Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

Fers Forgés ou lames : Quel avenir pour ces clubs de golf?

Choisir des lames pour jouer au golf

Les fers forgés ou autrement appelés lames, sont les clubs les plus exigeants, en terme de maîtrise technique que l'on peut mettre entre les mains d'un joueur de golf ! Alors si c'est club sont si difficiles à jouer, quel intérêt pour les golfeurs amateurs ?

On aurait tendance à l'oublier, mais les clubs forgés ou les lames sont plus anciens que les clubs à cavités ou semelles larges qui sont apparus plus récemment dans les sacs des golfeurs.

Sous l'impulsion de marque comme Ping, TaylorMade, Cobra ou encore Callaway, l'industrie a opté pour le développement de clubs de golf plus simple à jouer par les amateurs.

Dans les années 60-70, le golf n'était pas seulement un sport élitiste, c'était aussi un sport difficile à pratiquer !

C'est ainsi que pour développer leur business, les marques ont parfaitement compris leur intérêt à tout faire pour rendre ce sport plus accessible, et le matériel s'est rapidement positionné au centre de cette problématique.

La plupart des fondateurs des marques de matériels sont souvent des joueurs qui ont eux-mêmes été confrontés à des problèmes techniques avec leur golf.

Cette logique perdure encore aujourd'hui, notamment sous l'impulsion de patrons comme Mark King pour TaylorMade ou Chip Brewer chez Callaway qui cherchent à produire des clubs de plus en plus "faciles".

Dans ce mouvement, les hybrides ont commencé à remplacer les longs fers, et les lames ont commencé à décroître en termes de part de marché par rapport aux clubs à cavité.

En élargissant la taille de la semelle des clubs de golf, les fabricants ont ainsi pu gagner en tolérance, et aussi en prise de vitesse avant l'impact.

En effet, les golfeurs amateurs bénéficiant de clubs les rassurant ou leurs inspirant plus confiance, ont nettement accru leurs vitesse de swing pour générer des balles plus longues.

Quel avenir pour les lames dans un contexte de simplification du jeu de golf ?

Après avoir fortement développé leurs offres de clubs plus faciles à jouer, les marques ont conservé leurs offres de fers forgés/lames pour une clientèle plus exigeante, plus traditionnelle, et qui aussi n'apprécie pas forcément les grosses têtes des nouveaux clubs à cavités.

Plus classique, les lames doivent leur nom au fait que ces clubs bénéficient d'un dessin très épuré comme une lame de rasoir.

Pour être parfaitement utilisées, les lames nécessitent un bon niveau technique, et physique.

Par opposition aux fers à cavités, l'utilisateur ne profite pas d'un gain de distance supplémentaire. Il doit donc initier par la seule qualité de son swing, la vitesse suffisante pour générer de longues distances.

Plus technique aussi, car les coups décentrés ne pardonnent pas réellement !

Dernier point, ces clubs sont souvent parmi les plus chers dans la gamme de chaque marque. Cela pourrait même paraître paradoxal, car finalement les clubs à cavités consomment plus de matériaux, et nécessitent plus de technologie pour les concevoir.

En réalité, le prix est plus le symbole d'un positionnement haut de gamme, et d'une cible de clientèle plus enclin à débourser d'importantes sommes pour un matériel réputé "clubs pour bon joueurs only".

Pour toutes ces raisons, les lames vont avoir tendance à se marginaliser dans les sacs des amateurs.

Dans les années à venir, on peut même imaginer que les meilleurs golfeurs se verront proposer des clubs apportant encore plus de confort, de précision et de distance, sans être nécessairement des lames.

Sans oublier qu'un fer ou un club de golf, n'est pas qu'une tête ! C'est aussi un couple tête-shaft, et que ce dernier évolue aussi fortement.

On a coutume de dire que le shaft est le moteur du club !

Il est donc très important, et après des années de domination du graphite sur l'acier, des marques comme UST Mamiya ont réalisé des progrès spectaculaires, pour donner à l'acier des caractéristiques de torsions se rapprochant du graphite, ce qui annonce de nouvelles configurations possibles.

Le débat lame ou fer à cavité pourrait bien être relancée, et pas nécessairement par la seule tête du club...

Restez informé

Recevez notre newsletter

Commentaires   

Avec
 
mpjpl
+1 #1 mpjpl 19-02-2015 14:10
Bonjour à tous, je ne suis pas un bon joueur (hcp 30), je joue parfois 22, mais j'ai des lames, des Nike pro VII que j'ai acheté neuve sur un célèbre de site de vente de particulier.
1) c'est beau, bien plus beau qu'un club à grosse tête.
2) les sensations n'ont rien à voir et pour rien au monde je ne rechangerai pour des clubs à cavité. Je le fiche que l'on me dise que ce n'est pas pour moi, certes il m'arrive de balancer parfois n'importe ou, mais quand çà part bien ! Quel plaisir, le son, la précision, la distance, le pied, tout le plaisir du golf dans un seul coup. Je m'amuse à donner de l'effet, et bien je ressens dans la frappe, jusque dans la main. C'est une sensation physique de contact que je ne retrouve pas avec une cavité. Et je ne reviendrai pas en arrière, même si c'est parfois ingrat, je sais en tout cas que quand je réussi, je le dois à mon swing et pas à un artifice de tolérance quelconque du à la technique de fabrication.
Donc essayez vous verrez.
 

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.