Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

Balles de golf Callaway Chrome Soft

Adepte des balles souples ? Si vous cherchez une balle à la fois performante pour faire de la distance, et facilement contrôlable sur les coups en bords de greens, Callaway aimerait bien vous convaincre d’essayer sa nouvelle Chrome Soft.

Sommaire de l'article sur les nouvelles balles Callaway Chrome Soft

Pour les fans de balles douces !

En général, les balles de golf dites « douces » ou « soft » en anglais ne sont pas réputées pour aller aussi loin que les balles « dures ».

Depuis quelques années, Callaway investit de manière massive dans le domaine de la basse compression, en particulier pour les balles de golf qui offrent un toucher plus doux, d’où aujourd’hui, la nouvelle Chrome Soft.

Cette balle 3-pièces comporte ce que Callaway appelle un « Soft Fast Core », comprenez littéralement un noyau souple et rapide, qui combiné avec un ionomer très léger et très rigide au niveau de la couche intermédiaire restitue un maximum d’énergie, et plus que l’ensemble des balles basses compressions proposées par le passé par Callaway, et sous-entendu, les produits anciennes générations des autres marques.

Pour Dave Bartels, directeur de la recherche et développement chez Callaway « En général, plus vous adoucissez la matière à l’intérieur d’une balle de golf, et plus vous la ralentissez. »

Avant d’ajouter « Nous avons justement été capable de casser cette tendance avec la Chrome Soft. »

Pour autant, en matière de balles de golf, il ne faut jamais perdre de vue l’essentiel, à savoir : le taux de spin.

La conception de cette nouvelle balle basse compression obéit à une logique qui permet d’abaisser les rotations avec les longs clubs, et notamment, les drivers, bois de parcours, hybrides, et longs fers).

Moins de spin, dit moins de trainée dans l’air, et donc moins de freinage et plus de distance au final.

La difficile équation d'une bonne balle de golf

La problématique d’une bonne balle de golf étant d’offrir un maximum de distance sur les longs coups à travers un taux de spin le plus réduit, mais c’est tout l’inverse, concernant les coups en bords de greens, où justement, vous avez besoin d’un maximum de spin pour arrêter la balle le plus près possible de votre cible.

Donc quand Callaway prétend avoir réduit le spin sur les coups les plus longs, qu’en est-il concernant le petit jeu ?

C’est là où la couche d’urethane DuraSpin qui recouvre la surface de la balle intervient.

Plus douce que jamais, cette couche externe a pour missions de parfaitement « gripper » avec les rainures de la face d’un sandwedge pour générer un maximum de spin.

Aux Etats-Unis, certains journalistes de golf ont déjà reçu les premiers échantillons de cette nouvelle balle en vue de la tester.

Les premiers résultats laissent penser qu’au niveau du toucher, cette Chrome Soft rappelle les balles Balata les plus douces.

Avec une compression de 65 comparé au 90 des balles de golf jouées sur le tour, la différence de touché se ressent sur tous les clubs, et en particulier au putting.

Pour une vitesse de swing de 115 mph au driver, les testeurs n’ont pas noté de perte de distance significative par rapport à des balles dites de distance.

De l’avis des journalistes américains, cette nouvelle balle devrait apporter un gain de performance pour des joueurs ayant une vitesse de swing inférieure à 105 mph.

Au petit jeu, et wedges en main, la Chrome soft lancerait légèrement plus bas, mais porterait suffisamment pour que le spin agisse, et arrête la balle comme désirée.

Pour beaucoup d’amateurs, ce dernier point sera très difficile à évaluer avec exactitude.

En revanche, le fait que la couche externe très « soft » soit aussi plus durable devrait contenter beaucoup de joueurs qui aiment jouer plusieurs parties avec la même balle…

Cette nouvelle balle de golf sera commercialisée à partir du 16 janvier 2015 au prix de 38 dollars la douzaine (à peu près 31 euros). Nous ne connaissons pas encore le prix marché Français de cette balle à l’heure où nous écrivons ces lignes.

Ce qu’il faut retenir de cette balle Chrome Soft :

Le véritable secret de cette balle réside dans son noyau (SoftFast Core) qui présente un COR (coefficient de restitution) plus élevé que les autres noyaux du même type.

Il se dirait que même Phil Mickelson qui est connu pour avoir une très haute vitesse de tête de club, et qui joue des balles de compression très élevées comme la SR3 serait très intéressé par l’idée de tester cette nouvelle balle.

Restez informé

Recevez notre newsletter

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.