Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...
Posté par le dans Matériel de Golf, fabricants et test

Fers Cobra King F7 et King F7 One Length

Un des grands scoops de Cobra en 2016 a sans aucun doute été l’introduction de séries de fers de longueurs identiques. Et malgré toute la communication faite autour de Bryson DeChambeau et de son choix de privilégier cette option dans le cadre de sa première année de professionnel sur le Tour, les effets commerciaux sont restés en retrait. Cobra a bien l’intention d’inverser cette tendance en 2017.

Les shafts de fers de même longueur, en fait ce n’est pas nouveau…

À l'époque des shafts en bois, la même longueur était le standard. Lorsque l'acier c’est imposé pour la fabrication des shafts, la longueur identique pour tous les clubs est tombée en désuétude.

Il y a bien eu Tommy Armour qui a tenté de relancer une seule longueur de shafts à la fin des années 80 et au début des années 90. Tommy Armour était le numéro un des fabricants de matériel de golf à cette époque, mais sa production a souffert de multiples difficultés, et de nouveaux acteurs ont percés sur le marché.

Titleist, Ben Hogan, Callaway et Cobra sont alors apparus comme les poids lourds du marché, reléguant la marque Tommy Armour dans l’ombre. Les fers à longueurs identiques ont alors tous disparu de ce nouveau marché du golf.

Aujourd’hui, Cobra redevient la première grande marque à mettre en avant ce concept sur le marché grand public. Cobra ne se contente pas seulement de faire des fers d’une seule et même longueur, il en fait la clé de sa gamme 2017.

Pour Cobra, et l’argumentation ne nous semble pas incohérente, même s’il faudra attendre davantage de retours de golfeurs qui auront adopté cette solution. Lorsque vos fers sont tous d'une même longueur, votre swing avec un fer 5 est le même que celui avec votre pitching wedge. Cela semble cohérent.

Un autre argument surprenant mis en avant par Cobra, concerne ceux qui pourraient souffrir de douleurs dorsales… Il semblerait que dans ce cas, la position imposée par les fers courts, et nécessitant davantage de flexion, soit beaucoup plus inconfortable. Dans ce cas, un shaft plus long permettrait un plus grand confort…

Cependant, Cobra avec ce positionnement, se garde bien de vouloir cibler une clientèle de golfeurs âgés ou diminués physiquement.

Pour Tom Olsavsky, vice-président de le recherche et du développement de Cobra Puma Golf :

« Nous ne voulons pas dire que c'est pour les vieux et les décrépits, mais les gens jouent au golf pour le plaisir, et si ça fait mal quand vous jouez au golf, ce n'est pas amusant. Jouer avec un peu moins de douleurs devrait rendre le jeu plus agréable. J'appellerais cela un avantage ».

Les fers F7 One sont l'évolution des fers F6, déjà globalement considérés comme « de bons fers ».

Les nouveaux fers King F7 Cobra présentent une face plus mince que les fers F6 précédents. Un insert en polymère léger dans la cavité de chaque fer déplace le centre de gravité plus bas dans la tête du club pour améliorer la tolérance, tandis que les rainures sur les faces de club aident à procurer le spin et la trajectoire optimale pour chaque fer.

Le point commun de ces gammes de fers est ce que Cobra défini comme sa technologie TECFLO. TECFLO développe l’idée d’une cavité progressive pour chaque fer, de façon à optimiser la performance de chacun des fers dans l'ensemble d’une série.

Dans ce principe, les fers long, moyens, ou courts, sont conçus différemment et bien évidemment, fonctionnent différemment.

Pour les longs fers, de 3 à 5, les cavités dont creuses et conçues pour obtenir des trajectoires plus hautes, tandis que pour les fers moyens de 6 et 7, elles sont à demie creuses pour un meilleur contrôle.

Les fers courts, du 8 au PW, sont conçus avec une cavité arrière pleine, pour une plus grande précision sur les coups d’approche et ceux autour des greens.

Fers King F7 « One Length »

Inspiré par Bryson DeChambeau, les fers King F7 One Length présentent les mêmes technologies et la même conception que les modèles F7 standards, mais ont été ajustés et légèrement repensés pour êtres optimisés avec une longueur et une pondération correspondants dans l’ensemble à un fer 7.

Cobra a multiplié les tests et les comparaisons pour s'assurer qu'il n'y avait pas de pertes de distances avec des fers ONE Long. Le ONE Long est ainsi le fer qui a subit le plus de tests dans l'histoire de Cobra Golf.

Au cours de ses recherches, Cobra a appris que ½ pouces de longueur de shaft équivaut à environ 1,1 mètres de distance. Pour les longs fers, il a donc fallu compenser en ajoutant du poids aux têtes, pour compenser la perte due à la longueur du shaft.

En abaissant le centre de gravité pour ses longs fers, Cobra a obtenu encore plus de distance. Et finalement, les distances entre les fers à longueur variable KING F7 et le KING F7 ONE sont équivalentes.

Avec les fers courts, Cobra a bien entendu rencontré le problème opposé, il a donc fallu pour le résoudre, enlever du poids.

Selon Cobra, les fers King F7 One Length améliorent la précision et la dispersion pour une majorité de joueurs, en simplifiant les caractéristiques de la posture et du swing.

Les fers King F7 et King F7 One Length sont livrés avec un choix de shafts True Temper King F7 ou Fujikura Pro 63i graphite.

Les deux séries F7 comportent sur leurs faces des rainures fraisées CNC à 100%, ce qui est assez rare dans l’usinage des faces de clubs.

La somme totale des améliorations, ou évolutions, apportées aux séries F7, par rapport aux F6, devrait au final apporter un gain, même minime, en distance et tolérance, et c’est bien ce que les golfeurs attendent…

Avec des fers à longueur fixe comme les KING F7 ONE, pour les golfeurs débutants, l’avantage de n’avoir à intégrer qu’un modèle de swing, quelque soit le fer, semble théoriquement intéressante.

Si pour les golfeurs souffrant de problèmes de dos, cela soit aussi une solution plus confortable, et notamment pour les fers cours, il y a fort à parier que de nombreux autres joueurs apprécieront également cette solution destinée à faciliter la cohérence de leurs swings.

À ce stade, il ne sera sans doute pas facile pour Cobra de convaincre une clientèle qui sans être forcément conservatrice, à tendance à faire confiance aux standards. Qu’en penseront les enseignants de golf qui devront également adapter leurs modèles ?

Cobra mise sur la réussite de Bryson DeChambeau sur le tour pour promouvoir ce concept. Si le jeune champion enchaîne des victoires, il est probable que d’autres professionnels adopteront également des fers de longueurs égales.

Si ces victoires ne se produisent pas, il y a des chances que ce concept disparaisse, comme avant lui d’autres innovations qui n’ont pas convaincu le marché, et sont tombées aux oubliettes des révolutions inabouties du matériel de golf.

Le risque pris par Cobra est cependant mesuré, puisque pour ceux qui ne seraient pas convaincus par le concept du ONE, le KING F7 propose un choix plus conventionnel, avec des profils de tête identiques, mais avec des longueurs de shafts variables.

Restez informé

Recevez notre newsletter

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.