Plus de 4000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

Un contenu unique, utile, et passionnant! Pour l'abonnement 12 mois! 1 boîte de 12 balles Srixon AD 333 Tour offertes et envoyées chez vous!

Vinaora Nivo Slider

Bois de parcours XXIO Prime

La marque japonaise XXIO présente pour 2017 une toute nouvelle gamme de produits dans la famille PRIME. Il était temps que l’on vous parle du bois de parcours, et du test que nous avons mené uniquement avec un golfeur senior, le client privilégié pour ce type de produit premium.

Dès ses premiers mots pour décrire l’offre XXIO Prime, Nicolas Marchand, responsable de la communication pour le groupe Srixon Sports Europe qui détient notamment XXIO, n’hésite pas à parler de clubs pour golfeurs à la recherche de solutions pour la vitesse de swing.

Des clubs que nous avons reçu en début d’année, et de ce que nous avons compris de l’offre XXIO, clairement la marque nipponne prend des positions très marquées, et assez distinctes de la tendance américaine, parfois ultra-athlétique, qui correspond en fait au golfeur américain que l’on tente d’importer en France.

On ne croise pas souvent des Dustin Johnson ou Rory McIlroy sur les parcours de l’hexagone, au moins pour le physique.

Avant de parler de la tête de ce bois de parcours XXIO Prime, intéressons-nous d'abord au manche.

Nous vous proposons ci-après une petite étude sur la moyenne des poids, et des longueurs des manches que nous avons eu entre nos mains depuis 2014, ainsi que des loft de bois de parcours numéro 3 sur la période 2014-2017.

Le tableau ci-dessous synthétise des moyennes de plusieurs clubs par marques, prenant en compte tous les shafts qui nous ont été proposés, en senior, regular ou stiff.

Ce n’est qu’un premier aperçu pour illustrer la différence entre l’offre XXIO, et celle du reste du marché.

On constate que l’offre XXIO va de plus en plus vers des manches très légers, et dans le cas du XXIO Prime, on parle de seulement 38 grammes, quand la moyenne de tout notre panel est finalement de 61,5 grammes !

Deuxième constat, les manches des bois 3 XXIO Prime sont légèrement plus longs que la moyenne, soit 43,5 inches contre 43,1.

Le positionnement de XXIO a le mérite d’être constant !

Soit au moins 20 grammes de moins qu’un shaft monté sur un club américain, type Cobra, Callaway, Titleist, Ping ou TaylorMade. Des shafts qui sont souvent japonais, comme par exemple Mitsubishi Rayon, Nippon Shaft ou Fujikura.

Plus long, plus léger, l’accent est bien entendu mis sur la vitesse de swing, et cela corrobore les propos du responsable marketing de la marque XXIO.

Bien entendu, l’offre XXIO ne se borne pas au manche…

Concernant la tête, la face est proposée avec la technologie face cup, qui veut en fait signifier qu’elle varie en épaisseur entre le centre et la périphérie. Cela doit permettre plus de vitesse de balle y compris sur les coups décentrés.

Selon les ingénieurs XXIO, par rapport à la série 8, le Prime doit aussi apporter un gain de quelques mètres du fait de la construction du corps, qui a permis de baisser le centre de gravité, élément important pour générer angle de lancement, et contrôle du spin tout en coïncidant mieux avec l'impact réel des balles dans la face par des amateurs, et non pas des golfeurs professionnels.

Il n’y a pas que le shaft qui a été allégé.

Le poids global du club est de seulement 273 grammes pour un bois 3 ou 285 grammes en version bois 7.

Shaft et tête comprise, les bois de parcours XXIO sont les plus légers du marché, seul sur un positionnement aux antipodes des marques américaines.

Mais in fine, est-ce que ce poids en moins joue réellement en faveur du golfeur amateur ?

Le test s’avère un peu inutile avec un pro ou même un golfeur avec une vitesse de swing rapide.

Nous avons donc sollicité notre habituel testeur de plus de 65 ans, pour justement comparer ses performances avec d’autres bois de parcours.

Le précédent test avec le driver XXIO Prime avait été éloquent, en particulier avec un loft plus élevé.

Ce tableau synthétise tous les tests de bois 3 effectués par Jean sur les deux dernières années.

Il en ressort, quand on s’intéresse spécifiquement au cas du bois 3 XXIO Prime qu’effectivement, Jean gagne 2 mph de vitesse de swing en plus par rapport à sa moyenne avec tous les clubs.

Précisons qu’il s’agit ici dans tous les cas de shafts regulars.

Tester des clubs de golf doit inviter à la modestie !

Beaucoup de clubs ont des caractéristiques semblables de sorte qu’il est difficile de les distinguer, mais aussi, le testeur n’étant pas un robot, surtout quand il s’agit d’un testeur plus de 24 d’index, les résultats peuvent et doivent être regardé avec vigilance.

Dans le cas présent, le gain de 2mph de vitesse de swing nous paraît crédible s’agissant du XXIO Prime, et en rapport avec la longueur et le poids du shaft.

A contrario, cela ne signifie pas automatiquement un gain de vitesse de balle, ce qui est en fait le but ultime recherché.

Gagner de la vitesse de swing n’a d’intérêt que si cela se traduit par une balle qui part plus vite de la face.

Dans le cadre de ce test, cela n’a pas été le cas.

Jean a généré une vitesse de balle de 98 mph au bois 3, sa moyenne usuelle avec des bois plus lourds.

Est-ce que c’est le club ? Est-ce que c’est le joueur ? Un peu des deux ?

Une chose transpire de plus en plus des tests que nous faisons, surtout pour un golfeur avec une vitesse de swing finalement irrégulière : Plus important que le poids du shaft ou du club, le swing weight joue un rôle plus important.

N’oublions pas quelques règles élémentaires de balistiques.

Si vous voulez frapper dans une balle avec un objet type club de golf ou batte de base-ball, vous avez besoin de deux choses : vitesse et masse.

La légèreté ou la longueur de votre outil peuvent influer sur la vitesse. Mais qu’est-ce qui peut influer sur la masse ? Il faut néanmoins du poids en tête.

Or, plus le poids est important en tête, et plus selon votre maturité de swing, le club peut être difficile à manier.

Equilibré en D2, le XXIO Prime est à considérer dans la catégorie des clubs faciles à manier.

Pourtant, malgré ces atouts, Jean n’a pas réussi à parfaitement centrer la balle dans la face, et il n’a donc pas optimisé le smash factor au-delà de 1.34, soit moins que sa moyenne habituelle de 1.37

C’est le point négatif de cet essai.

Soit Jean a manqué de masse à transmettre dans la balle, soit et c’est aussi plausible, le manche s’est avéré trop long pour lui !

A ce stade de l’analyse, nous sommes obligés de pousser le raisonnement jusqu’au bout.

Ci-dessus, le même regroupement des tests effectués par Jean, mais cette fois classés par longueurs de manches. Bien que Jean soit assez irrégulier (c’est l’intérêt de l’utiliser comme testeur par opposition à un robot ou un pro), le shaft court à 42,75 se détache comme étant la meilleure option sur un bois 3.

Son smash factor monte en moyenne à 1.43 contre seulement 1.37 avec un manche de 43.5

Vous vous doutez que l’on ne peut pas découper les clubs que les marques nous mettent à disposition. Ceci étant, que donnerait le XXIO Prime à seulement 42.75 inches ? C'est la question qui ressort de cet essai.

Dans le tableau précédent, on n’a pas développé le fait que le XXIO Prime donne finalement à Jean la même distance que sa moyenne, soit 140 mètres.

Le club n’est donc pas contre-performant, mais, le gain de vitesse de swing n’est pas exploité. Quelque chose n’a pas fonctionné !

Notre hypothèse, c’est soit la longueur du manche comme illustré juste au-dessus ou soit le poids en tête, finalement trop léger.

Par contre, il y a un point positif intéressant ! Le taux de spin donné à la balle est relativement contenu. Jean donne malheureusement souvent trop de spin à ses balles, ce qui lui enlève beaucoup de distance.

Dans ce cas, alors que sa moyenne est de 3700 tours, avec le XXIO Prime, il est descendu à seulement 3300 tours.

Ainsi, il a généré 23 mètres de roulement au sol pour ses balles contre 20 en moyenne.

Son spin par angle de lancement (conditions optimums de lancement) est même tombé à 200 tours par degré, soit 10% de mieux que sa tendance habituelle.

En conclusion, on peut difficilement conclure sur la seule valeur de cet essai que le XXIO Prime surclasse la concurrence. Clairement, le produit est aux antipodes du marché, notamment pour le poids du shaft, ce qui a un impact sur la vitesse de swing.

Peut-être que pour un profil comme celui de Jean, un swing weight plus élevé ou un manche plus court aurait permis de faire nettement monter le smash factor, et l’efficacité générale du club.

On en revient à un élément clé, surtout pour les seniors, plus que tout le reste, mesurez votre longueur de manche idéale, et le swing weight de vos clubs. Plus que tout autre critère, vous devriez regarder ces deux critères en premier.

XXIO comme d’autres marques sont capables de vous proposer les bons manches. Au final, on parle d’écart de performance pouvant monter jusqu’à 15 mètres, soit 10% de la performance du club.

Si, on parle de fitting, 10%, c’est le chiffre à retenir pour un bois 3.

Voir la présentation faite par la marque à propos des bois de parcours XXIO

Restez informé

Recevez notre newsletter

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

A chacun sa balle Srixon !

Découvrez nos formules d'abonnements