Swing Weight d'un club de golf: Ce qu’il faut savoir, et ce qu’il ne faut pas croire

Parmi les notions qui ne sont pas toujours simples à comprendre pour un golfeur amateur, mais néanmoins intéressé à l’idée d’acheter du matériel de golf, le swing weight que l’on ne pourrait pas complètement traduire littéralement « le poids du swing », mais plutôt l’équilibre du club, se trouve malheureusement en bonne place. C’est pourtant une notion très importante, et pas suffisamment expliquée. Au-delà de la définition, intéressons-nous aux fausses croyances qui accompagnent parfois le matériel de golf, et peuvent conduire à de mauvais achats, mais aussi aux observations utiles que l’on peut faire, pour justement ne plus se tromper.

Découvrez nos formules d'abonnements

Préambule sur le swing weight d'un club de golf

Il arrive très souvent qu’un golfeur ou une golfeuse apprécie un club de golf plus qu’un autre. Il s’agit le plus souvent du club avec lequel on développe une mémoire consciente ou parfois inconsciente de meilleurs coups réussis sur le parcours.

C’est par exemple un fer 7 tapé à 135 mètres et qui se pose près du drapeau, ou alors un hybride 5 qui nous sort toujours d’une situation embarrassante.

Cela peut être encore un fer 5 qui permet de prendre le départ d’un trou étroit avec des arbres de chaque côté.

Quel que soit ce club, vous tapez souvent avec, et en fait, vous mémorisez plutôt de bonnes sensations. Vous vous sentez juste bien avec ce club, et parfois, sans trop savoir l’expliquer objectivement.

Pour les professionnels du fitting, c’est en grande partie en raison de l’équilibrage du club, le swing weight .

A l’inverse, peut-être avez-vous déjà sorti un club d’un rack de magasin, posé à l’adresse, et commencez à le mouvementer, sans même jusqu’à répliquer un demi-swing, et tout de suite senti qu’il n’était pas pour vous.

Ils vous reste 90% de l'article à lire...

Contenu exclusif JeudeGolf.org

Le reste de l'article est protégé, connectez-vous pour lire 100% de toutes nos pages.

Si vous êtes déjà abonné, identifiez-vous.

Paiement sécurisé

Restez informé

Recevez notre newsletter
(Note moyenne de 5 sur 1 votes)

Commentaires   

golfnswing@gmail.com
0 #3 Oula !golfnswing@gmail.com 24-12-2019 01:21
L'exemple donné par Laurent, à qui l'on ne peut être que reconnaissant d'avoir lancé ce très important sujet, est caractéristique des erreurs que l'on peut commettre lorsque l'on ne connaît pas à quelle valeur physique correspond le swingweigth. Le swingweight mesure un équilibre statique, autour d'un point situé à 14 pouces de la poignée. Ceci a pour conséquence que l'on peut parvenir à monter des clubs aux swingweights identiques avec des clubs qui pourront avoir des poids de têtes, de shafts et de grips extrêmement différents et qui, évidemment, procurerons des sensations et des frappes également totalement différentes.
La comparaison de clubs à swingweights différents n'est significative que si les shafts ont les mêmes poids et point d'équilibre et que les grip ont les même poids.
Derrière le swingweight, comme le dit fort justement Claude, se cache le Moment d'Inertie, ou MOI. Et seul le MOI répond de la force qui agit sur un mobile en mouvement autour d'un axe, en l'occurrence, le club autour des poignets. Si l'on veut donc avoir les mêmes sensation dans le swing, à shaft de profil équivalent, il faut que ce soit le MOI qui soit identique, pas le swingweight. Avec le swingweight, on pourrait en effet régler en D0, ou en C8, comme le driver qu'apprécie Laurent, un club de 2 mètres de long, et beaucoup plus, évidemment injouable car il aurait un MOI beaucoup trop élevé, puisque proportionnel au carré de la longueur. Et, si Laurent avait comparé les MOI de ses deux drivers, il aurait tout de suite vu ce qu'il se passait avec celui qu'il a raccourci et dont le MOI est devenu trop bas.
Ceci a aussi pour conséquence que le réglage en swingweigth des séries n'est pas pertinent et ne peut procurer des sensations homogènes de fer en fer. C'est simplement une facilité de fabrication industrielle pour les marques grand public.
admin
0 #2 Réponseadmin 23-12-2019 19:33
Merci Claude, vous êtes vraiment très gentil pour ce message, et cette proposition. Au plaisir d'échanger avec vous sur ces sujets après les fêtes de fin d'année. Je vous souhaite d'ailleurs de bonnes fêtes de Noel,
Laurent
billot.claude@gmail.com
0 #1 balance à Swingweightbillot.claude@gmail.com 23-12-2019 10:29
Bonjour Laurent,
La balance à Swingweight peut donner des informations, effectivement ! mais changer de grip sur un club, qui plus est, rajouter une à deux couches d'adhésif sous le grip pour le grossir ( on peut obtenir 10 gr de plus) vont modifier le résultat on va passer de D3 à C9 alors que la sensation en main pendant le swing sera la même !
Pour ma part j'ai remisé ma balance à Swingweight pour le M.O.I. beaucoup plus sensible aux véritables caractéristiques d'un club et peu sensibles a une différence de poids de grip, bien sûr j'admets que le prix de l'appareil n'a rien a voir avec une balance comme la tienne.
Je te propose de te donner quelques mesures MOI des clubs neuf en magasin (autour de moi 64) , si cela t'intéresse !
Saches que j'apprécie beaucoup ton travail, qui a le mérite de faire comprendre aux golfeurs lambda ce qu'est un club de golf, enfin a ceux qui s'y intéressent !
Bien cordiales amitiés, et bonnes fêtes.
Claude Billot

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.