Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

Nouvelles balles TaylorMade TP5 et TP5x pour 2017

Photo TaylorMade

Dans la continuité de la sortie de ses nouveaux drivers, bois de parcours et fers, M1 et M2, TaylorMade a dévoilé sa nouvelle gamme premium de balles performance Tour, TP5 et TP5x à cinq couches, et avec un objectif clairement affiché, le gain en distance… Ces nouvelles balles seront disponibles en Mars 2017.

Découvrez nos formules d'abonnements

Destinées à compléter ou remplacer la gamme précédente de balles Tour Preferred, les TP5 et TP5x étaient en développement depuis environ 10 ans selon la marque.

L’objectif pour TaylorMade était de concevoir deux balles qui offriraient une performance maximum, sans compromettre ni la distance ni le spin.

La clé pour atteindre cet objectif est une conception faisant appel à cinq couches composées chacune avec des matériaux et des compressions différentes.

Le résultat annoncé est un transfert amélioré de l'énergie à l'impact, et une distance accrue pour des coups frappés à plein swing, et ceci avec tous les clubs.

En considérant que les balles concurrentes sont composées de trois ou quatre couches, TaylorMade affirme que cela conduit à des compromis entre la distance, le contrôle et la sensation.

Avec ses nouvelles balles TP5, TaylorMade estime qu'il n'y a plus de compromis…

Photo TaylorMade

Les trois premières couches sont constituées d'un «Tri-Fast Core», une compression extrêmement faible (16 pour la TP5, 25 pour la TP5x), ainsi que d'un noyau externe de compression progressivement plus rigide (24 pour la TP5, 35 pour la TP5x).

Ainsi qu’une couche plus rigide pour le manteau (44 pour la TP5, 55 pour la TP5x).

La couverture extérieure en uréthane souple et la couverture intérieure ferme (en fait, les deux couches finales) se combinent pour fournir un spin et un meilleur contrôle du jeu court, en compressant la couche extérieure douce dans les rainures de vos fers.

Photo TaylorMade

Le deux balles sont conçues pour fournir des performances optimales du tee au green, sans compromettre la distance pour le jeu long ou le spin pour le jeu court.

La TP5 offre un toucher plus doux (83 de compression) et des angles de lancement légèrement plus bas, tandis que la TP5x est un peu plus ferme (90 de compression totale) et un angle de lancement plus élevé.

Peu après le lancement en fanfare des M1 et M2, TaylorMade revient ainsi sur le devant de la scène, en présentant ses nouvelles balles pour le début de l’année 2017.

Eric Loper, directeur de la recherche pour les balles de golf TaylorMade, commente que si jusqu’à présent, la technologie de la compagnie dans les clubs de golf a toujours été sous le feu des projecteurs, l'activité des balles de golf sera un point d'intérêt important cette année.

« C'est une étape importante pour la balle de golf. Sa performance est différente. Et elle l'est vraiment ».

Cela fait maintenant plus de sept ans que TaylorMade a introduit la première balle de golf à cinq couches, la Penta TP.

L'idée avec la balle à cinq couches était d'aller au-delà des technologies de construction d’une balle, pour optimiser la vitesse et réduire le spin sur les tees de départ, tout en offrant beaucoup de spin autour du green et un meilleur contrôle du jeu court.

Les cinq couches étaient destinées à améliorer la performance pour chaque club à travers la façon dont ces couches spécifiques interagissent les unes avec les autres et la façon dont elles ont amélioré la distance, le contrôle, le spin, et la sensation.

Eric Loper considère que l'évolution des balles TaylorMade a démontré l'amélioration de la performance autour du green, jusqu’au point où il a commencé à voir les joueurs du Tour être vraiment et totalement satisfait du spin, de la sensation et du contrôle.

« À ce stade, vous vous rendez compte qu'il est temps de changer un peu les choses » dit-il.

« Donc, nous allons maintenir la performance autour du green mais apporter aux joueurs beaucoup plus de distance et de contrôle avec leurs fers ».

Dans cette nouvelle configuration sur les TP5x, les couches changent de compression, cela va de 25 dans le noyau à 55 dans le manteau, et ce changement rapide est crucial pour la capacité de la nouvelle balle pour un lancer plus haut et pour une trajectoire plus directe et efficace.

La clé, dit Eric Loper, n'est pas seulement la vitesse à partir du noyau. C'est aussi le spin, et ce spin favorise non seulement les coups au driver, mais aussi tous les coups de fer.

« Nous avons conçu un noyau plus gros. Mais ce que nous avons fait également, c'est une reformulation des couches afin qu'elles renforcent cette compression et augmentent la vitesse ».

La clé de cette construction, pour Eric Loper, est que sous la force de l'impact avec le driver et les fers, « cette balle va vouloir rester un peu plus longtemps sur la face de club, et vous allez lancer un peu plus haut ».

Cette combinaison peut être un élément clé pour la distance et les coups droits, et l'ingénieur pense que c'est un avantage que procurent les balles à couches multiples par rapport aux balles simples ou bicouches, parce que cela va permettre plus de contrôle sur la façon dont la compression et la fermeté évoluent du noyau interne jusqu’au manteau.

La question pourrait être que moins de spin ne serait en fait pas une bonne chose pour les coups de fer. Eric Loper rejette cette idée :

« Avec une distance accrue sur vos coups de fers tout en maintenant la même hauteur de trajectoire, vous allez pouvoir taper un fer 7 au lieu d'un fer de 6. Ce club lançant plus haut, la balle roulera moins ».

« Donner plus de spin pour créer de la hauteur, augmente la traînée, et est un moyen moins efficace pour atteindre la hauteur maximale, il a des conséquences importantes pour la distance », dit-il, « Cette nouvelle balle a un chemin plus direct vers le sommet de la trajectoire, de sorte que la balle perd moins de vitesse grâce à son vol, et c'est là que vous obtenez votre meilleure distance… ».

Enfin, selon Mike Fox, directeur chez TaylorMade Golf de la branche accessoires et balles de golf, si la société a travaillé sur les TP5 et TP5x pendant près d'une décennie c’est pour proposer une balle qui pourra bénéficier non seulement aux professionnels, mais aussi à tous les joueurs de golf.

L’avenir et surtout les tests, nous diront si cette prévision se révèle exacte.

Restez informé

Recevez notre newsletter

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.