Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

Guide de choix 2018 – Meilleures séries de fers Lames Cavity Back (index inférieur à 9)


Deuxième catégorie présentée parmi les clubs « Player », les lames CB ou Cavity Back correspondent à une variante des clubs les plus exigeants, avec des lofts légèrement moins ouverts que les fers Muscle Back (MB). Il s’agit de proposer une version un peu plus abordable, tout en conservant le plaisir, et le touché d’un club pour bon joueur. Certains pros sur le tour, dont par exemple Phil Mickelson, jouent des fers Cavity Back, alors que parmi les enseignants en France, ils sont souvent plus nombreux à jouer des CB que des MB.

Profil du golfeur concerné par une lame CB

Une lame Cavity Back s’adresse encore à un golfeur qui est capable de générer un loft dynamique bas, pour produire suffisamment de compression, tout en centrant très régulièrement la balle dans la face.

Soit un golfeur qui ne manque pas de vitesse de swing, et qui cherche un niveau de back spin assez élevé.

Son but consiste à réduire le roulement de la balle au sol après le point de chute (carry), afin de contrôler avec précision, la profondeur de son coup, et donc sa capacité à arrêter la balle le plus près possible du trou.

A l’inverse de la MB, il espère un soupçon de tolérance en plus pour donner un petit peu plus de vitesse de balle après l’impact.

Comme le loft est assez ouvert (un à deux degrés moindre qu’une MB), comme la semelle est fine (très proche d’une MB), le centre de gravité du club est légèrement plus haut, c’est donc au joueur de donner assez de vitesse pour lever la balle, alors qu’il pourra en revanche bénéficier d’un angle d’atterrissage prononcé.

L’angle d’atterrissage plus prononcé (la balle tombe plus verticalement au sol) cumulé à un taux de spin élevé permet cette diminution du roulement de la balle au sol.

Le plaisir de taper ces clubs repose dans la capacité à centrer correctement ou plutôt parfaitement la balle dans la face.

Dès que ce n’est pas le cas, la trajectoire peut être hors de contrôle, et la sensation à l’impact, la pire que l’on puisse avoir au golf.

La marge de tolérance est supérieure à une MB, mais cela reste dans le domaine des clubs exigeants.

Pourquoi une lame CB ?

Pour vous illustrer la différence de performance d’une lame CB par rapport à d’autres clubs, je vais vous présenter à l’aide du tableau ci-dessus, la synthèse de mes tests avec six catégories de produits distinctes.

Dans tous les cas, il s’agit des clubs en version fer 7.

En graphite ou en acier, une lame CB est en deuxième position pour le type de club qui permet le moins de smash factor après la MB

C’est valable quel que soit le joueur.

Ce sera seulement plus ou moins marqué, selon la vitesse naturelle de chacun.

Mécaniquement, si Mickelson tape un fer improvment distance versus une lame CB, son smash factor sera plus élevé avec le fer distance !

Dans mon cas illustré avec ce tableau, je n’ai pas une façon d’amener la tête de club sur la balle encore suffisamment efficace pour pleinement utiliser une lame CB. C’est mieux par rapport à une MB, mais toujours pas la panacée.

Cela se lit à travers le loft dynamique qui est la véritable note de qualité d’un swing, s’agissant de la capacité à compresser.

Avec un loft moyen de 28 degrés, je ne me donne pas les chances maximums de compresser la balle au mieux.

Cela se traduit par un smash factor de 1.29 contre 1.36 pour l’idéal tapé par un pro ou 1.33 quand j’utilise un fer improvment distance, dont le loft statique est très fermé.

Pour rappel, le smash factor est le rapport entre la vitesse de swing, et la vitesse de balle. Plus ce rapport est élevé, et mieux c’est pour la distance.

Si vous optez pour une lame CB, vous aurez les meilleures sensations possibles à condition d’amener le loft dynamique vers 23 ou 24 degrés (alors que le loft statique du club est de 33 degrés avec un fer 7).

La capacité à compresser la balle à travers un swing réalisé avec un maximum de release est en fait le critère de choix pour une lame.

Par rapport à une lame MB ouverte, le gain de tolérance est tout de même très notable, et c’est ce qui explique pourquoi ses clubs sont les plus populaires pour une majorité de très bons joueurs.

Autre caractéristique majeure concernant une lame : le taux de spin.

Retenez 1000 tours en moyenne par numéro de fer.

Soit 7000 tours pour un fer 7, 6000 tours pour un fer 6 et ainsi de suite. Cela va aussi dépendre de la capacité du joueur à donner plus ou moins de spin.

Par rapport à la MB, la CB donne légèrement moins de spin. On peut l’évaluer à 100 ou 300 tours en moins, ce qui, à l’œil nu, est bien entendu imperceptible, surtout pour une balle qui ne va pas voler plus de 5 ou 6 secondes.

Comment différencier les clubs ?

Les lames CB sont généralement ouvertes en loft entre 32 et 35 degrés. Ce n’est pas un détail, car ce sera le principal élément différenciant pour un type de club dont le dessin reste très « normé ».

Par rapport aux lames MB, on trouve un tout petit peu plus de fantaisie dans le dessin des CB, selon les marques.

L’aspect design peut alors prendre une plus grande importance dans le choix.

Pour vous, le critère de choix sera l’esthétique, le feeling personnel, et l’attachement à la marque.

D’un point de vue performance, c’est essentiellement le choix du loft qui pourra créer des différences.

Ce qui vous est proposé en 2018

Les prix affichés correspondent aux prix constatés sur Internet de la part de marchands certifiés et sérieux. Srixon n'affiche pas ses prix sur Internet.

Pour les 9 principales marques du marché, 8 proposent au moins une lame Cavity Back. Titleist, Callaway et TaylorMade « compliquent » les choses ou segmentent davantage, en proposant plusieurs possibilités pour ce même segment.

Pour Titleist, c’est logique au regard de son cœur de clientèle, et de son produit phare, la Titleist 718 AP2, club le plus joué sur le tour.

Callaway remplace progressivement le modèle Apex Pro par le nouveau modèle X-Forged.

TaylorMade apporte deux versions, une avec un fer 7 sur un loft de 33 degrés, et l’autre sur un loft de 34 degrés.

Seul Cleveland, dans les grandes marques, ne propose pas de clubs « player ».

Cleveland se focalise sur les clubs « improvments », alors que Srixon travaille sur le segment des bons joueurs.

Les séries sont renouvelées en moyenne tous les deux ans. Pour les marques qui début 2018 ne l’ont pas encore fait, c’est probablement à prévoir pour l’été.

Pour l’essentiel, il n’existe pas vraiment de révolution technologique s’agissant d’une lame CB, et notamment entre 2015 et 2018.

Au global, on trouve pour le fer 7 comme base de références, des fers CB à 32, 33, 34, et 35 de loft. 33 semble être la bonne moyenne. A 32 degrés avec la Srixon Z765, vous gagnez en smash factor. A 34, et 35 degrés, vous gagnez en spin, et en contrôle.

Proposé avec 7 fers du 4 au pitch, le coût d’acquisition d’une série oscille entre 800 et 1700 euros selon les marques. Le prix moyen est de 1200 euros.

En matière de clubs et de prix, n’oublions pas qu’à l’image de l’industrie automobile, vous payez aussi un peu le nom qui figure sur le produit. L’attachement à la marque est donc un élément qui rentre considérablement dans le choix.

D’où les investissements consentis sur le tour par les marques pour proposer la meilleure image de marque possible.

Pour choisir

Comme pour les lames MB, il est très difficile de distinguer les lames CB. L’attachement à la marque, le design, le positionnement tarifaire ou encore la variété des choix en matière de shaft pourront faire votre décision.

Le loft me paraît encore l’élément déterminant pour choisir une tête.

Ce paramètre n’est pas anodin. C’est comme si c’était un crantage de difficulté à l’intérieur même du segment des lames.

Titleist créé volontairement peu d’écarts entre la MB et la CB, avec un loft identique à 35 degrés pour le fer 7. C’est donc la 718 AP2 qui est positionnée au « centre du jeu », avec un loft de fer 7 à 34 degrés.

Chez Callaway, il ne fait pas de mystère que la X-Forged est destinée à supplanter définitivement l’Apex Pro. Du coup, l’Apex Pro devient un des produits « bon marché » de 2018.

J’ai du mal à saisir pourquoi la P750 de TaylorMade est autant hors marché d’un point de vue prix.

De même, que chez Wilson, je trouve que la CB au même loft que la MB ne se justifie pas. En revanche, la FG Tour V6 est la « super affaire » du moment avec un prix très nettement plus bas que le reste de l’offre.

Le fait qu’il y ait peu de pros qui jouent du Wilson sur le tour explique peut-être cet écart de 30%. Dommage que cette série présente un loft aussi ouvert pour une CB…

Pour ma part, j’ai tendance à penser que 33 est la bonne ouverture pour une CB.

Test

Le test des CB ne permet pas objectivement de déterminer qu’un club est franchement meilleur qu’un autre.

Quand on s’intéresse au smash factor, d’un fer à l’autre, la valeur se balade entre 1.29 et 1.32.

Les écarts sont donc très faibles, et imputables aux manches choisis par les marques pour les clubs d’essais.

Par rapport à une lame MB, je note un gain de 3 mètres en moyenne de distance totale (carry+roule) et 200 tours de spin en moins. Valeurs que vous devriez plus ou moins retrouver.

Comme pour une lame MB, mon loft dynamique (mon swing) n’est toujours pas adapté à ce type de club, bien que cela soit moins rédhibitoire. C’est là encore l’avantage d’une CB plus tolérante, et d’un loft plus fermé.

A l’usage, la 718 AP2 m’a donné de meilleurs résultats, mais c’est encore discutable, puisque très personnel.

En conclusion, si je devais retenir le loft idéal à 33 degrés, et prendre le positionnement tarifaire en considération, les lames CB Ping i200, Cobra King Forged Tour et TaylorMade P770 paraitraient les mieux placées.

La Wilson FG TOUR V6 est très tentante d’un point de vue prix, mais le loft trop ouvert me paraît rédhibitoire.

La Mizuno MP-18 SC pour le rapport qualité/prix et la Titleist 718 AP2 pour le fait d’être la référence de ce segment sont aussi à considérer.

Liens vers les pages déjà publiées sur le site concernant ces clubs

Callaway X-Forged

TaylorMade P770

Ping i200

Wilson FG Tour V6

Srixon Z765

Mizuno MP-18 SC

Titleist 718 CB

Titleist 718 AP2

Restez informé

Recevez notre newsletter

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.