Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

Fers Cobra Max: Un maximum de tolérance ?

Partant du principe que 80% des amateurs de golf ont du mal à taper régulièrement de très bons coups de golf, et que 99,9% des golfeurs ne sont pas Rickie Fowler, Cobra a voulu étoffer son offre de clubs avec une série MAX dédiée aux débutants, aux seniors, et globalement tous ceux qui souffrent de slice.

Les fers Cobra Max annoncent la couleur ! Il s’agit de lutter contre le slice et d’apporter un maximum de soutien aux golfeurs à vitesse de swing modérée.

Conçu sur des bases très semblables aux Cobra King F6 avec notamment le recours à la technologie TecFlo qui propose de la progressivité entre chaque club de la série.

Cette série présente une construction en trois parties assez distinctes, et justement dans le but d’optimiser le swing des futurs clients et utilisateurs.

Du fer 4 au fer 8, le dessin de la cavité présente une sorte de poche sous la partie basse de la face pour justement apporter un soupçon de puissance ou résistance en plus par rapport à une cavité classique.

Le centre de gravité de la tête est ainsi déplacé plus bas et plus en profondeur. L’objectif étant d’augmenter l’angle de lancement, et de facilité la maniabilité, point clé pour le type de golfeur ciblé par ce produit.

Pour parvenir à dessiner une telle cavité, les équipes d’ingénieurs Cobra emmenés par Mike Yagley ont remplacé l’acier habituellement utilisé par une pièce d’aluminium, ce qui a permis de réduire le poids de près de cinq grammes, et d’abaisser le centre de gravité.

Quand on va plus loin dans la série et que l’on s’intéresse au fer 9 et au pitching wedge, Cobra a travaillé le dessin de la cavité pour enlever du poids juste derrière la face pour le déplacer tout autour du point d’impact logique, toujours dans le but d’augmenter la tolérance et la précision.

Enfin, proposé dans la série, le Gap et le Sand Wedge présentent eux-aussi une construction assez spéciale pour tenter d’apporter plus de contrôle et d’adaptabilité dans tous les coups autour du green et des bunkers, ce qui constitue les coups les plus difficiles pour les golfeurs à index élevés.

Cette série Max ne se résume pas seulement à une question de construction selon chaque fer.

Entre le talon et la pointe de la face, Cobra a cherché à augmenter le MOI pour plus de tolérance sur les fers les plus longs, tandis qu’un poids mieux réparti sur les clubs les plus courts devrait aider à plus de précision.

Ce qui est important concernant ce type de clubs qui s’éloignent franchement des clubs les plus conventionnels ou des lames historiques, concerne l’offset des têtes qui changent notablement pour favoriser le fait de placer la tête square à la balle au moins à l’adresse.

Bien entendu, la marque va jusqu’à argumenter que ce type de tête permet aussi d’être plus square à l’impact.

Le Cobra Max fer 4 est le club qui présente l’offset le plus important, soit 6,3 mm, et cet offset va décroître à mesure que l’on recule dans la série, pour atteindre seulement 0,8 mm d’offset sur le sandwedge.

Autre aspect concernant la série MAX, les rainures qui ont été optimisées pour donner un niveau de spin idéal sur chaque coup, en même temps que des angles de lancement plus favorables à la distance. C’est justement ce que Cobra appelle « Progressive Spin Technology ».

Les rainures en forme de V sont apparentes sur les fers 4 à 6 pour réduire le spin généré et augmenter la distance.

A partir du fer 7 jusqu’au pitch, les rainures changent de formes, et s’apparentes à des U pour plus de spin et de contrôle autour du green.

Les wedges, quant à eux, présentent des espacements encore plus importants entre les rainures pour maximiser le spin.

En réalité, les marques n’ont pas beaucoup de champs d’actions possibles pour modifier un club de golf : Offset, répartition des masses, lies, longueurs des manches, rainures…il s’agit la plupart du temps d’ajustements.

Ceci dit entre une lame type King Forged MB et un fer MAX, pour un golfeur débutant, la différence de conception fait réellement une grosse différence.

Cobra, comme la majorité des meilleures marques de matériel met en place un maximum de petits détails pour optimiser. Optimiser ou plutôt maximiser ce qui peut l’être au niveau d’un club de golf contraint par une législation très stricte.

Ce qu’il faut retenir au final, c’est qu’un Cobra Max vous donnera plus de chances de taper quelques bons coups par rapport à un club très exigeant comme une Forged MB.


D’un point de vue concurrentiel, le Max vient se placer frontalement contre le Callaway Apex OS ou le Ping GMax.

Si techniquement, ces offres se rapprochent sur le fait de vouloir MAXimiser vos performances, la différence pourra surtout se faire au niveau du prix, et pour le coup avec sur ce point, un net avantage pour la Cobra Max…

Restez informé

Recevez notre newsletter

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.