Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

Fers Mizuno JPX-900 Hot Metal


Depuis la présentation des clubs faite par Mizuno en juillet au Golf National, nous avons reçu les premiers clubs démos, et ainsi démarré notre travail de revue des nouveaux JPX-900 Hot Metal. Deux ans auparavant, Mizuno proposait deux offres : JPX-850 et JPX-850 Forged. Cette année, ce n’est plus deux têtes mais bien trois qui sont proposées, dont cette nouvelle Hot Metal. Cette tête a pour objectif de réduire l’écart entre clubs à cavité type JPX-EZ et les lames forgées type MP, et présente selon la marque nippone, une très importante innovation. Est-ce que cette innovation va se traduire en performance pour l'amateur de golf ?

Lors de notre meeting avec Mizuno, nos interlocuteurs semblaient particulièrement enthousiastes au sujet des nouvelles têtes JPX-900, et en particulier, la Hot Metal, un nouvel ajout dans le catalogue déjà très fourni de Mizuno en matière de fers.

A cette heure, il faut compter 8 types de fers chez Mizuno.

Essayons de simplifier.

Pour les débutants, seniors et joueurs à faible vitesse de swing, Mizuno propose les JPX-EZ et JPX-EZ forged. Une première manière d’amener de nouveaux golfeurs à apprécier les fers Mizuno.

Ensuite, Mizuno propose justement les nouveaux JPX-900 déclinés en trois versions, soit trois tailles de têtes pour correspondre selon nous aux golfeurs d’index 24 puis 16 puis moins de 8.

La version Tour du JPX-900 est quelque peu surprenante, car elle ressemble allègrement à une lame, ce qui empiète sur le terrain des MP-25, MP-5 et MP-4, les lames traditionnelles de Mizuno. Les clubs qui ont jusqu’à présent contribué directement à la notoriété de Mizuno en Europe.

8 séries de clubs… est-ce trop ?

D’une certaine manière, il semble que dans sa communication Mizuno veuille faire passer le message d’une marque de fitting.

A ce titre, elle multiplie les variantes de têtes et de shafts pour être certaine de correspondre à tous les profils.

Dans ce cadre, la JPX-900 Hot metal veut faire la jonction entre l’univers du club super-improvment, et un début d’esprit tourné vers des clubs plus exigeants comme un pont entre deux mondes.

Pourquoi Hot Metal ?

Toujours en matière de communication, Mizuno joue à fond la carte de sa forge japonaise.

Difficile d’ignorer la vidéo de Chris Voshall, ingénieur emblématique de la marque, visitant la forge d’Hiroshima.

Ceci étant, la JPX-900 Hot metal n’est pas un club forgé.

Avec une cavité, c’est forcément un club moulé ou assemblé. D’ailleurs, la JPX-900 forged porte bien son nom, et sur la Hot Metal, Mizuno ne pouvait aller jusque-là.

C’est donc la face qui est l’élément clé de ce produit.

A ce sujet, Mizuno parle de distance « offensive », car justement la nouvelle face doit vous offrir plus de vitesse de balle à vitesse de swing constante, soit le principe même d’une innovation technique au service du golfeur.

Pour parvenir à un tel résultat, Mizuno a misé sur un tout nouveau matériau : le Chromoly 4140 M.

Soit un alliage d’acier qui contient du chrome et du molybdenum !

Il faut bien reconnaître que depuis quelques saisons, Mizuno est largement la marque qui prend le plus de risque pour innover dans le choix des matériaux pour ses fers.

Ce Chromoly 4140 M semble avoir déjà été employé dans d’autres applications, et d’autres sports comme par exemple le cyclisme. Et ce parce que ce matériau est suffisamment résistant pour être affiné à l’extrême.

Surtout, il présente un avantage décisif pour Mizuno. Ce matériau est résistant mais il peut être déformé dans le cadre d’un fitting personnalisé, notamment au niveau du talon de la tête.

Ce matériau a aussi permis à Mizuno de dessiner la large cavité arrière derrière la face pour apporter un plus en tolérance, surtout en faveur des joueurs qui ont besoin d’un petit plus dans ce domaine.

A l’image de Callaway, avec les nouveaux clubs de septembre 2016, Mizuno revendique elle-aussi la production de faces plus fines que jamais, un élément qui s’avère déterminant pour générer de la vitesse de balle supplémentaire.

Mizuno affirme que le fer 6 JPX-900 Hot metal génère au moins 2 mph de vitesse de balle supplémentaire par rapport au précédent JPX-850.

Nous avons vérifié ce point au cours de notre premier essai.

Qu’est-ce que le JPX-900 Hot Metal ?

A l’adresse, le JPX-900 Hot Metal présente une top-line généreuse, et finalement autant d’offset que l’on aurait pu imaginer pour ce type de fers.

Clairement, les JPX-900 Hot Metal ont une mission précise chez Mizuno : Démontrer que la marque nipponne n’est pas réservée exclusivement aux joueurs scratchs ou d’index proche de 0, soit une partie infime de la clientèle golfique.

De ce fait, le choix des shafts est considérable, notamment dans le cadre d’un fitting. En standard, Mizuno a misé sur les très bons Nippons Shafts Modus 3, légers et adaptés aux golfeurs qui swinguent à une vitesse moyenne.

A l’impact, certains pros pourront être déstabilisés par le son émis par cette tête Hot Metal.

Pour ne rien vous cacher, notre consultant, Xavier Bretin, pro avec une vitesse de swing élevée n’a pas été fan du contact. Pour un amateur, cette sensation est plus difficilement perceptible.

Pour Mizuno, des trois têtes JPX-900, nous percevons que la Hot Metal est la plus importante pour eux d’un point de vue commercial.

Avant de vous présenter le test complet de ce fer par plusieurs joueurs, un premier zoom sur les résultats de notre cobaye de référence qui swingue un fer 6 à 80-85 mph selon les types de shafts.

Comparativement au JPX-850 qui nous avait plutôt laissé une bonne impression, le JPX-900 Hot Metal produit-il vraiment 2 mph de plus ?

Et la réponse est effectivement oui à quelques pouillèmes près !

En swinguant la tête JPX-850 à la même vitesse, on obtient bien à iso-conditions de tests, plus de vitesse de balle avec la nouvelle tête hot metal, soit 109 mph contre 107 mph !

Soit concrètement un gain de 3 mètres entre les deux têtes…

Cependant, un fait nous interpelle. Entre le JPX-850et le JPX-900 hot metal, il y a un autre petit changement : le loft !

Pour deux fers 6, le JPX Hot Metal est légèrement plus fermé d’un degré, ce qui mathématiquement fait monter le smash factor, et tend la trajectoire.

Entre les deux fers, le JPX-900 Hot metal lance 3 degrés moins haut que le JPX-850, et l’angle d’atterrissage s’en ressent là-aussi de 3 degrés.

Point intéressant, dans ce cas, nous n’avons pas noté de baisse du taux de spin. Vous avez donc réellement un gain de 3 mètres sans perte de contrôle. Quelle est la part du Chromoly ? Quelle est la part du loft fermé d’un degré ?

Vous retrouverez prochainement l’essai complet avec plusieurs testeurs dont notre consultant pro, Xavier Bretin.

Restez informé

Recevez notre newsletter

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.