Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

Putters TaylorMade Ghost Tour Series – Avis et infos

Série de putters TaylorMade Ghost Tour

A l’heure où on ne parle plus que de belly-putter ou de putters contrebalancés, TaylorMade n’oublie pas les golfeurs à la recherche de simplicité et d’élégance. Sortie mi-septembre, la gamme Ghost Tour Series ne présente pas d’idées révolutionnaires, seulement une nouvelle ligne…

La série Ghost Tour comprend sept nouveaux putters qui ont tous été travaillés pour proposer les meilleures sensations, un système d’alignement précis, et un touché agréable.

Une fois n’est pas coutume, le discours de TaylorMade au sujet de cette nouvelle série Ghost Tour est plutôt simple, sans grandes promesses qui vont révolutionner le jeu de golf.

La série se compose de trois lames (Daytona 12, Daytona 62, et Sebring 62) et quatre maillets (Maranello 81, Fontana 72, Monte Carlo 12, et Corza 72).

Bien que TaylorMade connaisse de très bons résultats avec son dernier putter contrebalancé, le daddy long leg, notamment en termes de MOI, les ingénieurs de la marque ont voulu maintenir une gamme de putters plus traditionnelle.

En réalité, on peut supposer que la marque n’a pas voulu tuer la poule aux œufs d’or, même au prétexte de l’effet de mode très important autour des putters contrebalancés.

TaylorMade investit depuis plusieurs années sur cette gamme de produits, il serait idiot de l’arrêter, surtout si les golfeurs l’apprécient toujours.

En matière d’équipements pour le golf, il semble que les golfeurs soient extrêmement conservateurs ou fidèles, et rechignent à s’aventurer sur des marques ou des produits qu’ils ne connaissent pas.

Les succès d’Odyssey ou de Scotty Cameron tendent à démontrer qu’il faut plusieurs années pour implanter une marque de putters.

La version lame de la série Ghost Tour

De la même façon, la série Ghost Tour est bien implantée dans l’esprit des consommateurs, même si elle n’occupe pas la première place du marché.

A la différence des drivers, il y a fort à parier que les innovations proposées au putting mettent en réalité plus de temps à s’imposer auprès des golfeurs, alors que les gains sont peut-être plus faciles à démontrer.

Le test du dernier putter contrebalancé Daddy Long Leg démontre un véritable gain en termes de consistance, et en tout cas plus qu’un gain de distance d’un driver TaylorMade par rapport à d’autres produits concurrents.

Cependant, il est avéré que les golfeurs seront pour le moment moins sensibles à ce discours.

Sans doute le fruit d’années de communication faites autour des drivers au détriment des autres clubs…et aussi l’attachement presque affectif de la plupart des golfeurs avec leur actuel putter.

Dans ces conditions, TaylorMade a donc essentiellement proposé un lifting de sa gamme, et insisté sur l’aspect esthétique, identifiant deux grandes catégories de golfeurs :

  • Ceux qui recherchent surtout un putter plus performant, très sensibles aux équipements des joueurs sur le tour
  • Ceux qui recherchent surtout un beau putter, plus sensibles à leur jeu de golf qu’à ce qui se passe sur le tour.

Il ne s’agit pas de dire que la série Ghost Tour n’est pas performante, mais en tout cas, ce n’est pas le principal argument mis en avant.

Pour Brian Bazzel, en charge de la conception des putters chez TaylorMade « Nous avons passé une année entière à parfaire chaque détail de notre série de putters Ghost Tour pour faire de chaque modèle quelque chose de beau, d’élégant et d’excellent ».

Poursuivant « Les golfeurs seront littéralement sous le charme quand ils verront chacun de ces putters à leurs pieds pour la première fois, et encore plus quand ils verront à quel point, ils sont performants. »

Pour renforcer cet aspect élégant, TM nous présente une finition premium noir ion plaqué sous la semelle, combiné à un blanc haute résistance sur la couronne pour favoriser un fort contraste sur le green.

La version maillet de la série Ghost Tour

Les imposantes lignes noires et parallèles assumant le rôle d’aide à l’alignement pour plus de précision.

Sans faire une grosse évolution de sa série de putters, TaylorMade a tout de même profité du relooking opéré pour changer l’insert.

Ce dernier est donc le résultat du mélange de deux matériaux (80% Surlyn/20% aluminum) pour favoriser un roulement encore plus doux, un touché plus profond, et à priori, un meilleur contrôle de la distance.

Pour finir, chaque putter Ghost Tour Series est équipé d’un shaft chromé STEPLESS et d’un grip TaylorMade maison.

Disponible en Europe depuis le 15 septembre, ces putters sont fournis en trois longueurs de 33,34 et 35 inches au prix tarif unique de 159 €.

Restez informé

Recevez notre newsletter

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.