Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

Putters Odyssey Tank Cruiser

Depuis l’interdiction des belly-putters, l’industrie semble pleinement rebondir, et les nouvelles idées fusent de toute part pour proposer des putters de plus en plus innovants, et adaptés aux besoins des golfeurs amateurs. Un mal pour un bien ?

Le nouveau putter Odyssey Tank Cruiser semble faire partie de ces nouveaux produits post-belly, qui apportent finalement une bien meilleure réponse au putting que ces longs putters difficiles à transporter, et finalement peu populaires auprès des amateurs.

Comme les modèles précédents de la marque leader du putting, le Tank Cruiser présente deux poids ajustables sous la semelle, et trois possibilités de réglages à travers trois poids de 10, 15 et 20 grammes qui sont fournis à l’achat par le fabricant.

Et c’est là le principal avantage de ce nouveau putter !

Le golfeur amateur acquéreur est totalement autonome pour régler lui-même le poids en tête de son putter.

Pas besoin de passer par un clubfitter ou renvoyer le putter à l’usine pour le modifier !

Avec un système de vissage assez simple, vous pouvez faire passer le putter de 365 grammes dans sa version la plus légère 385 grammes dans sa configuration la plus lourde.

La première question « bête » que nous avons posé Médéric Cocaire, custom fit specialist chez Callaway fut « Peut-on régler un putter avec deux poids différents ? A savoir un 10 et un 20 grammes par exemple ? »

Evidemment, c’est possible, mais ce n’est pas conseillé. Le but de ces poids ajustables est justement d’équilibrer son putter.

Si vous mettez deux poids différents, un au heel et l’autre près du hosel, en fait, vous déséquilibrez le putter.

Nous tenions à évacuer cette question très tôt dans cet article, pour souligner deux choses : l’autonomie qui nous est proposé pour régler, et l’équilibrage nécessaire pour réaliser de bons putts.

Putter contrebalancé pour trouver les bonnes sensations

Le fait d’ajouter du poids en tête engendre un déplacement du poids du club plus près des mains dans le ressenti, tandis que le fait d’alléger va déplacer le poids plus près de la tête.

Les amateurs qui cherchent plus de contrôle dans les mains auront tendance à mettre plus de poids dans le grip, alors que les golfeurs qui recherchent des sensations plus actives en termes de release mettront du poids en tête.

Bien entendu, les putters contrebalancés n’ont rien de nouveau.

Le fait de proposer des têtes aux poids ajustables est de plus en plus répandu. Cependant, le Tank Cruiser est le premier putter qui simplifie vraiment le process d’ajustement.

Pour Austie Rollinson, concepteur en chef chez Odyssey « Notre but était de créer un putter stable avec un équilibrage ajustable. Avec deux niveaux d’ajustements, les golfeurs pourront trouver le bon équilibre en fonction des parcours qu’ils auront à jouer, et stabiliser leurs putts. »

Caractéristiques de shafts et de grips

Le Tank Cruiser est proposé en quatre versions et deux longueurs de shafts différentes : 35 et 38 inches.

Odyssey recommande d’utiliser un putter de longueur 38 inches dans le cas où vous utilisez habituellement un putter plus court, et un 35 inches pour pour ceux qui jouent habituellement avec du 34.

Comme nous l’a confirmé Médéric Cocaire, ce putter est proposé avec un grip superstroke mid slim 2.0 de 15 inches de long qui pèse 70 grammes, conçu spécifiquement pour Odyssey.

Ce grip plutôt long permet aux golfeurs de porter les mains plus basses qu’à l’accoutumée. La forme du grip offre un autre avantage : une sensation équivalente sur toute la longueur.

A l’origine, ce grip a été pensé pour diminuer la tension dans les poignets et les avant-bras, afin d’encourager un mouvement encore plus pendulaire.

Pour avoir eu le tank cruiser en main, nous ne pouvons pas recommander un ajustement plutôt qu’un autre. En fait, chaque joueur devra chercher ses bonnes sensations en testant les différentes configurations.

Le mieux est encore de pouvoir le tester avec une application type iping pour contrôler la consistance de chaque configuration.

En théorie, le poids supplémentaire en mains devrait ralentir le putter pendant le coup, et permettre à certains golfeurs de mieux aligner la face du putter (plus square) à l’impact.

Pour d’autres golfeurs, il se peut que le poids ajoute de la stabilité au coup.

Différentes têtes pour une grande variété d'aides à l'alignement

Concernant le look, les modèles Tank Cruisers sont proposés dans une finition black mate qui donne un aspect assez classique, et aussi une aide à l’alignement par rapport aux lignes blanches présentes sur la tête des clubs.

De ce point de vue, les différents modèles présentent plusieurs types d’aides à l’alignement. Par exemple, le 1 Wide présente une seule ligne d’alignement alors que le 330 M a deux lignes pour cibler la balle. Le modèle V-Line allant encore plus loin en soumettant trois lignes pour régler l’alignement.

Pour le touché, et c’est la marque de fabrique d’Odyssey, nous retrouvons le fameux insert White Hot sur la face pour des sensations douces à l'impact.

L’avis de la rédaction :

Si vous luttez avec votre putting, pourquoi ne pas essayer un putter contrebalancé ?

Nous ne cachons pas que nous sommes autant fan que nous détestions les belly-putters…c’est dire !

Odyssey, TaylorMade, Scotty Cameron, Ping…toutes les marques proposent de plus en plus de putters contrebalancés.

Si vous avez envie de tenter quelque chose de différent, un contrebalancé comme le Tank Cruiser peut vous surprendre agréablement.

Le fait qu’il soit proposé avec un grip Superstroke est un petit plus sympa pour en faire un des putters les plus intéressants de la saison 2014, malgré son prix un peu élevé.

Le fait que l’on puisse totalement modifier les poids sans avoir recours à quelqu’un d’extérieur est le gros plus de ce putter.

Restez informé

Recevez notre newsletter

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.