Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

Bois de parcours & Rescue TaylorMade SLDR – Avis et infos

Deux mois après la sortie du driver SLDR, déjà l’un des drivers les plus joués sur le circuit professionnel de golf, TaylorMade enfonce le clou, et sort cinq bois de parcours, et quatre Rescue dans la même gamme.

Nouvelle gamme de bois et rescue SLDR

Si le nom permet d’identifier clairement ces gammes de produits dans la lignée du driver, et s’ils ont bien en commun les mêmes orientations techniques concernant le centre de gravité ou la speed pocket, cette fois, pas de rail pour déplacer le poids de gauche à droite.

TaylorMade choisit d’incorporer le même système d’abaissement, et d’avancement du centre de gravité de la tête pour favoriser des trajectoires plus hautes, tout en remodelant sa speed pocket.

Gamme SLDR : Quel bénéfice pour le golfeur ?

A priori plus de distance, ce qui reste un grand standard dans la promesse TaylorMade.

Dans sa présentation produit, TM annonce que les bois de parcours et les rescues seront très similaires au driver SLDR.

C’est déjà vrai d’un point de vue du look.

D’un point de vue technique, depuis le driver SLDR, la marque milite fortement pour le déplacement du centre de gravité, comme véritable argument pour expliquer, comment cela peut générer des vitesses de balles plus élevées, un angle de lancement plus haut, et moins de spin.

Déplacement du centre de gravité

Autre principal argument mis en avant pour justifier un bénéfice concernant ce produit, la speed pocket, déjà vu sur les bois RocketballZ, et les fers RocketbladeZ.

Cette petite poche placée sous la semelle de ce bois de parcours est censée augmenter la flexibilité de la face pour donner un effet d’accélération supplémentaire à la balle.

A ce jour, les tests que nous avons menés sur ces différents clubs ne nous ont pas permis de détecter un gain substantiel. On continue à chercher…

Par contre, à la différence des modèles précédents, sur les bois de parcours et rescues SLDR, la speed pocket est remplie d’un polymère pour éviter que de l’herbe ou des débris ne s’y insèrent.

Différences entre RBZ et SLDR

Et ce n’est pas le seul petit changement.

La speed pocket est aussi plus petite, ce qui a en fait permis aux ingénieurs de déplacer le centre de gravité de la tête du club.

Si d’un point de vue statistique, on reste en retrait par rapport aux gains de distance promis par la marque, en attendant de tester le club, et donc de mesurer, force est de constater que de très nombreux pros l’ont adopté, et placé dans leurs sacs.

A commencer par le récent vainqueur de l’US Open, Justin Rose, ambassadeur de la marque à travers le monde.

Les modifications d’ordres esthétiques

Au niveau de la couronne qui entoure la tête du club, on retrouve les mêmes traits sur les bois de parcours et rescues que sur le driver, confirmant ainsi l’abandon, pour au moins un temps, du blanc qui avait défrayé la chronique sur les bois R1 et RocketballZ.

Plus classique, moins téméraire, TM mise sur le contraste entre la tête noire et la face argent pour faciliter l’alignement à l’adresse.

Au cours de notre test du driver SLDR, qui présente donc les mêmes couleurs, cet élément ne nous avait pas frappé.

En revanche, il faut bien admettre que le look de cette gamme de bois de parcours et de rescue, étant plus conventionnel, ils sont plus élégants.

La technologie d’ajustement du loft via le sleeve du club

Assurément, le gros plus de cette série de clubs SLDR !

Fourni aussi bien sur les bois de parcours que sur les rescue, on va pouvoir ajuster le loft de plus ou moins 1.5° quel que soit le club utilisé, afin de laisser le libre choix au joueur de trouver les conditions de lancement qui lui convient.

Gamme SLDR

Par le passé, les meilleurs joueurs étaient réticents au fait d’ajouter du loft sur leurs bois de parcours, en raison du taux de spin que cela supposait ajouter.

Avec le nouveau SLDR, et son centre de gravité modifié, qui réduit considérablement le taux de spin (vérifié dans nos tests), on peut sans risque augmenter le loft de son club, et être doublement gagnant.

  • D’une part, la balle partant plus haut, elle peut théoriquement gagner de la distance.
  • D’autre part, en produisant malgré tout moins de spin, la roule sera meilleure une fois la balle posée au sol.

Sans avoir eu en mains ces clubs, mais en se référant à notre test du driver SLDR, on peut indiquer qu’en version standard, et sans modifications de loft ou d’effets latéral, le SLDR ne défraie pas tant que ça la chronique.

En réalité, c’est bien en utilisant les différentes options de réglages, que l’on finit par trouver un club très bien adapté à son jeu, et à ce que l’on veut faire sur le parcours.

En attendant un prochain test bois de parcours, on peut donc imaginer que le constat pour cette nouvelle gamme sera très comparable.

Ce qu’il faut savoir sur les bois de parcours et rescues SLDR

Les bois de parcours seront montés en standard avec les shafts graphites Fujikura Speeder 77.

Cinq modèles de lofts différents seront disponibles :

  • Tour Spoon 14°
  • Bois 3 15°
  • Bois 3HL 17°
  • Bois 5 19°
  • Bois 5 HL 21°

En termes de tarifs, ces clubs seront affichés à 249 euros.

A noter, on pourra commander une version avec un shaft dit « Tour Player » pour 299 €.

Pour les quatre Rescues SLDR, TaylorMade nous propose un shaft graphite Fujikura Speeder 82.

  • Rescue 2 (17°)
  • Rescue 3 (19°)
  • Rescue 4 (21°)
  • Rescue 5 (24°)

Côté tarifs, comptez 199 € pour acquérir l’un de ses clubs, et comme pour les bois de parcours, une version « Tour Player » est proposé avec un shaft Fujikura Motore Speeder TS 9.3 pour 229€.

On retrouvera tous ces produits en magasin le 1er novembre 2013 pour les Rescues SLDR, et le 21 novembre pour les bois de parcours SLDR.


Il y a de fortes chances pour que dans la foulée, nous vous proposions nos propres tests de ces nouveaux clubs.

NB : On prévoit une newsletter spécial Bois de parcours pour fin novembre.

Restez informé

Recevez notre newsletter

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.