Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

Fers PING iE1


Les premières images du tout nouveau fer PING iE1 ont filtré lors du tournoi du PGA Tour du Greenbrier Classic. Récemment mis sur la liste des clubs à valider par l’USGA, PING n'a pas tardé à communiquer de manière officielle au sujet de ce nouveau fer puisqu'il a été lancé cette semaine au British Open.

ie1 : les premières images et l'annonce d'une sortie immidente

Le tournoi du Greenbrier classic joué début juillet aux Etats-Unis est de plus en plus souvent le moment où Ping décide de tester des produits auprès des professionnels, avant un lancement en magasins en août.

L’an dernier, Ping avait déjà choisi cet événement pour introduire son driver G30 qui derrière a connu un très vif succès commercial.

Le parcours du Old White TPC semble donc bien réussir à la marque qui affiche d’excellents résultats commerciaux depuis un an, bénéficiant justement de l’estime de la gamme G auprès du public américain et européen.

Pour Ping, 2015 doit justement être l’occasion de remettre une autre lettre fétiche au goût du jour : la lette i qui évoque les séries i20 et i25.

Et justement sur le tour, deux joueurs se distinguent chez Ping, Lee Westwood qui était présent à l’Open de France, et le suédois David Lingmerth qui tous deux sont restés fidèles à cette ligne de fers plutôt que d’adopter les Ping S55, qui eux, ont été prisés par la majeure partie des golfeurs sous contrat avec la marque.

Lee Westwood jouant encore des i20, alors que Lingmerth conserve toujours ses bons vieux i25.

On sait encore très peu de choses sur la prochaine série PING, mais il y a fort à parier que John Solheim, le président de PING (2ème génération de Solheim aux manettes après le patriarche fondateur…Karsten Solheim), aura à cœur de convaincre Westwood d’adouber la future série phare de la saison 2015-2016 de la marque.

Et comme souvent revendiqué chez Ping, il ne devrait pas s’agir d’une révolution, mais bien d’une évolution.

Parmi les premiers à tester ces nouveaux fers, l’argentin Angel Cabrera, vainqueur du Masters d’Augusta trouvera peut-être les mots pour convaincre son collègue anglais, alors que Bubba Watson s’est déjà laissé tenter.

Ils étaient d’ailleurs huit au Greenbrier Classic à mettre en jeu des fers ie1.

Depuis ce tournoi fin juin, la marque a annoncé la sortie de ces clubs à l'occasion du British Open, et nous avons pu obtenir quelques mots de la part de Marty Jertson, l'ingénieur en chef de Ping Golf.

Des fers à cavité pour séduire les pros et les meilleurs joueurs

Il s’agit de fers à cavité arrière qui pour l’instant portent seulement la mention i et pas de numéro.

Logiquement, cette nouvelle série aurait du s’appeler i30, mais il se murmure que Ping voudrait frapper les esprits, en faisant redémarrer le cycle au tout début, d’où l’appellation iE1 comme première génération.

Cette série sera déclinée en droitier et en gaucher. Bubba Watson a déjà essayé sa série en gaucher.

Avec un tel joueur dans son staff, il aurait été de toute façon difficile d’imaginer que Ping ne propose pas de clubs pour gauchers.

Tout comme l’an passé et la sortie du G30, Ping s’est refusé à tout commentaire sur le design de son nouveau fer jusqu'au British Open.

Cette semaine, Marty Jertson a admis que les nouveaux iE1 ont un look beaucoup plus compact que les précédents fers de la série i.

C'était même un objectif au début du projet de conception qui ambitionnait la précision.

Cependant, si Jertson a cherché plus de précision, il affirme que ces clubs restent dans les standards de ce qui se fait de mieux en matière de tolérance à ce jour.

Les fers 8, 9, pitch et U wedge sont un peu plus compacts sur la longueur de la face (de la heel à la toe) que les précédents fers de la gamme i.

Autre fait marquant qui a filtré depuis la sortie des fers iE1 en Angleterre, le son produit à l'impact est très différent de ce qui est usuel, et en tout cas, de ce qui a été entendu avec les précédents i25. En cause, le fameux système de Custom Tuning Port qui est au coeur de l'innovation apportée sur ces nouveaux fers.

Pour Jertson, de nombreuses choses peuvent expliquer pourquoi le son à l'impact semble plus long.

Le premier facteur d'explication provient de l'acier inoxydable 431 utilisé pour la première fois pour ce type de fer, et c'est en fait le même matériau déjà employé sur les wedges Glide.

Le son est donc légèrement différent, mais ce n'est pas le seul argument. Cet acier particulier donne de meilleurs rendements pour le dessin de ce type de clubs.

Le deuxième facteur d'explication selon Jertson est aussi le fait que le CTP (custom tuning port) développé sur ce fer est désormais réalisé dans un élastomère thermoplastique qui donne de meilleures performances que l'Uréthane précédemment utilisé sur les anciens clubs de la gamme i.

Enfin, un autre élément devrait être particulièrement apprécié par les golfeurs ! Le fait que Ping propose d'autres shafts que les modèles maisons, et ce sans surcoût!

Pour Marty Jertson "Effectivement, pour les meilleurs golfeurs, il est très important de pouvoir faire un shaft fitting avec le plus grand choix possible d'options. Nous reconnaissons que personne ne peut réussir un shaft fitting avec un seul type de shaft. Nous avons toujours proposés une grande variété de shafts, mais cette année, les golfeurs vont pouvoir avoir accès à un plus grand nombre d'options. Nous sommes très heureux de fournir toutes ces possibilités aux golfeurs pour qu'ils puissent jouer encore mieux, pour qu'ils puissent ressentir le meilleur feeling, et créer les trajectoires qu'ils désirent avec leurs fers."

Les photos que nous nous sommes procurés, révèlent aussi une légère rupture dans la partie basse de la cavité, ce qui laisse supposer qu’il s’agit de l’emplacement d’une zone favorable à un sweet spot élargi pour des vitesses de balles accrues.

Le profil du club est très compact avec une arrête supérieure qui conviendra parfaitement aux joueurs du tour.

Pour en revenir à Westwood, éliminé prématurément à Paris, et rapidement présent à Wimbledon pour suivre les matchs de tennis, il y a fort à parier qu’il a testé ces nouveaux fers sur le parcours du National à Saint-Quentin-En-Yvleines, ce qui pourrait donc confirmer un abandon prochain de ses i20 au profit de ces nouveaux clubs.

A noter la série i ne sera pas la seule à être renouvelée cet été puisque la série pour les golfeurs débutants ou amateurs, Karsten devrait être remplacée par la série GMax.

Là-aussi le choix du nom a son importance, car dans l’esprit actuel des consommateurs, la ligne des bois et des fers sous logo G chez Ping fonctionne très bien, et la marque voudrait capitaliser sur cette lettre concernant sa gamme débutant, ce qui signifierait l’abandon pour un temps de l’appellation Karsten au profit de GMax, sorte de déclinaison de la série G30.

Restez informé

Recevez notre newsletter

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.