Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

Putter Odyssey Arm Lock - Avis et infos

Démonstration d'utilisation d'un belly-putter Arm-Lock

En fin d’année 2012, Odyssey a annoncé la mise sur le marché de deux nouveaux putters de golf, qui pourraient mettre tout le monde d’accord concernant les belly-putters et les problèmes d'ancrages !

ARM Lock Putter : La réponse d’Odyssey à l’Anchoring Ban*

Alors que le débat sur les longs putters, mais surtout sur leurs utilisations fait rage aux USA (4 des 6 derniers vainqueurs de Majeurs ont utilisé ce type de putter), les fabricants tentent d’anticiper la décision de l’USGA et du Royal & Ancient, les deux grandes instances législatives du golf mondial, pour proposer aux joueurs professionnels comme aux amateurs, des putters, qui échappent à une éventuelle interdiction, tout en apportant un bénéfice de stabilité aux golfeurs.

Il faut bien dire que dans les clubs de golf de l’hexagone, il ne semble pas que les amateurs aient réellement décidé de se tourner massivement vers ce type de putters.

Rares sont ceux qui osent arborer dans leurs sacs de golf, de tels engins, surtout parce qu’ils sont très volumineux, et très lourds à porter.

Il faut donc bien admettre que cette polémique concerne surtout les professionnels, bien qu’à l’origine, les longs putters ont été conçus pour les amateurs !

Odyssey à la pointe du putting et des évolutions du marché

Dans ce contexte, Odyssey, le leader mondial du putting a annoncé la sortie de deux nouveaux modèles de putters Metal-X™ Arm Lock Putters !

Le principe de conception retenu par cette filiale de Callaway Golf,spécialisé dans la construction de putters a été celui d’anticiper l’interdiction de toute forme d’ancrage du putter avec le corps, en proposant un putter qui vient s’intégrer dans le prolongement du bras comme une simple extension de ce dernier !

Le but des belly-putters est de proposer plus de stabilité au moment du putting, afin d’éviter les mouvements parasitaires, plus connus sous le nom de « Yips ».

Ce nouveau putter permet donc de maintenir un bénéfice de stabilité, sans pour autant l’ancrer dans son ventre ou toute autre partie du corps.

Respecter les traditions ou repousser les conventions

C’est bien l’une des questions les plus fondamentales, et les plus passionnantes proposées par la pratique du golf !

Etre traditionnaliste ou innovateur ! Et entre ces deux philosophies, on retrouve une multitude de positions de golfeurs, de fabricants et d’acteurs de la filière qui se positionnent pour l’une ou l’autre, ou parfois pour les deux…

Un putter qui vient se fixer dans le prolongement du brasPar exemple, TaylorMade Golf et son patron, Mark King sont à ranger dans la catégorie de ceux qui veulent repousser sans cesses les limites du golf, alors que Titleist et Wally Uihlein sont sur la position exactement opposée.

Dans ce débat, Callaway et Odyssey ont décidé de jouer le rôle du médiateur qui cherche le consensus ! Tenté par les deux philosophies, la marque nous propose donc un putter qui pourrait contenter tout le monde.

Pour autant, c’est actuellement le grand flou concernant l’interdiction ou pas des putters avec points d’ancrages.

Quel intérêt d’acheter ce putter si l’interdiction ne voit pas le jour ? Et quelle garantie que ce putter ne soit pas non plus interdit ?

A priori, on va partir du principe que l’interdiction va entrer en vigueur dans les prochains mois, et que ces nouveaux putters y échapperont au grand soulagement de Chris Koske, le patron d’Odyssey.

Décliné sous deux modèles, les Metal-X #7 et Metal-X DART, ont pour missions de proposer aux golfeurs qui utilisaient jusqu’à présent des putters sous la menace d’interdiction, des alternatives pour ne pas revenir aux putters classiques.

Notamment, les golfeurs séniors qui appréciaient les longs putters pour ne pas avoir à trop se baisser ou se « casser » le dos sur les greens.

A la lecture des argumentaires de ventes développés par Odyssey, on doit bien admettre que l’on a bien peu de choses à se mettre sous la dent pour être convaincu ou pas !

Comme à leurs habitudes, ces putters ont été testés avec l’assistance de golfeurs professionnels sur le tour, mais est-ce toujours un argument décisif pour un amateur de golf ?

En matière de putters, le fait d’essayer le produit reste le seul moyen de se faire sa propre opinion.

Concernant ce nouveau type de putters, on peut simplement constater que le joueur pourra adapter la longueur du shaft et modifier le grip à sa convenance pour parfaitement l’adapter à son bras.

Etant très traditionnaliste, et pourtant appréciant les produits de la marque Odyssey (notamment le premier White Hot 2-balls qui a longtemps été mon putter de prédilection), je n’avoue pas être séduit par ce type de putters, bien que je comprenne la logique du fabricant, qui consiste à proposer une alternative aux fans de ce types de clubs.

Et de ce point de vue, c'est plutôt une bonne idée et plutôt réussi.

Pour ma part, je considère toujours que ces clubs sont intransportables par de simples amateurs de golf, et curieusement, on voit plus de golfeurs professionnels, dans la force de l’âge, les utiliser que des amateurs séniors sur les parcours de golf du dimanche !

  • Bénéfices à retenir : Un putter qui permet de limiter l'inclinaison du dos au putting. Plus de stabilité au moment d'adresser la balle sur le green.
  • Inconvénients : Difficile à transporter sans un caddy, qui en plus vous essuie les clubs, et vous donne la ligne. Bref, passez professionnel !

Disponible à partir de janvier 2013, ces putters ARM LOCK seront vendus au prix catalogue de 229 euros.

Restez informé

Recevez notre newsletter

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.