Plus de 4000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

Un contenu unique, utile, et passionnant! Pour l'abonnement 12 mois! 1 boîte de 12 balles Srixon AD 333 Tour offertes et envoyées chez vous!

Vinaora Nivo Slider

Qu’est-ce qui détermine le feeling ressenti avec un fer de golf?

La façon dont réagit un club à l’impact avec une balle de golf est une caractéristique essentielle dans le choix d’une nouvelle série pour tout golfeur, et encore plus particulièrement pour les meilleurs joueurs. Oui, entre les différents clubs du marché, il existe bien des différences notables en termes de sensations, de touché, et donc de feeling. Pourtant, dans l’esprit de beaucoup de joueurs et de joueuses, ce n’est pas nécessairement très facile à verbaliser.

Sommaire de ce sujet consacré au feeling éprouvé avec un club de golf

  1. Qu’est-ce que le feeling associé à un club de golf ?
  2. Est-ce que les clubs forgés donnent un meilleur feeling ?
  3. Tout est une question de matériau et de géométrie

Sujet réalisé à partir de l'étude faite par l'université de Virginia Tech en collaboration avec Ping Golf.

Il est important de comprendre ce que veut dire le feeling pour un golfeur ou une golfeuse, ou plutôt ce qu’il ressent de bien ou de mauvais avec un club de golf.

Qu’est-ce que le feeling associé à un club de golf ?

Le mieux est de commencer par un rapide résumé de ce qu’un golfeur ou une golfeuse ressent quand il ou elle swingue une balle de golf.

C’est en fait la combinaison de deux paramètres :

D’une part, le son créé par les vibrations hautes fréquences par la tête de club à l’impact avec la balle (quelques milliers d’hertz), et d’autre part, les vibrations qui traversent le shaft, du grip jusqu’aux mains des joueurs.

Ces autres vibrations sont plus faibles que celles ressenties dans la tête. On va plutôt les mesurer entre une dizaine et une centaine d’hertz.

Ainsi, ce qui va majoritairement composer les sensations ressenties avec un club de golf peut être rattaché au son émis par la tête.

Et tous les clubs ont une fréquence naturelle distincte. En quelque sorte, un son « signature » qui leur est propre.

Bien entendu, quand on va frapper la balle décentrée dans la face, cela va produire un son tout à fait différent, et donc une sensation différente, souvent beaucoup moins agréable.

Juste à travers l’écoute du coup frappé, un golfeur peut tout à fait être capable de savoir s’il a tapé la balle dans le centre de la face ou à côté.

Cette notion de décalage s’appelle tout simplement le feedback.

Des ingénieurs se sont évertués à faire des tests pendant une dizaine d’années, en impliquant des golfeurs portant des casques anti-bruit, et résultat, ils se sont aperçus que pour ces testeurs, il devenait très difficile de ressentir la différence de feeling d’un coup à un autre, et d’un club à un autre…sans le son !

Les vibrations ressenties dans les mains après l’impact font toujours à ce jour l’objet de recherches.

Mais comme les vibrations exercées dans la tête d’un club passent par shaft, le grip puis par les mains, il est encore difficile d’en mesurer le réel impact sans être parasité dans l’analyse par ce qui va se passer au niveau du shaft.

Il faut savoir que dans certains cas, ces vibrations quand elles sont excessives peuvent causer des douleurs, et même des blessures aux golfeurs.

De ce fait, il existe des solutions sous formes d’inserts qui réduisent les vibrations ressenties dans un shaft. Mais c’est encore très marginal, et très peu connus par les golfeurs.

Enfin, un autre élément contribue au ressenti, c’est tout simplement la force émise dans les mains pendant le swing, et cette sensation varie en fonction du poids du club, et de la flexibilité du shaft.

Pour un fabriquant, il peut être assez délicat de déterminer la plage de sensations totale que veulent ressentir l’ensemble des golfeurs.

Vous avez des golfeurs qui veulent avoir un maximum de sensations pour justement savoir s’ils ont attrapé la balle bien au centre de la face, et d’autres, qui à l’inverse, préfèrent que ces sensations soient amoindries.

Est-ce que les clubs forgés donnent un meilleur feeling ?

Effectivement, il y a des différences notables de son et de feeling entre la plupart des fers forgés, et des fers à cavité arrière (cavity back).

Pourtant, dans la plupart des cas, ces différences ne sont pas le résultat de techniques de productions qui diffèrent.

Cette étude* a conclu qu’il n’y a pas de réelles différences de son ou de feeling entre un club forgé ou un club à cavité, quand il n’y a pas de différences au niveau des matériaux, et de la géométrie des clubs comparés.

*Etude réalisée par le département des ingénieurs de l’université de Virginia Tech aux Etats-Unis.

Enfin, quand vous faites tester des clubs à des joueurs sans leurs préciser ce qu’ils testent, il est très rare qu’ils arrivent à faire le distinguo.

Donc, non le forgé ne donne pas systématiquement un meilleur feeling. C'est une fausse croyance. Ce n'est pas le fait qu'un club soit forgé qui donne une meilleure sensation.

Tout est une question de matériau et de géométrie

Alors si ce n’est pas le procédé de fabrication qui produit une sensation de touché plus doux, qu’est-ce qui peut expliquer la différence ?

Les propriétés qui affectent réellement la fréquence des vibrations sont liées à la masse et à l’élasticité du matériau employé.

L’élasticité est essentiellement la force nécessaire pour compresser une substance de manière permanente. C’est un concept très similaire à la dureté, mais pas tout à fait identique.

C’est pour cette raison d’ailleurs que des métaux doux ou plus durs ne vont pas nécessairement produire des sons très différents.

Cela dépend beaucoup plus de l’élasticité du matériau. Le titane peut être travaillé de façon à le rendre aussi dur que de l’acier, mais avec une densité moins élastique.

En réalité, ce qui peut faire une très grande différence pour un fer, c’est la masse !

SI vous comparez deux fers 7 de poids identiques mais que la masse a été répartie différemment, le son produit au contact va être radicalement différent.

Il n’est pas difficile d’imaginer que le fer qui a un poids réparti sur l’ensemble du périmètre (le cavity back) va vibrer à une fréquence différente que le fer forgé dont la masse est beaucoup plus au milieu du club (le muscle back).

C’est bien la géométrie de ces deux clubs qui différencient leurs sons, et non pas le fait qu’ils soient forgés ou moulés.

Malgré ces explications, il n’en demeure pas moins que beaucoup de golfeurs continuent de penser qu’un club forgé est plus doux au contact qu’un club à cavité.

Le mot « forgé » est systématiquement associé à cette notion de contact.

La perception, surtout quand elle n’est pas factualisée correctement peut mettre du temps à être changée.

La meilleure chose à faire est de rester ouvert à ce qui peut être prouvé scientifiquement, et surtout tester différents clubs, en comprenant bien qu’ils sont finalement tous assez différents, et pas seulement, parce qu’ils sont forgés ou moulés.

Restez informé

Recevez notre newsletter

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

A chacun sa balle Srixon !

Découvrez nos formules d'abonnements