups après coups plus régulières.

Un argument qui doit sans doute plus se vérifier pour un golfeur qui est lui-même déjà un peu plus régulier.

Autre bénéfice que doit amener ce creuset, une plus grande précision !

Comme l’expliquera dans le test, notre consultant, Xavier Bretin, en version de loft 19 degrés, cet hybride n’est pas à mettre entre toutes les mains.

Pour un amateur « Monsieur Tout le Monde », mieux vaudrait privilégier un hybride 4 ou 5, ce qui est valable dans la plupart des marques, car ce club très puissant, est aussi très exigeant en qualité de frappe, surtout sans tee, et directement posé sur le fairway.

En loft 2 et 3, Srixon a abaissé le centre de gravité de la tête pour justement produire cet angle de lancement plus élevé qui pourra intéresser un golfeur avec une vitesse de swing rapide.

A l’inverse, les lofts plus élevés comme un hybride 4 ont été imaginés avec une semelle plus arrondie pour notamment permettre plus de tolérance sur tous les lies. C’est sans doute ce club qu’un amateur devrait essayer.

Comme les autres bois de la nouvelle famille Z65, l’hybride présente la technologie Ripple Effect, à savoir une sorte d’effet papillon (en français).

Concrètement, avec sa semelle étagée, le Srixon Z H65 doit pouvoir augmenter la vitesse de balle avec le même swing, et donc vous permettre d’optimiser vos distances.

Pour le club que nous avons eu en démo, Srixon nous a envoyé un hybride 3 monté sur un shaft Miayazaki (même maison mère) Kaula Tour 7S.

Si le look de la tête est très sobre et très classique, le shaft orange provoque une sacrée rupture visuelle. Les goûts et les couleurs….

Long de 40.25 inches en stiff, ce manche est dans la grande moyenne du marché pour la longueur. Il n’y a donc pas de supercherie liée à une quelconque augmentation de la longueur du shaft pour expliquer une augmentation de la vitesse de swing.

En revanche, en version stiff, en particulier le REX Code 6545 est vraiment très raide, ce qui a contribué à faire dire à notre consultant-testeur que ce club n’est pas à mettre entre toutes les mains, tout du moins dans cette configuration.

Ceci dit, il s’est fait plaisir à le taper. Signe que pour un bon joueur, cet hybride sera interpellant.

Sans trop empiéter sur le prochain article de test à rédiger, nous pouvons déjà vous dire que nous avons trouvé un écart positif d’un degré en angle de lancement selon plusieurs profils de testeurs (senior, amateur ou pro).

A savoir, pour un hybride 19° de loft, nous avons trouvé un angle de lancement moyen autour de 16° contre 15° pour le précédent Z355.

Bien entendu, cela joue sur la portée de balle. En revanche, les résultats du test sont très disparates selon les profils.

De manière surprenante, notre testeur senior a augmenté son smash factor avec ce club, pourtant pas dans une configuration « cadeau ».

Le pro a très bien performé, alors que l’amateur a vitesse de swing relativement rapide n’a pas aussi bien contrôlé ses trajectoires qu’avec le Z355, certes, testé en regular plutôt qu'en stiff.

Le Z355 étant le précédent hybride Srixon alors typé plus tolérant.

Ce sera le mot de la fin. A retenir, l’hybride Z H65 est un club puissant et exigeant en version loft 19°. Pour un amateur, le loft 4 devrait être plus indiqué…

Restez informé

Recevez notre newsletter

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.