Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

Driver Callaway XR

Alors que le driver Big Bertha est le navire amiral de la gamme, le nouveau XR, suite des séries X Hot, et X2 Hot est clairement dédié à la catégorie des golfeurs à la recherche de tolérance, et de facilité pour progresser.

Sommaire de l'article consacré au driver Callaway XR

  1. Le Callaway XR, plus que le sparring-Partner du Big Bertha ?
  2. Nouveau driver, argument déjà entendu ?
  3. Une bonne évolution des X HOT ?

Le Callaway XR, plus que le sparring-Partner du Big Bertha ?

Depuis plusieurs saisons, les plus grandes marques de matériel ne sortent plus une seule gamme de drivers par saison, mais au moins deux catégories de produits :

  • les drivers hautes performances qui concentrent les meilleurs matériaux, et les meilleures technologies pour les golfeurs très bien classés ou à forte vitesse de swing.
  • les drivers pour favoriser la tolérance et le smash factor sur les coups décentrés pour les golfeurs d’index médians à débutants ou à vitesse de swing moyenne.

Le modèle XR s’inscrit dans la deuxième catégorie comme ses prédécesseurs chez Callaway, les X Hot suivis des X2 Hot.

En 2015, Callaway argue du fait que ce nouveau driver propose la face la plus fine jamais construite pour offrir une vitesse de balle encore plus importante après l’impact.

Et c’est bien là tout l’enjeu de ce type de driver !

Pour un golfeur amateur en recherche de gains de distance, il n’y a pas 36 000 solutions !

  • Soit, il augmente l’angle de décollage tout en réduisant le taux de spin pour porter la balle plus loin.
  • Soit, il augmente la vitesse de son swing. Ce qui est le plus difficile à faire !
  • Soit, le club qu’il utilise lui permet d’augmenter la vitesse de balle à l’impact.

Les clubs de deuxième catégorie sont clairement sur le troisième objectif !

Avec des manches parfois plus longs ou des faces améliorées en particulier sur les coups décentrés, les marques arrivent à proposer de légers gains, surtout pour les golfeurs qui ne sont pas disposés à faire les véritables efforts nécessaires au gain de distance.

Pardon, d’être un peu brutal dans ce propos !

Mais, parfois les golfeurs doivent arrêter de croire au miracle.

Pour gagner de la distance, il faut se rappeler que le golf est un sport qui met à contribution des ressources physiques.

Autrement dit, pour gagner de la distance, il faut travailler sur son corps.

Autre solution complémentaire, pour gagner en longueur, un amateur peut aussi travailler sa technique, et apprendre à amener la face de son club de manière plus efficace face à la balle.

Le matériel n’intervient que pour une partie infime d’un gain potentiel.

Du fait de la communication des grandes marques, on a trop souvent tendance à penser que le club est le premier argument. Ce n’est pas vrai, ce n’est que le dernier.

Pour autant, il est avéré que les marques proposent des produits de plus en plus aboutis.

Et non pas comme elles l’affirment par le fait que leurs produits sont testés par les meilleurs joueurs du PGA Tour qui jouent tous des clubs spécifiques, non mis sur le marché, mais bien plus par le travail des ingénieurs pour modifier des paramètres arithmétiques ou plutôt géométriques.

D’année en année, Callaway a travaillé sur la réduction du taux de spin entre son modèle X Hot, et le dernier né, le XR.

Le fait que le spin soit réduit favorise la distance car une fois dans l’air, la balle freine moins.

L’autre élément sur lequel Callaway axe son travail pour fournir plus de distance, est le fait de proposer un shaft de poids réduit.

Pourquoi ?

Tout simplement pour qu’un golfeur moyen qui a une vitesse de swing généralement constatée inférieure à 90 mph (145 kmh) puisse générer une accélération plus importante, élément clé pour lancer plus loin.

Nouveau driver, argument déjà entendu ?

Pour nous, quand il s’agit de parler d’un nouveau driver, l’exercice est finalement difficile, surtout si on veut parler de manière originale, et ne pas répéter ce que l’on pouvait déjà écrire un an auparavant pour le modèle précédent, et sans se contenter de répéter bêtement le discours de la marque.


La vérité sur le XR est qu’il est une simple évolution des clubs précédents, et en particulier au niveau de la tête. Le shaft est souvent dans la lignée des set-ups précédents.

Depuis que nous testons des clubs, nous avons très rarement constatés que les marques montaient en standards, les tous derniers shafts, et les plus performants.

Au contraire, les shafts proposés sur les clubs sont souvent standards et déjà largement amortis.

Dommage, car la véritable performance est dans la bonne combinaison tête-shaft qui d’un golfeur à un autre, ne sera jamais la même !

Si vous voulez acheter un driver XR…Pas de problème, mais d’abord, assurez-vous que vous choisissez le bon shaft, et contrairement à ce qu’affirmera la marque, un shaft plus léger n’est pas systématiquement le bon argument.

Voir notre article https://www.jeudegolf.org/EasyBlog/est-ce-que-des-shafts-plus-legers-accroissent-reellement-la-vitesse-de-swing.html

Donc pour être transparent, le XR est surtout une évolution qui propose de légères améliorations au niveau du spin, et de la face.

Si vous devez acheter un nouveau driver en 2015, autant prendre le XR plutôt que le X Hot ou le X2 Hot sauf….si vous êtes regardant sur la question du rapport gains de performance sur prix !

Entre un modèle 2005 et un modèle 2015, clairement avantage au dernier driver !

Les progrès technologiques justifient largement l’achat d’un nouveau driver. Sur un écart de deux à trois ans, le gain existe mais il est plus raisonnable.

Si vous êtes un golfeur en quête du moindre mètre gagnée (un peu comme moi) vous serez moins sensible à cet argument.

Si, au contraire, vous êtes un golfeur moins « fashion victime » et que vous cherchez un bon rapport qualité/prix, vous pourrez opter sans risque pour un X Hot ou X2 hot à un prix bradé pour faire une bonne affaire.

A noter,le XR proposera bien un système d’ajustement du loft et du lie comme le font tous les derniers drivers de bonne facture.

Une bonne évolution des X HOT ?

En 2014, Callaway a réalisé une très bonne année du point de vue des ventes de drivers. Le retour du Big Bertha a été un très beau coup marketing.

Callaway entend poursuivre sur la bonne voie avec les nouveaux Big Bertha et donc ce XR qui en fait représente le club le plus vendu par la marque en volume d’unité vendue (devant le Big Bertha).

Alors que nous osons parler d’évolution plus que de révolution, Alan Hocknell, l’ingénieur en chef chez Callaway prétend qu’au contraire, pour ce nouveau club, lui et son équipe, sont repartis de feuille blanche.

Pour concevoir le driver le plus générateur de vitesse de l’histoire de la marque (déjà entendu ce discours l’an passé), Callaway a combiné une couronne aérodynamique (Speed Step) avec une face ultra-ine R Moto.

Le tout associé aux options Optifit (pour ajuster le loft et le lie) et à un shaft Project X LZ qui selon les tests réalisés par la marque en interne produit une hausse de vitesse de balle à l’impact de 5 mph par rapport à un driver 2012 !

Sur ce point, nous ne manquerons pas de réaliser notre propre test.

Avant même de tester le club au trackman, on peut sincèrement penser que l’on va trouver un gain…mais un gain de 5 mph paraît énorme.

L’an passé, nous n’avions pas trouvé de gain entre vitesse entre le X Hot et le X2 Hot, bien au contraire.


Sur le tableau ci-dessus, vous retrouvez nos tests de drivers X Hot et X2 Hot dans différentes configurations de shafts, de têtes, de lofts, et de rigidité.

C’est le XHot qui a obtenu la meilleure vitesse de balle à l’impact !

Pourtant, en distance, c’est le X2 Hot avec un shaft plus lourd de 11 grammes qui a donné le meilleur résultat , surtout grâce à un spin très réduit, et non pas du fait d'une vitesse de balle plus importante..

Pour le prochain XR, si on en croit Callaway, nous devrions donc trouver une vitesse de balle de 136-137 mph !

Pas impossible, car cela ne ferait que positionner ce driver au niveau des deux drivers les plus rapides du marché actuellement, le Mizuno JPX-EZ et le TaylorMade Aeroburner, des clubs exactement dans la même catégorie que le XR.

Aeroburner, XR, des clubs qui seront sans doute les bonnes pioches de l'année 2015...A vous de juger.

Restez informé

Recevez notre newsletter

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.