Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

À LA UNE > Tests et essais de putters de golf

Test de putters

Les clubfitters ne s’y trompent pas quand ils affirment que le premier club à fitter dans le sac est le putter.

Dans cette rubrique, nous allons utiliser des données que nous avons mesuré avec un radar de mesure dit Zenio pour quantifier la qualité de l’impact, la qualité du tempo/rythme, et la qualité du chemin pour ramener la face du putter square à l’impact.

En matière de putting, la performance vient de la consistance, soit la capacité à répéter constamment le même geste.

A la limite un « stroke » de putting peut être techniquement hors standard, mais performant tant qu’il est répété régulièrement dans n’importe quelle situation.

Pour en avoir débattu avec un clubfitter et un enseignant spécialisé dans le putting, les données qui vont être utilisées pour illustrer cette revue de putters ne peuvent pas être interprétées comme des données figées ou transposables à tous les joueurs.

Elles nous servent seulement à vérifier par exemple des arguments comme « ce putter aide à mieux ramener la face square à l’impact ». Ce à quoi, nous pourrons répondre « Ah bon ? Et bien qu’est-ce que cela donne pour un cobaye entre son putter habituel versus le nouveau modèle ? »

En ce sens, il ne s’agit pas d’un test de putter avec une conclusion du type « bon » ou « mauvais » putter, mais d’une vérification d’un argument ou surtout l’illustration pour un cobaye du résultat concret lié à l’usage du putter cité dans l’article versus un putter habituel.

Test Odyssey Exo Seven: Quel est l’avantage d’un putter Face Balanced ?

Test Odyssey Exo Seven: Quel est l’avantage d’un putter Face Balanced ?

Mi-avril, la marque de putters Odyssey a mis sur le marché une nouvelle gamme de Putters EXO, avec, comme souvent, l’idée de nous faire rentrer plus de putts. J’ai pu me procurer un putter EXO Seven pour le tester, et répondre à une question : Est-ce qu’un putter face-balanced peut m’aider par rapport à mon type de stroke. Bien que j’entende beaucoup de pros arguer du fait que le putting doit être très instinctif, j’ai tout de même voulu quantifier les différences entre un putter lame, et un maillet à fort taux de MOI, et générant peu de flux en pointe.

Lire la suite...