Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

Fers Mizuno MP-5

Ce n’est pas un club mais bien deux nouveaux fers Mizuno qui vont alimenter notre chronique consacrée aux nouveautés présentées en marge du British Open de golf 2015. Tournoi qui se tient cette semaine à Saint-Andrews, Mecque du golf qui va accueillir les meilleurs joueurs, et les plus grands médias ! L’occasion rêvée pour le fabricant nippon de lancer sa nouvelle fine lame : les MP-5 !

Les MP-5 défrayent la chronique au British Open

A quelques heures du début du troisième majeur de la saison de golf 2015, l’actualité golf est en ébullition.

Et ce n’est pas du côté des joueurs qu’il faut chercher les bulles de pressions !

Bien que McIlroy soit forfait pour ce rendez-vous qui promettait d’être un mano à mano entre le numéro un mondial et son principal rival, l’américain Jordan Spieth, déjà détenteur des deux premiers majeurs de la saison, c’est bien du côté des tentes et camions des marques de matériel où il faut chercher le scoop.

Mizuno n’a pas raté son effet en dévoilant les premières images des fers MP-5 et MP-25, les stars de cet open anglais.

Et les japonais n’en sont pas à leurs coups d’essais. Ils sont en fait coutumiers de ce type de mise en scène dans le cadre du British Open.

Tous les deux ans, ils lancent leurs grosses nouveautés à cette occasion, certains d’être largement couverts par la presse internationale.

Qui de Luke Donald ou Chris Wood va mettre en jeu ces nouvelles lames ?

Cette année, Mizuno devrait même bénéficier du retour en forme de son porte-drapeau emblématique, Luke Donald qui a connu plusieurs mois difficiles, et qui semble voir le bout du tunnel.

L’ancien numéro un mondial a chuté au 64ème rang à l’ordre du mérite, et laissé la place de numéro un anglais à Justin Rose.

Partageant toujours son temps entre les Etats-Unis où il ne brille plus beaucoup, et l’Europe où il ne joue plus assez, Luke Donald est sans doute plus victime de son choix de calendrier plutôt que de ses clubs.

Adepte des fers MP-64 du 3 au pitch montés sur des shafts True Temper Dynamic Gold S300, se laissera-t-il tenter par cette nouvelle gamme de MP-5 ?

Ces trois dernières semaines, l’anglais a signé deux top-10. Un aux USA au cours du Travelers Championship, et un autre, deux semaines plus tard sur le Scottish Open, de quoi renouveler sa confiance à quelques heures de son majeur national.

Il paraît très improbable que Donald choisisse de changer de clubs à l’occasion d’un tournoi majeur.

Pourtant, en matière de clubs, la star du team Mizuno a tendance à varier les plaisirs.

Si en 2014, il utilisait des MP-64, ces dernières semaines, il a été vu en train de jouer des MP-15 du 4 au pitch, et un fer 3 MP-H5.

De toutes les nouveautés proposées par son équipementier en 2015, il a pour l’instant opté pour un hybride JPX-850, et un sandwedge MP-T5 !

En vérité, pas sûr que Luke Donald joue un jour les nouvelles lames Mizuno….

C’est une autre figure du team Mizuno en Europe qui devrait être le premier à passer le pas : Chris Wood.

Le récent vainqueur de l’Open d’Autriche, anglais comme Luke Donald, et à ranger dans la catégorie des cogneurs, est un adepte des MP-4 du fer 5 au pitch (monté sur des shafts True Temper Project X Flighted 7.0)

Précisons que pour le fer 4, il utilise un club plus tolérant : le MP-64.

Comme quoi, tous les pros ne recourent pas systématiquement à des lames quand ils composent librement leurs sacs de golf !

Et pour cause, si les MP-5 sont sans doute les plus beaux clubs de golf possibles, il n’en demeure pas moins les plus exigeants.

L'art du shotmaking by Mizuno

Comme Mizuno le vantait au sujet des MP-4, en matière de lames, il s’agit véritablement de l’art du shotmaking !

A l’époque, les MP-4 étaient considérées comme les lames muscle backs les plus pointues du marché et destinées aux golfeurs cherchant le contrôle maximal sur les trajectoires de balles, plus que la distance ou la tolérance.

Entendons ici, l’élite des golfeurs amateurs et professionnels…et pas tous les golfeurs professionnels comme nous avons pu le démontrer ci-haut.

Ce qui distingue ce type de lames de tous les autres clubs, et le MP-5 ne devrait pas échapper à cette règle, c’est la « top line » du club qui se veut particulièrement minimaliste.

L’offset est réduit à sa portion la plus fine pour justement favoriser un travail de la balle optimum. En contrepartie, n’espérez pas avoir une cavité arrière qui vous donne plus de tolérance, et de puissance à l’impact.

Avec ce type de club, c’est à vous de fournir la puissance.

En 2015, la principale innovation sera sans doute du côté du matériau employé pour forger cette lame.

Abandonnant l’acier 1025E, Mizuno a opté pour le Boron, qui donne 30% de résistance en plus, ce qui permet à la marque nippone de proposer une face encore plus fine.

Le but du jeu ? Permettre une vitesse de balle accrue à l’impact à iso vitesse de swing !

Dès la fin du British Open, Mizuno devrait nous faire parvenir les premiers éléments techniques concernant cette nouvelle lame, ce qui nous permettra de compléter ce sujet.

D’ici là, nous verrons si Luke Donald ou Chris Wood se seront risqués à mettre ses bêtes de courses en jeu à Saint-Andrews…

Restez informé

Recevez notre newsletter

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.