Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

Comment choisir son driver pour jouer au golf

Comment choisir son driver ?

Quand on se trouve dans un magasin de golf, et que l'on observe les golfeurs dans les rayons, on remarque pratiquement toujours cette petite lueur de plaisir, teintée à la fois d'ambition, et d'excitation au moment de prendre un driver en mains.

Rêvent-ils à de nouveaux exploits ? Comment vont-ils dompter ce nouvel animal sauvage ? Le driver n'est pourtant pas le club le plus utilisé sur le parcours, en revanche, il est probablement le plus utilisé au practice !

Le golf est un sport de distance, le driving est son obsession..

Les marques de matériel de golf l'ont parfaitement comprises, et sortent un ou deux nouveaux modèles chaque année, et le taux de renouvellement de ce club dépasse le taux de tous les autres clubs du sac. Dans cette rubrique, intéressons-nous à comment choisir son driver en vous posant quelques questions ?

Les principaux critères de choix pour son driver

  • Quelle votre niveau de pratique et de maîtrise ?
  • Quelle est votre taille et votre corpulence ?
  • Quel est l'objectif que vous cherchez à obtenir à l'aide d'un nouveau driver ?

Plus de distance, plus de maîtrise, plus de confort, plus de sensations, un plus joli look, des trajectoires plus hautes ? des trajectoires plus basses ?

Si vous êtes débutant, orientez-vous vers des clubs en graphites et avec des têtes larges pour bénéficier de ce qu'on appelle un "sweetspot" plus large pour avoir une zone de frappe et de tolérance plus grande.

Choisissez un shaft (manche) qui ne soit pas trop rigide car au début vous n'avez encore atteint tout votre potentiel technique et physique pour donner de l'accélération à votre club.

Au contraire, si vous êtes plus expérimenté, vous pourrez choisir un driver dit plus technique avec notamment un shaft plus rigide qui vous assurera justement de mieux contrôler la vitesse que vous êtes capable de donner à votre club.

Votre taille et votre poids sont aussi à prendre en compte au moment de choisir un driver !

En effet, le matériel de golf a tellement évolué en faveur des joueurs amateurs, qu'il est désormais possible d'utiliser des clubs quasiment sur-mesure, alors pourquoi s'en priver.

Que vous mesuriez 1 mètre 60 ou 1 mètre 90, la longueur du shaft a utilisé sur votre driver ne pourra pas être la même !

De la même façon, si vous pesez 60 kg ou 100 kg, la rigidité du shaft ne pourra pas être la même.

Plus vous serez grand et lourd, et plus vous aurez besoin d'un club rigide car votre corps vous donnera naturellement de la vitesse qu'il vous faudra contrôler.

Attention au golf, sans maîtrise, la puissance n'est rien !

Ceci étant dit, ce n'est pas parce qu'on est petit et léger qu'on est désavantagé ! Des professionnels parmi les plus talentueux ont prouvé que ce qui comptait par dessus tout, c'était de savoir gérer son centre de gravité !

Il suffit de regarder des joueurs comme Ian Woosnam ou pour les plus jeunes, le néo pro Anthony Kim, tous deux des petits gabarits capable de propulser la balle aussi loin que des joueurs plus athlétiques.

La pratique du golf est surtout une question de maîtrise de son corps dans l'espace.

Au driver, votre enseignant vous parlera sans doute de l'importance de l'utilisation des hanches.

C'est le moteur du swing ! Elles catalysent votre puissance et assurent le lien entre le bas et le haut du corps comme une sorte de transmission.

Et le swing n'est qu'affaire de transmission entre votre corps, votre club et finalement votre balle.

Avant de choisir un nouveau driver, soyez honnête avec vous-même !

Quel est votre véritable objectif ? Vous pouvez avoir envie de vous faire plaisir et c'est même nécessaire quand on pratique un hobby ou une passion ! Pas toujours besoin de chercher d'autres explications !

En moyenne, en France, un golfeur change de driver une fois tous les deux ans

Vous pouvez avoir un objectif de sensations !

Si la majorité des drivers sont très comparables en termes de qualité et de performance, ils sont inégaux en termes de sensations !

Rien de péjoratif, en fait, il vous faut en essayer un grand nombre pour avoir un espèce de feeling psychologique avec un plus que tous les autres, c'est même difficile à expliquer !

C'est justement qu'une question de sensation !

Vous ressentirez quelque chose de différent au toucher de balle, dans le swing, dans votre corps...bref un ressenti qui vous plaira ! Ecoutez-vous !

Vos sensations sont votre meilleur allié pour choisir un driver. Un peu comme si c'était votre inconscient qui vous aidait à choisir.

Pour ceux qui cherchent plus de distance, se pose donc la fameuse question du loft !

Quel loft choisir entre 8.5° et 12° ?

Le loft est le degré d'ouverture d'un club de golf, soit en géométrie : Plus le loft est élevé et plus la trajectoire de décollage de votre projectile (balle) sera élevé et à l'inverse, plus la courbe de trajectoire aura tendance à plonger vers le sol rapidement.

Plus le loft sera bas et plus la trajectoire de décollage de votre balle sera tendue, et moins élevé et au contraire la trajectoire du projectile aura tendance à être moins inclinée vers le sol.

5 ans en arrière, la grande mode consistait à choisir des drivers avec des lofts de plus en plus bas !

Il apparaissait à tout le monde comme évident sans contestation que les trajectoires basses étaient automatiquement synonymes de distances accrues !

Aujourd'hui, on remarque un retour en arrière dans le discours des distributeurs, fabricants et même enseignants, qui constatent qu'un décollage de balle plus haut permet de mieux utiliser les nouveaux drivers (avec des têtes plus larges) et qu'une meilleure portance dans l'air de la balle et plus surement, une source d'augmentation de la distance.

Bref, cela n'a pas beaucoup d'importance puisque l'on n’est pas vraiment capable (au niveau amateur) de distinguer un réel bénéfice en dehors du changement de trajectoire !

Pour pousser un peu le bouchon, on pourrait vous conseiller d'utiliser un driver à 9° l'été pour profiter des sols dures et ainsi vos trajectoires tendues vous assureraient un roulage plus long de votre balle.

Et d'utiliser un driver à 12°, l'hiver pour avoir une balle qui vole plus haut et soit moins pénalisé par l'air frais !!!

Et l'été, l'air est plus chaud, et comme il se dilate, la portance des balles de golf est améliorée (la résistance à la pénétration dans l'air est moindre) !

Voilà pourquoi, vous gagnez naturellement de la distance l'été, en plus de bénéficier d'une surface de roulage de votre balle de golf plus favorable sur sol dur.

Concernant la maîtrise, c'est difficile de ne pas en faire un argument de choix ! Tous les golfeurs et quelque soit leur niveau, cherchent à augmenter leur contrôle sur le swing et les fabricants l'ont si bien compris qu'ils axes principalement leurs développements sur ce point.

Les têtes larges (réglementé jusqu'à maximum 460 cm3) permettent d'avoir une surface de frappe plus large et autorisent les amateurs d'avoir plus de coups imparfaits. C'est-à-dire pas forcément parfaitement centrés au milieu du club (le sweetspot).

Finalement, le look est aussi très important dans le choix d'un driver car il fait partie intégrante de la personnalité du golfeur ou de la golfeuse. Inutile de le réfuter, le golf est aussi un sport d'image !

Image de soi, image auprès des autres, et le driver participe à ce mécanisme psychologique.

Restez informé

Recevez notre newsletter

Commentaires   

Avec
 
lo.agostini@orange.fr
0 #2 lo.agostini@orange.fr 11-07-2013 14:18
2. jeudegolf (site web) 03/07/2012

Bonjour, effectivement, vous avez raison, le commentaire n'était pas assez précis. Merci de votre retour, nous avons pu améliorer le contenu de l'article. Bon golf,
 
 
lo.agostini@orange.fr
0 #1 lo.agostini@orange.fr 11-07-2013 14:17
1. CRETIEN 03/07/2012

Bonjour,
Attention, dans les conseils de choix d'un driver (ci-dessus) il y a une confusion.
L'air chaud se dilate et porte moins qu'un air frais "Et oui, l'été, l'air est naturellement plus chaud et plus lourd, la portance des balles est améliorée ! Voilà pourquoi, vous gagnez naturellement de la distance l'été, en plus de bénéficier d'une surface de roulage de votre balle, plus favorable sur sol dur."
 

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.