Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

Fers Wilson Staff FG Tour F5

En dix ans, la marque Wilson a fait beaucoup de chemin sur le marché des équipements de golf. Un chemin qui n’a pas été un long fleuve tranquille car il a été émaillé de hauts et de bas. Au milieu des années 2000, sur le marché US, la marque pesait à peine 0,5% de part de marché pour les fers, et était à la limite de la disparition. Aujourd’hui, à la suite de sorties de produits d’un niveau comparable aux standards du marché, la marque a multiplié sa part de marché par 10.

Un club FG Tour F5 au niveau…

Du marché américain au marché français, belge ou suisse, il y a encore du chemin à parcourir, cependant la présence de la marque américaine au dernier salon du golf de Paris tend à démontrer que Wilson espère bien connaître le même succès sur le vieux continent, et sa nouvelle série FG Tour F5 annoncée pour janvier 2016 veut y contribuer.

A propos de ces nouveaux clubs, le staff Wilson déclare qu’il s’agit de clubs pour les meilleurs joueurs, qui cependant, cherchent un petit truc en plus…

Un petit truc en plus qui au golf s’apparente le plus souvent à plus de tolérance et plus de distance avec une tête forgée.

En termes de segment de marché, la nouvelle F5 devrait se placer dans le même segment que la Titleist AP2, la Mizuno JPX 850 Forged, la Srixon Z545, la Callaway Apex Pro ou la TaylorMade PSI Tour.

Ce qui nous permet d’introduire le système de classification produit de Wilson, un modèle de clarté.

Le sytème obeit à trois lettres : F, C et D

F pour feel, C pour Crossover et D pour distance…

« D » pour distance signifiant les clubs de type game improvment ou ceux qui sont conçus pour aider les golfeurs en difficulté avec le swing, alors que par opposition, les clubs de la gamme « F » s’adressent plutôt aux bons joueurs qui recherchent sensations et contrôles.

Au milieu, la catégorie Crossover fait la jonction entre les deux catégories, et c’est précisément dans cette catégorie que s’inscrit la FG Tour F5.

Réalisée en acier carbone, cette série de fers met en avant un procédé technologique propre à Wilson, la Speed Sole Distance Technology.

Ce procédé a pour but de réduire la transition entre la semelle et la face au moment du contact pour augmenter la vitesse de balle…

Ce qui a pour conséquence d’augmenter la distance parcourue par la balle.

L’idée a été mise en œuvre pour la première fois avec la série D-200, une série « super » improvment. Avec la FG Tour F5, ce sera la première application pour une lame forgé.

Autre principal argument mis en avant par Wilson, le fait que la marque ne joue pas sur les lofts !

Il est de coutume de proposer plus de distance par club tout simplement en fermant le loft…ce qui à contrario, abaisse la tolérance, et la facilité de jeu.

Ceci dit, Wilson joue une autre carte avec celle de l’allongement des shafts d’1/2 inch en moyenne par rapport au standard.

Avantage, cela créé de la vitesse de swing ! Inconvénient, ce n’est pas adapté pour les gabarits inférieurs à 1m75…

Chacun pourra se faire sa propre philosophie par rapport à ces différentes façons de créer de la distance, car en tout état de cause, il y a rarement de miracle.

Pour Wilson, par la voix de son directeur technique, Michael Vrska « La technologie Speed Sole fonctionne ! Nous avons observé une augmentation de la vitesse de balle de 1 à 2.7 mph par rapport à d’autres clubs forgés. Ces clubs performent sous l’effet d’une véritable innovation, une véritable technologie, par le bon MOI, et pas parce que nous avons changé les lofts ! »

La Speed sole qui tranche avec la Speed pocket de TaylorMade est le résultat d’une barre stabilisante qui a été ajoutée sur la tête. Elle parcoure le heel jusqu’à la toe derrière la zone d’impact. Son travail consiste à supporter une face plus fine, et à mieux associer la performance de la face avec la semelle.

Pour Vrska « Cela nous permet aussi d’affiner la surface proche de la top-line du club, ce qui ajouté à la partie centrale de la face nous a permis de déplacer la masse tout autour du périmètre, et ainsi générer plus de MOI et de tolérance. »

Deux ans après la sortie du M3, la FG Tour F5 vient donc prendre la suite (Wilson étant bien dans un cycle produit bi-annuel) et présentera deux changements visuels, un qui apparaît comme évident, et le second un peu moins…

Pour le premier, la finition mate noire s’efface, remplacée par une finition Tour Satin, tandis que la top line du F5 sera plus fine…C’est très relatif !

Pour le second, l’offset a été légèrement réduit. C’est presque invisible à l’œil nu ou seulement pour les profanes.

Son, touché et cible…

Le F5 va rejoindre la lame Tour 100 et le V4 Cavity comme clubs forgés dans l’arsenal de la marque. Fers forgés en acier carbone 8620, le poids ajouté autour du sweet spot permet de bien sentir les coups décentrés, même si vous perdez moins de distance que par le passé, vous avez un réel retour dans les mains. C’est plus une réprimande qu’un électrochoc !

A peine sortie, Brendan Steele qui joue habituellement des lames Tour 100, un pro aperçu l’été dernier à Paris pour l’Alstom Open de France, a déjà ajouté un fer 3 dans son sac.

Rickie Barnes utilise de son côté un fer 4 et un fer 5 F5, et devrait changer tout son sac au cours de la saison.

Wilson estime que cette nouvelle série pourra être jouée par un golfeur d’index à un chiffre jusqu’à 18.

La série complète standard sera proposée du fer 4 au gap wedge avec un fer 3 en option, le tout disponible avec un shaft True Temper Dynamic Gold XP en acier ou Mitsubishi Rayon Kuro Kage LB 85 en graphite.

D’autres shafts sont possibles mais avec frais supplémentaires…Le petit bémol quand d’autres marques ne proposent plus ces frais supplémentaires.

En termes de prix, l’acier sera proposé à 899 dollars, et 999 dollars pour le graphite.

Restez informé

Recevez notre newsletter

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.