Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

Fers Mizuno JPX-900 Forged


Srixon présente la trilogie Z565, Z765, et 7965 en septembre 2016. Son rival intime japonais Mizuno présente en même temps, la trilogie JPX-900 Hotel Metal, Forged et Tour. Entre ces deux trilogies, les similitudes sont réelles. Considérant que chez Srixon, la Z765 nous paraît la tête la plus intéressante pour la majorité des joueurs, qu’en est-il de la Mizuno JPX-900 Forged ?

The Boron Effect

Alors que la tête JPX-900 hot metal ne peut pas être présentée sur l’argument du forgé. Comme son nom l’indique, la Forged est déjà plus dans la tradition Mizuno.

Surtout, la JPX-900 forged poursuit l’œuvre de la JPX-850 forged qui était la première tête de club développée avec un nouveau matériau révolutionnaire : le Boron !

Pour beaucoup de chroniqueurs, et journalistes typés matériel de golf, le Boron a certainement été une des plus grosses innovations de ces deux dernières années.

Dans nos tests, le JPX-850 forged avait laissé une plutôt très bonne impression.

Deux ans plus tard, la nouvelle tête continue à recourir à ce matériau boron 1025 pour donner plus de vitesse de balle à l’impact.

La grande différence entre les deux têtes dites Forged se situe au niveau de la face, qui cette fois utilise le principe d’épaisseur variable, et économise près de 21,5 grammes.

Ce gain a pu être utilisé et placé tout autour du châssis pour augmenter le MOI, et rendre l’ensemble encore plus résistant sur les coups décentrés, et les petits coups de mains parasitaires qui altèrent le chemin de la face en direction de la balle.

Autre légère différence entre le JPX-850 et le JPX-950, le dessin du châssis est plus en forme de U que d’un V. En revanche, comme sur la série précédente, la cavité diminue à mesure que l’on avance dans les lofts de la série, et jusqu’à ce qu’elle soit complètement fermée avec le wedge.

A l’adresse, la tête de taille moyenne donne un bon zest de confiance.

Qu’est-ce que ce club donne en performance par rapport à son rival le Srixon Z765 ?

Si les deux clubs sont comparables dans le ciblage commercial, il existe des petites différences techniques qui ont leur importance.

Tout d’abord, le loft du Mizuno est plus fermé d’un degré (27 contre 28 pour le Srixon Z965). Le lie est légèrement différent (écart de 0,5 degrés), alors que pour les deux clubs testés sur des shafts acier stiffs, les poids diffèrent légèrement.

Soit 115 grammes pour le Project X LZ steel monté sur le Mizuno, alors que le Nippon Shaft NS Pro 980 GH dst pèse 102 grammes pour le Srixon, un écart qui peut jouer sensiblement sur la vitesse de swing.

Dans le cadre de ce premier essai comparatif, justement ce petit écart de poids favorise le Srixon qui passe à 83,7 mph contre 82,8 mph pour le Mizuno.

Un écart pas suffisamment important pour remettre en cause la pertinence de la comparaison, mais qui explique pourquoi la balle sort 1 mph plus vite de la face du Srixon, et qui démontre que les deux têtes sont en fait très équivalentes en performance.

D’ailleurs, dans les deux cas, le smash factor est identique à 1,32 pour une vitesse de 82/83 mph.

Entre les deux têtes, la différence ne se situe pas dans le rendement de la face, ni le spin donné à la balle, là-aussi pratiquement identique.

En fait, la différence se situe uniquement sur l’angle de lancement qui suit logiquement la différence de loft !

Le JPX-900 Forgé fermé à 27 degrés en fer 6 génère un angle de lancement à 18 degrés (toujours pour 82/83 mph de vitesse de swing) contre 20 degrés pour le Srixon Z765 qui lance donc plus haut.

Conséquence, la balle arrivant de plus haut, dans le cadre de cet essai qui demandera à être confirmé par le test de plusieurs autres joueurs et notre prochain article, la balle plonge à l’arrivée sur un angle de descente plus prononcé de 4 degrés pour arrêter la balle plus vite.

Avec un fitting du shaft, et en optant pour un manche légèrement plus lourd, il y a de fortes chances que l’on aurait pu atténuer encore les écarts entre les deux clubs, sauf la question du loft qui serait de toute façon toujours plus fermé, et favorable à une trajectoire plus tendue du Mizuno.

Recommandation

En résumé, pour choisir entre ces deux clubs, il faut vraiment rentrer dans du détail de détail, car les deux têtes sont très proches quoi que puissent dire les deux fabricants…

Comparativement aux deux autres têtes JPX-900, à savoir Hot Metal ou Tour, il nous semble que la tête forgée est la plus pertinente pour des golfeurs autour de 15.

La version Tour coûte trop en distance, et la version Hot metal ne crée pas assez de gains en tolérance/distance par rapport à la forgée pour se justifier.

Comme pour Srixon, la meilleure solution Mizuno est au milieu !

Par rapport à la version JPX-850 forged que nous avions bien plébiscité deux ans auparavant, la version JPX-900 est dans la même veine, l’effet de surprise en moins.

Entre les deux têtes, les différences de performances ne sont pas extra-ordinaires.

A ce stade de développement, il devient de toute façon plus difficile de révolutionner la performance d’un fer, sauf à faire des choix extrêmement osés…

Restez informé

Recevez notre newsletter

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.