Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

Driver TaylorMade RocketballZ : Avis, test et infos

rocketballz-by-taylormade.png

Jusqu'où pourra aller la créativité des ingénieurs de TaylorMade ? Le tout dernier né de la marque américaine de golf au nom prédestiné de RocketballZ se veut toujours plus innovant, original et efficace pour le golfeur !

Driver TaylorMade Rocketbballz : Aller toujours plus loin dans l'innovation !

Comme d'habitude avec TaylorMade, il faut avoir son diplôme d'ingénieur pour comprendre le fonctionnement de ce driver. Essayons de vous retranscrire ce que nous avons compris à propos de ce produit :

Comme depuis quelques années, TaylorMade essaie de se démarquer de la concurrence en sortant des drivers ajustables, le RocketballZ n'échappe pas à la règle !

Ici, le principe consiste à "tuner" son driver en fonction de son besoin, en termes de distance et de trajectoire.

Plus besoin de choisir son driver en fonction du loft ?

Avant on achetait un driver en fonction de la marque, du shaft, de la tête, mais aussi et surtout en fonction du loft ! 9,5 - 10,5 - 11,5...bref on devait composer en fonction de son niveau du moment.

Avec le RocketballZ, c'est terminé !

Vous achetez un driver, et vous pouvez vous-même ajuster le loft en fonction des circonstances !

C'est l'hiver, les balles roulent peu ! Vous n'avez plus qu'a remonter le loft de votre driver. L'été arrive et les balles roulent plus sur le fairway, baissez le loft de votre driver.

Ce réglage se fait au niveau de la bague entre la tête du club et la base du shaft.

Vous aurez 8 variantes possibles et la possibilité de baisser le loft de départ du driver de 1,5° ou le monter de 1,5°.

En effet, on achètera toujours un driver de base avec un loft défini au départ.

Par exemple, si vous prenez le RocketballZ en 10,5°. Vous pourrez diminuer le loft jusqu'à 9 et le monter jusqu'à 12 !

A notre avis, c'est ce loft de base qu'il faut retenir pour 80% des golfeurs amateurs.

C'est celui qui donne la meilleure plage de réglage pour un driver.

Ainsi, vous n'êtes jamais handicapé par le choix de driver que vous avez fait en fonction d'un loft fixe.

Enfin une innovation qui nous réconcilie avec les fabricants de matériel de golf !

De DragonBallZ au RocketballZ : les golfeurs vont-ils devenir des fans de mangas japonais ?

Ce driver est donc disponible en 2 versions : normal et Tour.

Concernant les autres points techniques de ce driver, on reste dans du classique pour un équipement de golf.

A savoir, une aérodynamique pensé pour plus de vitesse de swing, et donc plus de distance.

Côté coloris, TaylorMade persiste et signe avec une tête de driver de couleur blanche ! Pas très esthétique et loin des canons de beauté pour un driver mais la marque ne manque pas d'arguments pour défendre son choix !

rocketballz2.png

Le contraste entre la couronne blanche et la face noire du club RocketballZ permet à son propriétaire de mieux s'aligner à l'adresse.

Autre argument, qui milite pour le look blanc de ce club, la finition mat atténue les reflets du soleil, qui pourraient gêner le golfeur au moment de démarrer son takeover (swing).

Plutôt pertinent comme argument, même si, nous n'avions jamais encore rencontré ce type de gêne au driving.

rocketballz9-5.png

Caractéristiques techniques du driver RocketballZ

Le RocketballZ existe donc en 3 versions : 9,5, 10,5 et HL.

Les 2 premières versions existent en gaucher et en droitier alors que le troisième modèle n'est disponible que pour les droitiers.

rocketballz10-5.png

Le volume de la tête est comme toujours au maximum autorisé par le R&A et l'USGA, soit 460 CC et l'angle du lie est de 59,5°.

En ce qui concerne le shaft, TaylorMade vous propose 4 modèles : Extra stiff, stiff, regular et lady mais quelque soit le shaft, celui-ci pèse 46 grammes.

rocketballz-tour9.png

Quelle différence entre le RocketballZ et le RocketballZ Tour ?

Le premier a été réglé pour favoriser un léger draw, tandis que le second a été paramétré pour donner une trajectoire de drive plus neutre.

C'est au golfeur de donner son effet naturel à la balle. Autre différence, la face du modèle dit TOUR est une face un peu plus profonde, pour un meilleur effet rétro, et donc plus de distance.

En somme, si vous n'êtes pas trop à l'aise avec vos trajectoires au driving mais que vous voulez quand même utiliser un driver de champion, optez pour la version classique.

La déperdition de balles pour raisons de coups décentrés sera moins forte.

A contrario, si vous cherchez absolument la distance, optez pour le modèle TOUR.

Sur le tour, 2 joueurs sont en admiration devant ce driver et l'attendait impatiemment. Il s'agit de Camilo Villegas et Jason Day.

Concernant le modèle Tour, il devrait être disponible aux USA début mars 2012.

Pour terminer avec la question du budget, en temps de crise, TaylorMade adapte sa politique tarifaire et ce produit est proposé à un prix relativement bas pour un driver de cette qualité soit entre 300 et 329 euros en boutique golf.

Restez informé

Recevez notre newsletter

Commentaires   

Avec
 
lo.agostini@orange.fr
0 #1 lo.agostini@orange.fr 11-07-2013 14:22
1. jocelyn 17/06/2012

bonjour.
j'ai rallongé mes coups de départ de 20 mètres avec le rbz régulier et avec autant de précision je suis bien sastisfait de se produit de taylor made.
 

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.