Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

Série de fers Srixon Z85 Forged : La belle et la bête

Quand une nouvelle série de fers forgés Muscle Back arrive sur le marché (Mars 2019), il est rarement question de technologie ou de centre de gravité reculé. La nouvelle Z85 Forged mise sur un tout autre attrait : L’élégance du dessin ! Pour les amateurs de belles lames, et bien qu’ils soient dans les faits, de moins en moins nombreux, Srixon a revisité son fer le plus pure, sans promesses autres que le toucher, toujours le toucher, rien que le toucher. Pour avoir testé la série complète du fer 5 au pitch, elle réserve néanmoins des surprises.

Z85 Forged : Une certaine idée de l’esthétisme pour une lame

Au sujet des nouveaux Z85 Forged, le communiqué était sibyllin. Quelques lignes, pas d’annonces technologiques venues de l’espace, seulement des photos, et surtout des clubs à tester.

Quand vous ouvrez le carton d’emballage, et que vous découvrez ces lames fabriquées en séries limitées, vous regrettez pratiquement qu’elles aient à repartir à la fin de l’essai, tellement les têtes brillent de simplicité.

Destinées aux meilleurs joueurs, les professionnels et quelques très bons amateurs, vous vous dites que de toute façon, ce ne serait pas raisonnable. Peut-être même prétentieux ?

La nouvelle Z-Forged est dessinée avec deux lignes nettes sur son dos, une qui part de la pointe, et une autre du talon, sorte de double signature incurvée.

Le toucher doux est en fait la véritable signature.

Pour Nicolas Marchand « Les nouvelles Z-Forged sont les têtes les plus compactes et les plus vouées au travail de la balle de toute la ligne Srixon. »

Il reprend les propos de Dustin Brekke, ingénieur Srixon « Elles ont été créées pour donner aux professionnels, et aux golfeurs amateurs, de la confiance sur tous les coups, tout en présentant une semelle qui glisse sur le gazon, pour un meilleur contact, et un spin stable dans toutes les conditions. »

La technologie des nouvelles Z85 Forged est relativement simple.

C’est une Muscle Back avec un dessin classique principalement dédiée aux faits de donner tous les effets possibles à une balle de golf.

La construction forgée à partir d’une seule pièce d’acier carbone 1020 assure le toucher doux.

Cependant, Srixon a tout de même opéré un changement notable sur sa série : La semelle Tour V.T. a été revue, pour selon la marque, fournir un impact de balle plus régulier, sans contraindre la maniabilité générale du club.

J’y reviendrai pendant le test.

Sur un point, Srixon n’en finit pas de surprendre : Le prix !

Seulement 899 euros la série de 6 fers quand une série de 718 MB de 6 fers peut être proposée à près de 1100 euros ! A l’unité, le Z85 Forged est proposé à 149 euros.

C’est pratiquement le prix neuf d’une série de Muscle Back d’occasion !

Srixon confirme ainsi une tendance à proposer des prix raisonnables, malgré un contexte d’inflation constaté sur beaucoup d’autres clubs et séries.

Z85 Forged : Une certaine idée de la puissance pour une lame

Pour avoir testé une première série de Z85 Forged sur manche acier stiff (NS PRO Modus 3 Tour 120), j’ai relevé principalement deux constats qui m’ont fortement surpris pour une MB.

Le premier constat tient à la puissance générale de la série quel que soit le club utilisé.

J’ai été très positivement surpris par les rendements, aussi bien en smash factor (vitesse de balle sur vitesse de club) qu’en efficacité (distance au carry sur vitesse de swing).

Le second constat tient inversement à un niveau de spin plus réduit que ce que j’attendais pour une série de fers MB.

En y regardant de plus près, effectivement les lofts de la série Z85 Forged sont légèrement plus fermés par rapport aux autres concurrents pour des MB, mais comparables aux lofts d’une CB (soit 33 degrés pour un fer 7 au lieu de 34), ce qui la rend plus maniable, plus puissante, mais lui confère en contrepartie, un peu moins de pouvoir stoppant.

En même temps de trouver un niveau de spin plus mesuré, les angles d’atterrissages sont moins prononcés, la roule en est augmentée.

Devant ces constats, il y a deux postures possibles, tout en sachant que les manches peuvent être changés au cours d’un fitting, tout comme les têtes, qui peuvent être ajustées en loft et en lie.

Précisons que les lofts n’ont pas été modifiés par rapport aux séries Z945 et Z965, les deux versions précédentes.

Pour les lofts, le fitteur peut enlever un degré (strong) ou ajouter un degré (weak).

Pour les lies, le fitteur peut bouger de 3 degrés.

Premier constat, la série de fers Srixon Z85 Forged est plus puissante, plus maniable, et plus abordable techniquement qu’une série MB habituelle.

Deuxième constat, la série de fers Srixon Z85 Forged donne moins de contrôle de profondeur par rapport à une MB classique.

Dans les deux cas, comme la série est ajustable en loft et en lie, cette base plus puissante et moins spinnante peut être bougée.

Soit, vous considérez que vous êtes un joueur qui ne devrait pas habituellement jouer du forgé, et dans ce cas, la Z-Forged est complètement abordable sans pénaliser outre-mesure votre potentiel de distance.

Soit, vous considérez que vous êtes un joueur de lame MB, et que vous préférez augmenter le spin. Dans ce cas, cette « base » devra être ajustée.

Personnellement, c’est le premier cas de figure qui m’interpelle, et me laisse penser que Srixon nous appâte astucieusement, en démontrant que sa MB est bien plus abordable qu’elle y paraît à première vue.

Sur le graphique ci-dessus, croisement entre le smash factor par club et le degré d’efficacité (distance au carry sur la vitesse de swing), la progression des ratios est constante. On note simplement deux paliers entre fers 5 et 6, et fers 8 et 9.

On constate aussi que pour un fer 6 ou un fer 5, les niveaux de smash factor ne sont pas aussi élevés que des clubs improvments pour joueur en progression, type TaylorMade M5 ou Callaway Rogue.

Comparativement à des fers MB et CB cumulés, ce qui va m’aider à positionner ce niveau de performance dans un environnement comparable, la Z85 Forged me parait bien à un standard d’efficacité supérieur pour produire de la distance.

Il n’y a réellement qu’à partir du fer 5 où les choses commencent à se compliquer. Tout le reste de la série paraît très maniable.

Toujours sur la question du spin, et en exclusivité pour JeudeGolf.org, la marque nous a révélé que sur la nouvelle Z85 Forged, les volumes des rainures avaient été modifiées entre les longs fers, et les fers d’approches, et dans le but d’augmenter ce niveau de spin sur des clubs tels que le fer 9 ou le pitch.

A l’inverse, et cela se retrouve avec le test effectué, sur les longs fers, le spin en moins permet d’augmenter notablement la distance.

Srixon précise qu’il est aussi possible de réaliser une série combo, et donc de mixer des fers courts Z85 Forged avec des fers censés être plus tolérants comme les Z585 ou Z785 (CB).

Au vue des performances de la Z85 Forged, faire une combo n’est peut-être pas si indispensable, ou alors à partir du fer 6.

Par rapport aux précédentes versions de cette lame, sans doute que dans le temps, mon swing a bougé en qualité et altéré la comparaison, cependant, la nouvelle version me semble bien apporter un gain de distance.

Ci-dessous, comparaison avec un fer 6 sur manche acier stiff

Le seul argument qui me paraît incontestable est la baisse du niveau de spin sur ce fer 6.

Sans rentrer dans le détail de tous les fers testés, si on s’intéresse seulement au fer 7, on constate que le smash factor obtenu avec ce club est relativement bas par rapport à des nouveaux fers « improvment » type TaylorMade M5 ou Ping G410, cependant, le niveau de précision est plus élevé.

Avant l’achat, il convient d’évaluer la perte de distance en comparaison avec les clubs aux lofts plus fermés, par rapport au gain de contrôle avec une MB.

Que penser des nouvelles lames Z85 Forged ?

En standard, sans toucher aux lofts fournis, la Z85 Forged me paraît à la croisée des chemins entre une MB et une CB.

Par rapport à d’autres tests précédents avec des CB et des MB, la Z85 Forged donne d’excellents résultats, aussi bien au niveau du smash factor qu’au niveau du degré d’efficacité.

Ci-dessus, le comparatif de fers 7 sur manche acier stiff laissent penser qu’il y a bien un plus de puissance, et un petit moins de spin par rapport à une MB classique, et un niveau comparable par rapport à une CB, comme si la Z85 Forged se situait entre les deux segmentations de clubs pour bons joueurs.

En conclusion, j’ai été agréablement surpris par la maniabilité de cette série.

Je m’attendais à moins de smash factor et d’efficacité en distance. Le niveau de contrôle de profondeur me paraît un peu bas pour un joueur du tour avec ce réglage.

J’imagine qu’un Matsuyama a aisément remonté les lofts pour trouver l’équilibre qu’il pourrait plébisciter.

Cette série Z85 Forged n’est donc pas aussi intimidante qu’elle pourrait y paraître à première vue. Le niveau de prix proposé par Srixon paraît même très attractif pour un maximum de plaisir au toucher.

Sans aller au bout de la logique de COMBO, je note qu’à partir du fer 5, il faut une vitesse de swing vraiment très élevée pour justifier éventuellement un fer 4, et ne pas risquer de plafonner en distance.

La bonne surprise de ce début d’année 2019, et pourtant, ce n’est pas un produit dit de technologie !

Quel look ! Surtout en considérant l’ajout de la semelle Tour V.T. qui la distingue de toutes les autres lames.

Restez informé

Recevez notre newsletter

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.