Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

Balles de golf Srixon Z-Star 2015


Pour ce début d’année 2015, les plus grandes marques de balles de golf rivalisent d’ingéniosités pour valoriser leurs offres Premiums. Découvrons les nouveaux points forts de la Srixon Z-Star, la plus sérieuse des concurrentes de la Titleist Pro V1 !

Sommaire article nouvelles balles Srixon Z-Star & Z-Star XV

Une Z-Star 2015 entièrement nouvelle !

Lors du dernier PGA Merchandise Show d’Orlando, Titleist et Srixon en ont profité pour annoncer d’importantes améliorations de leurs balles Premiums.

Tout comme la Pro V1, la Srixon Z-Star sera déclinée en deux versions : Z-Star et Z-Star XV.

De nos jours, les principaux arguments de vente d’une balle de golf sont la distance, le jeu au tour du green, et la jouabilité dans le vent (prise d’effets).

Les éléments clés des nouvelles Z-Star tournent justement autour de ces thématiques.

La marque japonaise, filiale de Sumitomo Rubber International (maison mère de Dunlop) a travaillé sur un tout nouveau dessin des alvéoles pour favoriser l’accélération de la balle, tout en mettant à jour son brevet Spin Skin, et en créant un nouveau noyau à compression progressive.

Sans oublier que les Z-Star sont toujours recouvertes d’un uréthane ultra-doux pour augmenter les sensations au touché.

Des axes de travail tout à fait similaires à ceux mis en avant par Titleist sur les nouvelles Pro V1 et Pro V1x.

Plus de performance dans le vent !

Selon les ingénieurs de la marque, ces nouvelles balles sont très performantes dans le vent, du fait de la combinaison d’une très grande vélocité, d’un angle de lancement élevé, et d’un taux de spin encore abaissé.

Pour arriver à un tel résultat, l’argumentation de la marque tient dans deux procédés techniques.

D’une part, les 324 nouvelles alvéoles d’accélération brevetées :

Celles-ci offrent une surface de contact plus uniforme pour une résistance aérodynamique plus faible.

Il en résulte un meilleur courant d’air autour de la balle durant son vol générant pour les balles Z Star et Z Star XV, une trajectoire puissante et une plus grande distance. (à tester par nos soins)

D’autre part, le nouveau noyau à compression progressive (brevet E.G.G. pour Energetic Gradient Growth core).

Conçu dans l’objectif d’offrir un angle de décollage élevé avec un spin faible, le nouveau noyau à compression progressive est ultra doux, et voit son diamètre s’élargir.

Les golfeurs se voient ainsi proposer un plus grand contraste entre la douceur du cœur du noyau, et sa fermeté en périphérie comparativement à la version précédente des balles Z-Star.

Il en résulte un angle de décollage encore plus élevé associé à un spin faible sur les coups joués depuis le tee de départ sans pour autant perdre en douceur de toucher.

Car c’est bien là, tout l’enjeu d’une balle de golf, les rendre performante pour faire de la distance sans pour autant les transformer en cailloux qui les rendraient finalement injouables.

Le retour de sensations en mains est un élément clé pour que le golfeur apprécie la qualité d’un coup, et soit en pleine confiance pour enchaîner les coups.

A titre de comparaison, la nouvelle Pro V1 x comporte 328 alvéoles et l’argumentaire de Titleist est exactement identique !

A savoir, des trajectoires plus hautes, un angle d’atterrissage plus vertical, et des effets réduits au grand jeu…

Le match Titleist - Srixon poussé à son paroxysme !

Les deux marques auront donc profité de l’intersaison pour changer le noyau, les alvéoles, et la matière qui recouvre la balle.

Curieux copié-collé de deux sociétés qui se marquent à la culotte, et ne veulent surtout pas se faire distancer l’une par l’autre.

En 2014, nous avions mené un test de plusieurs balles de golf Premium dont la Srixon Z-Star, et nous avions été surpris de constater que dans bien des domaines, la Z-Star était la meilleure balle du marché !

Cette année, Titleist a répondu avec de nombreuses grosses innovations autour de la balle phare du marché, la Pro V1 qui jouit toujours aujourd’hui de la plus forte notoriété auprès des amateurs.

C’est d’ailleurs probablement à ce jour, la plus grosse évolution de la Pro V1, or, on constate que Srixon pousse quasi en même temps les mêmes types de modifications.

Srixon se pose donc en principal challenger du leader du secteur des balles de golf, et entend répondre à la technique par la technique.

Sur les nouvelles balles Z-Star XV, une toute nouvelle très fine couche intermédiaire entre le noyau et l’enveloppe extérieure a été développée.

Elle se compose de ionomère de haute résistance.

Jouant son rôle, elle permet d’optimiser le contraste entre la douceur du cœur du noyau et la fermeté de sa périphérie, générant ainsi un contact pus ferme et une plus grande distance produite qu’avec les anciennes balles Z-Star conçues en 2013.

L’enveloppe extérieure en uréthane nouvellement développée offre plus de douceur et une plus grande stabilité dans le contrôle du spin.

La structure de l’enveloppe extérieure Spin Skin est 21% plus douce que celle de la précédente version de balles Z-Star, et est associée à une enveloppe extérieure en néo-uréthane ultra fine et 7% plus souple permettant ainsi une augmentation de 25% de la surface de contact avec la face de club à l’impact pour plus de toucher et un meilleur contrôle du spin.


Les nouvelles balles Z-Star et Z-Star XV sont disponibles en magasins et pro shops au prix de 44.99 € la douzaine depuis le début du mois de février 2015.

Un prix qui met la pression sur la Titleist Pro V1 à 54 € la douzaine chez Décathlon, car à niveau de performance comparable, et en tout cas en 2014 favorable à la balle Japonaise (à retester par nos soins en 2015), un écart de 10 euros, soit 18% peut avoir un impact tout à fait notable sur les acheteurs de balles premium, qui ne sont pas majoritaires en quantité d’acheteurs, mais majoritaires en part de valeurs dans les ventes.

Restez informé

Recevez notre newsletter

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.