Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

Balles de golf Titleist NXT Tour et Tour S

Alors que les challengers n’ont pas arrêté de dégainer des nouveaux produits depuis deux mois, c’est enfin le tour de Titleist de réagir, et sortir les nouvelles versions de ses balles NXT Tour et NXT Tour S. Revue des nouvelles balles 2014 !

Annoncées lors du dernier PGA Merchandise Show 2014 à Orlando, les nouvelles balles de golf NXT Tour ont été revues sous l’angle du toucher.

Pour Bill Morgan, VP de Titleist, l’objectif était de faire de la NXT, une balle plus douce.

Pour y parvenir, les ingénieurs Titleist ont retravaillé le polymère utilisé habituellement sur les 3-pièces NXT.

Conséquence de ce choix, cela devrait accroître quelque peu le taux de spin de la balle.

Pas inquiet, Bill Morgan renchérit et affirme que les nouvelles NXT proposeront une compression amoindri, ce qui devrait annuler l’effet d’une couche externe plus souple.

« Le fait de réduire la compression diminue les effets de spin. Avec les longs clubs, la nouvelle balle va proposer un taux de spin très proche de l’ancienne génération des NXT, tout simplement parce que ces deux changements travaillent conjointement. »

Toujours selon Bill Morgan, nous devrions pouvoir nous attendre à une balle qui théoriquement devrait avoir une trajectoire de vol plus basse avec un toucher plus doux.

« Pour la plupart des golfeurs, sur la plupart des coups, le vol, la distance, et même le spin sont très proches de ce que nous offrons déjà avec une PRO V1x, la seule chose qui change, c’est le toucher ».

Effectivement, quel intérêt pour Titleist de proposer une balle de golf qui soit en tout point identique à sa balle premium, mais vendue moins chère ?

« S’agissant du petit jeu, les NXT Tour ne sont pas aussi douces du fait de leurs couches externes en Uréthane par rapport aux PRO V1. »

C’est donc bien sur ce détail que Titleist entend jouer pour justifier une balle performante, mais pas trop, forcée de réagir par la montée en gamme de la concurrence, notamment sur le segment de marché intermédiaire des 3-pièces.

Comment d’un point de vue marketing affirmer qu’il s’agit de la meilleure balle quand on commercialise déjà à prix d’or, la « meilleure balle » ?

Difficulté marketing pour le géant des balles, habilement résolue en argumentant que finalement la NXT Tour a presque tous les avantages d’une grande, sauf ce qui est le plus difficile à juger pour un amateur par rapport à un professionnel : le toucher sur les coups en bord de greens.

Comme l’époque est à la multiplication des produits, et à l’ajustement des balles à un maximum de swings différents, Titleist ne s’arrête pas à la sortie d’une seule balle, mais enfonce le clou avec une version NXT Tour S pour un toucher encore plus doux par rapport à la version classique.

Choix encore justifié par Bill Morgan « Pour les golfeurs qui ont déjà choisi de jouer une NXT Tour plutôt qu’une Pro V1, quand ils comparent les deux, ils peuvent se rendre compte que la NXT Tour S est vraiment plus douce, ce qui accroit potentiellement leurs sensations de contrôles. »

Le spin étant le résultat de la capacité du noyau à être correctement compressé, et la flexibilité de la couche externe.

Pour les deux balles, le choix de la couche externe a été identique en termes de matériaux. Elles sont les mêmes épaisseurs. Seule différence, la NXT Tour dispose d’une noyau Dual Core alors que la version NXT TOUR S est montée sur un simple noyau qui est du coup plus doux au toucher.

« Quand vous procédez ainsi, vous créez une compression plus basse. Mais comme la surface externe du noyau de la NXT TOUR S est un peu plus douce, vous le ressentez vraiment sur le petit jeu. »

A noter concernant, la TOUR S : Elle conserve également son schéma octahédral de 302 alvéoles disposées sphériquement pour préserver la stabilité et la force de pénétration de ses trajectoires. La NXT Tour S est disponible en blanc et en jaune lumineux.

Et selon Titleist, il ne devrait pas y avoir d’écart de distance entre les deux balles qui seront commercialisées au prix de 43 € contre 34$ aux USA…

L’avis de la rédaction :

A choisir, si vous ne trouvez pas d’écarts de distance entre les deux balles, autant prendre la plus douce et la plus agréable au toucher, soit la NXT TOUR S !

Bien que ce soit un exercice périlleux pour Titleist de tenter de nous convaincre qu’une alternative soit possible par rapport à la Pro V1, les arguments de la NXT TOUR 2014 méritent d’être écoutés, et puis 12 € de moins la douzaine, c’est tout de même une différence significative quand on veut jouer une balle Titleist, sans que ce soit pour autant une PRO V1.

Restez informé

Recevez notre newsletter

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.