Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

Comment choisir son bois de parcours au golf?

Les bois de parcours sont les compagnons compatissants du golfeur amateur en quête de distance, et de sécurité sur le parcours de golf ! Parmi toutes les marques, et tous les modèles existants, lequel choisir ?

Choisir son bois de parcours

Découvrez l'offre US GOLF pour votre prochain bois de parcours, cliquez ici

Entre le driver et les fers, on trouve donc des bois de parcours, qui sont quelque part les premiers "hybrides" que le golf ait connu, en termes de matériel de golf.

En effet, dans l’histoire du golf, on a très rapidement utilisé un club dit en bois, pour prendre le départ sur le tee, et ensuite des fers pour jouer sur le parcours.

Mais très tôt, l’idée d’utiliser des bois sur le fairway a fait son chemin !

Voir notre article sur les origines et l’histoire des clubs de golf

Quand utiliser un bois de parcours ?

Il s’agit de bois lofté qui sont parfaitement adaptés pour taper un coup de départ sur un tee, mais toutefois le driver est quand même le meilleur club dans cet exercice.

En revanche, un bois de parcours peut être un très bon allié sur un long par-5 en deuxième coup pour se laisser une approche abordable à 135 mètres du drapeau.

Le Burner 2.0 est un bois de parcours très vendu dans le monde

En général, on utilise un bois de parcours sur le fairway, et lorsque la balle est correctement posée sur le gazon (l’idéal, c’est quand la balle est légèrement surélevé).

En cas de mauvais lie, c’est vraiment un club à proscrire de vos choix possibles !

Certains vous recommanderont d’utiliser un bois de parcours pour sortir du rough !

On n’est pas de cet avis, car pour avoir essayé, cela produit des résultats très incertains, voir catastrophiques.

Sur ce point, les fabricants ont mis au point des clubs hybrides entre le bois et le fer, qui sont déjà un peu plus adaptés.

Finalement, le bois de parcours est un club qui correspond assez bien aux besoins d’un golfeur avec un haut handicap, qui pourrait être gêné par le fait d’utiliser un fer 2 ou fer 3 pour parcourir 200 mètres sur le fairway, le bois 3 lui offrira alors une alternative moins risquée.

A quoi faut-il penser quand on achète un bois de parcours ?

Les bois sont les clubs les plus longs qu’on puisse avoir dans son sac de golf, et leur utilisation est vouée à frapper de longs coups !

Donc précisément le premier critère à pondérer, pour choisir un bois de parcours est la distance !

Mais en disant cela, on ne vous avance pas beaucoup !

En effet, tous les fabricants de bois de parcours vont vous affirmer que leur club est le plus long !

bois-de-parcours.jpg

Pour faire de la distance, il faut maîtriser deux paramètres : le golfeur et le club.

Il faut donc choisir un bois de parcours en fonction du golfeur que vous êtes.

L’idéal étant de pouvoir fitter un club à son swing, sauf que ce qui est vrai pour un fer, est beaucoup plus ardue, voir très délicat pour un bois de parcours.

Un clubfitter ne pourra pas intervenir très facilement sur la tête du club.

En revanche, un clubfitter peut tout à fait vous aider à trouver le bon shaft, et donc la meilleure combinaison possible entre le shaft et la tête.

En dehors de quelques cas de clubs fabriqués sur-mesure, il est recommandé de choisir parmi l’offre du marché, et notamment entre les shafts graphites ou aciers, montés sur les bois de parcours vendus en magasins.

Si vous êtes en forme physique (soit plutôt costaud), et surtout, si vous avez mesuré que votre vitesse de swing est plutôt rapide, optez pour un bois avec un manche en acier.

Toutefois, pratiquement plus aucun golfeur professionnel ne retient cette solution depuis plusieurs années !

Les progrès réalisés en matière de shaft graphite, soit en terme de torsion, soit en termes de poids, rendent les caractéristiques des manches aciers obsolètes.

Donc la majorité des golfeurs, opteront pour un bois avec un manche en graphite.

bois-3.jpg
La longueur du manche pourra être un facteur de choix, mais seulement si votre taille sort des standards.

Cela vaut le coup de raccourcir un manche de bois de parcours qu’à condition que vous soyez vraiment plus petit que la moyenne, et inversement, si vous êtes beaucoup plus grand !

La longueur maximale réglementaire du shaft est de 121,9 cm.

Si vous n’achetez qu’un seul bois de parcours, vous pourrez choisir entre plusieurs lofts ou degré d’ouverture de la face du club :
• Le bois 3 (le plus répandu)
• Le bois 5
• Le bois 7 (le moins répandu)

Les bois 2,4 et 6 ont tendance à disparaître, car les écarts d’ouvertures sont minimes, et ne présentent pas un grand intérêt.

La différence entre les bois 3, 5 et 7 est donc le degré d’ouverture de la face qui augmente avec le chiffre.

Un bois 3 est un club plus fermé que le bois 7, l'angle de lancement sera donc relativement plus bas pour des trajectoires plus tendues.

  • Pour plus de tolérance, et des trajectoires de balles plus hautes, optez pour un bois 5, voir un bois 7.
  • Pour plus de distance, et une alternative au driver sur le tee de départ, optez pour un bois 3.

Toutefois, la tolérance d’un driver est telle, qu’il se justifie de moins en moins de remplacer son driver par son bois 3 au départ d'un trou.

Ce qui était vrai dix ans auparavant dans nos mentalité de golfeurs a profondément changé avec la qualité des drivers d’aujourd’hui, qui sont assurément les clubs les plus tolérants de nos sacs de golf !

Encore une précision, en fonction des fabricants, tous les bois 3 n’ont pas forcément le même angle d’ouverture !

C’est une donnée à vérifier pour chaque bois de parcours alors que les lofts fréquents des bois s'échelonnent de 7,5° à 31°.

Pour choisir le bon bois de parcours, pensez aussi...

Dernier point à valider dans le choix d’un bon bois de parcours : le lie ! Soit l’angle formé entre le manche et la semelle du club reposant à plat sur le sol !

Cet angle doit naturellement correspondre au stance, et à la posture que vous avez naturellement à l’adresse.

Si le lie est trop vertical, vous enverrez plus facilement la balle en hook à gauche. Le talon tapant en premier le sol avant la balle !

Et à l’inverse, un lie trop plat produira plus facilement un slice.

En résumé, pour choisir un bois de parcours, il faut penser au manche (acier ou graphite) au loft (degré d’ouverture ou bois 3, 5 ou 7), au lie, et enfin à votre goût personnel pour une marque.

Sur ce dernier point, n’achetez jamais un club sans l’avoir essayé ! Car plus que tous les conseils du monde, le meilleur moyen de choisir un club, c’est encore de le sentir, de l’apprivoiser…ou alors pour les plus déterminés, vous opterez pour un fitting.

Restez informé

Recevez notre newsletter

Commentaires   

Avec
 
lo.agostini@orange.fr
0 #1 lo.agostini@orange.fr 11-07-2013 14:14
1. Mauries 29/10/2012

Article intéressant
 

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.