Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

Balles de golf Nike RZN avec technologie Speedlock Core

En 2013, Nike avait mis l’accent sur le son et le touché proposé par les balles RZN, sans toutefois insister sur la distance. C’est chose faite avec cette nouvelle balle de golf RZN 2.0 toujours ferme et rapide, adaptée aux golfeurs qui cherchent à donner du spin autour des greens.

Pourtant, nous avons déjà souvent entendu cela à propos de balles de golf...Sans tester, comment pouvoir être certains de telles affirmations ?

Pour évaluer une balle, il est nécessaire de taper des drives, mais aussi des bois de parcours et des fers au practice, puis de se rendre au putting-green pour quelques coups de wedges, et des putts.

A première vue, au putter, les différentes personnes qui ont pu tester ces balles, les ont trouvé effectivement douces, puis « spinnantes » sur les approches de bord de greens.

Rien à dire non plus sur les coups longs, et même un petit plus sur les coups dans le vent, où la balle semble moins prendre les effets négatifs.

Lors de sa présentation, la nouvelle balle RZN a rapidement capté l’attention de tous, devenant l’attraction principale des nouveautés 2014 de la marque.

Une nouvelle innovation pour les Balles RZN : la technologie Speedlock

Le nouveau procédé Speedlock est à l’origine d’un vol de balle plus stable, et se veut le nouveau leitmotiv de Nike au sujet des balles.

Condamné à innover pour provoquer un tremblement de terre dans le domaine très stable des balles de golf, Nike, comme d’autres marques doit réussir le difficile pari de démontrer, qu’ils font des balles aussi bonnes, voir même meilleures que des Titleist Pro V1.

Bien sûr, comme tout bonne marque, Nike affirme qu’il s’agit du meilleur produit jamais fabriqué !

Le marketing de TaylorMade a fait des émules…

Le procédé Speedlock revient donc à faire interagir le noyau avec sa surface, qui est en fait très similaire à celle d’un fer, le tout agissant avec la compression pour fournir un rebond plus "instantané".

Le but étant de promouvoir un plus grand transfert d’énergie aux couches extérieures de la balle après l’impact.

Pour illustrer ce procédé, cela fonctionne un peu comme un pneu neige qui accrocherait sur le bitume, et alors le noyau Speedlock interagirait de façon à éliminer les glissements, qui se produisent entre le noyau à surface lisse et la couche extérieur à surface non-lisse.

Nike nous explique que lorsque le noyau glisse à l’impact, la balle perd de l’énergie, et donc de la vitesse et de la distance.

La technologie Speedlock aide à conserver cette énergie pour plus de distance avec un meilleur M.O.I, et aussi plus de stabilité dans le vent.

Pour développer un tel procédé, Nike a décidé de travailler avec DuPont (Industriel de la chimie) pour bénéficier de matériau plus souple, et mieux adapté.

Comme souvent, au moment d’innover, il faut savoir se pencher sur le passé pour mieux comprendre les évolutions, et les nouvelles technologies.

C’est ce que les ingénieurs ont d'abord fait en analysant les composants des balles de golf produits au début du 20ème siècle.

Si depuis plus de cent ans, les matériaux ont fortement évolué, les idées étaient déjà les mêmes. Ne manquait que les machines pour usiner ces produits !

D’une part, partant du principe, que des matériaux plus serrés entre eux au niveau des couches, convertissent mieux l’énergie en vitesse de balle accrue, et d’autre part qu’un mile per hour de plus produit en moyenne deux à trois yards de distance supplémentaire, les recherches ont abouti à cette nouvelle RZN, peut-être l’une des meilleures balles du marché.

En tout cas, c’est certain pour Paul Casey qui affirme qu’il cherchait une balle qui pourrait lui donner la sensation de sortir fort du club au drive, et qui au contraire, paraitrait douce autour du green, soit une balle très souple, pratiquement élastique !

En complément du travail fait sur le noyau, Nike a aussi investi sur une nouvelle enveloppe extérieure pour plus de grip sur les coups de wedges, et les coups de fers.

Finalement, on retrouve quatre déclinaisons de ce produit :

  • Platinum : Pour plus de contrôle et un spin modéré
  • Black : Pour plus de distance et moins de spin
  • Red : Pour plus de distance, et plus de carry
  • White : Pour un touché plus doux

Les modèles Platinum et Black seront commercialisés à partir de mars 2014 au prix de 45 €.

Les modèles Red et White seront commercialisés au prix de 29 €.

L'avis de la rédaction :

Titleist ne devrait pas connaitre en 2014 une année de tout repos ! Entre les très bons nouveaux produits lancés par Srixon, et en particulier la Z-Star que nous avons testé au trackman, et en situation réelle, la concurrence nouvelles des balles de couleurs comme les Volvik, et maintenant, Nike qui se met à faire de très bonnes balles, il va falloir ramer très fort du côté du leader pour protéger ses parts de marché.

Concernant les quatre modèles de balles déclinés par Nike, à choisir, mieux vaut se laisser tenter par les Platinum et les Black, car généralement, entre le haut de gamme et le moyen de gamme, en termes de balles, les différences sont trop importantes, d'où l'écart de prix.

Après, c'est toujours ennuyeux de perdre des balles à près de 50 € la douzaine.

Restez informé

Recevez notre newsletter

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.