Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

Un contenu unique, utile, et passionnant! Pour le 1er abonnement 12 mois! 1 boîte de 12 balles Srixon Z-Star ou Z-Star XV au choix offertes et envoyées chez vous!

Vinaora Nivo Slider

Guide de choix « Meilleur Driver » pour le golf 2016

Une semaine après la publication de notre guide de choix consacré aux séries de fers pour le golf, nous vous proposons cette fois, notre palmarès des meilleurs drivers de début de saison 2016. Pour réaliser ce classement, nous avons testé au trackman près de 72 configurations différentes avec plusieurs golfeurs de profils distincts dans les 10 marques les plus connues. Comme pour les fers, nous avons retenu un système de calcul qui permet d’établir des résultats pour une vitesse moyenne de swing de 90 mph, soit la moyenne des golfeurs amateurs en France. Les résultats pourraient vous surprendre…

Préambule sur notre guide de choix driver 2016

Quelques mots de remerciements envers nos clients pour leurs messages d’encouragements. Nous portons un soin très particulier à la réalisation de tous nos tests. Depuis 2012, nous n’avons cessé d’améliorer notre processus dans un souci de crédibilité, et de justesse par rapport aux golfeurs, et aux marques.

Ces tests sont toujours réalisés de manière indépendante. Il ne s’agit pas de remettre des médailles en chocolat ou finalement tout le monde finit par gagner.

L’objectif est bel et bien de découvrir quel driver pourra être le meilleur cette saison, surtout au regard des investissements, et de l’énergie déployée par les marques pour tenter de le démontrer chaque année.

Comme chaque golfeur, philosophiquement, nous nous définissons finalement comme des chasseurs de bons clubs, et donc de bons drivers. Tous les golfeurs, et les golfeuses espèrent un jour trouver un club qui fera une différence ou un effet whaouh !

Dernière remarque avant de commencer, une adaptation d’un club à la mesure du joueur pourra toujours remettre en question un état de fait constaté de manière générale.

Car un des constats que nous réalisons en 2016 comme les années précédentes depuis 2012, le resserrement des valeurs entre les principales marques du marché est de plus en plus important, y compris pour les drivers. Bien souvent, c’est le marketing ou la perception d’une marque qui crée les écarts en termes de parts de marché.

Comme pour notre guide de choix pour les fers, nous serons susceptibles de mettre à jour cette page en fonction de nouvelles trouvailles ou de clubs qui n’auraient pas encore été testés par nos soins.

C’est l’avantage du web sur le papier…

Si depuis 2012, nous avons bien appris une chose, c’est qu’au rythme de sortie des nouveautés, les choses sont rarement figées pour une année complète. Il faut considérer les classements comme des photographies à un instant T.

Et de ce point de vue, vous allez constater avec ce guide 2016 plusieurs tendances de fonds concernant les marques. Ici pas de marketing que des données brutes !

Comment avons-nous procédé pour classer les produits en 2016 ?

A mesure que le site grandit, grâce à vous, nous pouvons aller toujours plus loin dans nos investigations.

En plus d’augmenter le nombre de testeurs, et d’en faire varier les profils (de 35 à 65 ans), nous voulons aller plus loin dans la réponse juste.

Ainsi, nous avons créé deux catégories héritées des fers : Improvment et Player.

Du point de vue des marques, ces segmentations sont un peu moins visibles. Finalement, un golfeur d’index 30 pourra tout à fait avoir envie d’acheter un club « pointu » techniquement, alors qu’à l’inverse, un golfeur à un chiffre pourra rechercher un club tolérant au maximum.

Ceci étant, en séparant les drivers en deux familles, nous avons constaté que nous les séparions aussi en deux grandes familles de prix.

Premier enseignement, de 2016, le prix moyen d’un driver au tarif sera de 436 euros, en augmentation de 20 euros par rapport à 2015.

La catégorie dite improvement avec des clubs plus tolérants se situe à un niveau de prix de 391 euros en moyenne, et les drivers de la catégorie dite player se situeront à un prix moyen de 470 euros.

C’est d’ailleurs cette dernière qui a enregistré les plus fortes hausses avec plusieurs clubs frôlant les 600 euros.

Concernant les classements, nous allons donc vous proposer deux catégories (Improvment et player) et plusieurs palmarès :

  1. Meilleure tolérance,
  2. Plus puissant,
  3. Moins spinnant,
  4. Meilleur rapport distance/prix
  5. Et Meilleure distance

Pour établir ces classements, nous avons retenu les données des drivers selon les lofts que nous avons pu tester de 9,5 à 10,5°, les shafts que nous avons pu tester qu’ils soient stiff ou regular.

Pour les différents testeurs que nous avons mis à contribution et présentant des vitesses de swing allant de 71 à 111 mph, nous avons établi des moyennes ramenées à la vitesse moyenne de 90 mph, soit la moyenne nationale en France. (Considérée par Trackman comme étant à 93 mph pour être précis)

Ainsi qu’un testeur ait tapé un drive à 111 ou 71 mph, nous n’avons pris en compte ce résultat que selon un ratio ramenant la vitesse à 90 mph, recalculant sur cette base la distance et les autres paramètres du vol de balle.

L’intérêt principal de cet exercice, au-delà de fournir une donnée plus facilement interprétable pour un amateur, est de niveler tous les clubs sur la même base de vitesse de drive, et ainsi comparer à périmètre constant.

Pour qu’un test soit pertinent, il faut des paramètres fixes et variables.

Les paramètres fixes concernent les éléments externes au club (par exemple, la balle qui a servi au test a été systématiquement une Srixon Z-Star), et les paramètres variables concernent le club lui-même.

Dans le cadre de notre processus qualité, nous nous efforçons chaque année d’améliorer les conditions de nos tests.

Les drivers testés en 2015/2016

Ci-dessus, dix marques (Callaway, Cleveland, Cobra, Mizuno, Nike, Ping, Srixon, TaylorMade, Titleist, Wilson) que nous remercions pour nous avoir prêté les clubs de test, et sans tenter d’intervenir dans les procédures de tests.

Vous pourrez constater comment les marques répartissent leurs produits selon les catégories.

Exemple : Ping propose trois drivers dans la catégorie Improvment G30 (lancé à l’été 2015 et toujours en vente), mais aussi G et G SF TEC, (l’arme anti-slice), et une version du G pour la catégorie player, le LS TEC qui doit donner moins de spin.

En moyenne, nous avons plutôt testé des têtes en loft 10.5° sachant que nous ne modifions jamais l’ajustement des lofts, et des lies sur les têtes de drivers pour rester en standard. Pas plus que nous ne modifions le centre de gravité en jouant sur les poids ajustables.

Dans le cas contraire, il faudrait multiplier à l’infini les tests pour chaque configuration.

Concernant les shafts, tous graphites, la moyenne du poids se situe à 58.8 grammes avec une plage de valeurs allant de 44 à 67 grammes du plus léger au plus lourd.

Enfin, pour la longueur des shafts, un élément qui peut aussi fortement influer sur la performance (plus long = plus de vitesse de swing ou plus court = plus de contrôle), la moyenne se situe à 45.5 inches, soit la longueur standard du marché.

Pour la catégorie Improvment : Driver le plus tolérant

Premier classement majeur de ce palmarès 2016, le classement des drivers selon le smash factor, ratio entre vitesse de swing, et vitesse de balle consacre le Srixon Z 545 qui quel que soit le testeur à démontrer une très grande régularité, et consistance. Le Callaway XR 16, un des drivers les plus puissants de la catégorie est aussi à un niveau très élevé de tolérance, juste devant le Mizuno JPX EZ 16 parmi les clubs les plus faciles à jouer de ce début de saison, et particulièrement apprécié par notre testeur senior.

Pour la catégorie Improvment : Driver le plus puissant

Avec sa technologie développée en partenariat avec Boeing, le Callaway XR 16 obtient la palme du driver le plus puissant dans sa catégorie. Cela faisait plusieurs saisons que Callaway tournait autour sans parvenir à l’atteindre. Le XR 16 se veut un driver rapide, efficace et facile à manier. Comme pour la plupart des autres classements, les écarts entre les différents drivers sont toutefois infimes.

Pour la catégorie Improvment : Driver le moins spinnant

D’année en année, Ping démontre qu’elle domine cette catégorie des drivers qui donnent le moins de spin. 2016 n’échappe pas à la règle ! La version SF Tec dédiée à l’anti-slice remporte ce classement devant le Srixon Z 545 et….la version standard du Ping G !

Pour la catégorie Improvment : Meilleur rapport distance/prix

Pourquoi payer plus cher pour quelques mètres de plus ? Cette catégorie couronne les clubs meilleurs marchés en 2016. Attention, le Wilson D200, club de 2015 profite d’un prix vraiment bas par rapport à la concurrence. Le Nike Vapor Fly est en fait le club conception 2016 le mieux placé en prix…

Pour la catégorie Improvment : Meilleure distance au carry

La catégorie reine de notre palmarès qui consacre le vainqueur 2016 pour les drivers Improvment, à savoir le driver Callaway XR 16 qui présente le meilleur degré d’efficacité, et le deuxième meilleur smash factor. C’est le driver de l’année ! Il supplante le vainqueur de 2015 dans cette catégorie, le TaylorMade Aeroburner.

Ce sera un des enseignements de 2016…le retour de Callaway à la première place dans les ventes est aussi accompagné d’une première place technique.

Ce n’est pas toujours le cas en matière de driver !

La surprise, c’est de retrouver le Srixon Z545 aussi haut placé dans ce classement, et de ne pas retrouver le M2 plus haut !

Paradoxalement, en 2016, le driver TaylorMade n’est pas le plus long, alors que dans la catégorie des fers, le M2 s’est imposé comme meilleur fer improvment !

Pour la catégorie PLAYER : Driver le plus tolérant

Dans la catégorie la plus prisée des drivers, l’année 2016 réserve des surprises avec le retour au premier plan de la marque Cobra. Le King LTD développé en collaboration avec une société Aerospatiale est le gros « hit » de l’année. Autre surprise, le Nike Vapor Flex qui se situe à un niveau très élevé de tolérance, et alors que peu de distributeurs l’ont encore mis à leur catalogue. Il arrive parfois que le marketing survende un club, mais l’inverse est aussi possible. En tout état de cause, le Cobra, et le Nike constituent de grosses surprises (bonnes surprises) et viennent rebattre les cartes. Enfin, le Titleist 915 D2 tire parfaitement son épingle du jeu, en restant une valeur sûre du marché.

Pour la catégorie PLAYER : Driver le plus puissant

C’est assez rare pour être noté ! Le King Cobra est à la fois le driver le plus tolérant, et le plus puissant de sa catégorie. A ce stade, plus d’illusions pour déterminer le meilleur driver Player 2016, et successeur du TaylorMade R15 primé en 2015. A noter, le Callaway Big Bertha DD Alpha 816 à un niveau très élevé, ce qui confirme ce qui a été vu précédemment avec le XR 16, Callaway renoue réellement avec son glorieux passé ! Enfin, le Nike Vapor Flex confirme aussi qu’il est la deuxième grosse surprise de l’année avec le King Cobra Ltd.

Pour la catégorie PLAYER : Driver le moins spinnant

C’est ce qui s’appelle dominer de la tête et des épaules, le King Cobra Ltd prend une troisième première place, celle de la catégorie du club le moins spinnant d’une courte tête devant le Mizuno JPX 850, déjà élu l’an passé, plus beau driver de l’année 2015, titre qu’il peut toujours conserver en 2016. Enfin, la tendance ne fait que se confirmer, le Nike Vapor Flex est le principal challenger du Cobra King Ltd.

Pour la catégorie PLAYER : Meilleur rapport distance/prix

Rien de bien étonnant que de retrouver Cobra et Nike aux premières places en 2016 ! Après la forte augmentation des prix constatés en début d’année chez les leaders, en maintenant des prix tirés, les challengers se positionnent forcément mieux sur ce classement !

Pour la catégorie PLAYER : Meilleure distance au carry

Avec le Callaway XR 16, vainqueur de la catégorie Improvment, la rédaction de jeudegolf.org s’engage sur le driver Cobra King Ltd comme vainqueur de la catégorie Player en 2016.

Le seul défaut de ce driver venu de l’espace, son prix qui comme le Callaway Big Bertha DD Alpha 816 ou le TaylorMade M1 est relativement élevé.

A noter, en 2016, la distance la plus élevée atteinte avec un driver par notre testeur le plus rapide a été de 282,9 mètres avec le TaylorMade M2 devant le Cobra King Ltd à 279,7 mètres.

Après avoir consacré en 2015, deux drivers TaylorMade, Aeroburner et R15, qui deviennent de très bonnes affaires en prix déstockage, la surprise, c’est de ne pas retrouver TaylorMade à nouveau aux premières places.

C’est d’ailleurs plus le fait d’un resserrement des valeurs entre toutes les marques plus qu’une réelle baisse de l’ancien numéro un mondial. Précisons encore une fois que les écarts entre tous les produits sont vraiment très serrés.

Guide de choix driver 2016 complet

Résultat complet de notre test avec des vitesses moyennes de swing ramenées à 90 mph.

A venir guide de choix bois de parcours 2016…Après en avoir parlé avec plusieurs professionnels produits, le classement des bois de parcours peut tout à fait différer du classement des drivers, étant donné que la règle de calcul du COR peut varier entre les deux têtes.

Retrouvez les derniers tests de drivers, et le résultat de notre dernier guide d'achat pour les fers.

Spécialement pour les seniors, les résultats du test avec les vitesses de swings brutes :

Restez informé

Recevez notre newsletter

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

A chacun sa balle Srixon !

Découvrez nos formules d'abonnements

US Golf présente la nouvelle collection Jack Nicklaus