Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

La 1ère chaussure de golf 100% Asymétrique: Adidas Asym Energy Boost

La première chaussure de golf 100% Asymétrique : Adidas Asym Energy Boost

Vos pieds vont enfin pouvoir booster votre swing ! Adidas voudrait bien créer la sensation avec ce produit révolutionnaire dans le domaine du golf. Personne n’avait encore investi autant de moyens pour mettre au point une telle chaussure. Entre les lignes, découvrons si cela présente un réel intérêt pour les golfeurs…

Sommaire de l'article consacré à la première paire de chaussures de golf asymétrique

  1. Y a-t-il eu dans d’autres domaines d’autres tentatives ?
  2. Vraiment plus de performance pour le golf ?
  3. Concrètement, en quoi est-ce asymétrique ?
  4. Beaucoup de questions, encore peu de réponses !

Avec une telle innovation, Adidas peut se vanter de dédier ses moyens au développement technologique en facteur de la performance des athlètes.

Pour commencer, intéressons-nous à l’asymétrie qui signifie en fait que deux formes communes sont construites d’une manière non symétrique.

Construite de manière unique, la chaussure gauche par rapport à la chaussure droite est censée diriger le transfert de poids, et vice et versa.

En cherchant à améliorer la qualité du transfert de poids durant le swing, les ingénieurs cherchent non seulement améliorer la puissance, mais aussi la stabilité.

Maintenant que le but de cette innovation est distinguée, tentons de comprendre ce qui est de la théorie, de ce qui est de la pratique...

Y a-t-il eu dans d’autres domaines d’autres tentatives ?

En matière de golf, c’est bien la première fois qu’un fabricant sort une telle chaussure…

Dans le commerce, on trouve quelques tentatives pour ce type de produit, mais c’est plus particulièrement dans le domaine de l’escalade que ce type de produits trouve une certaine utilité.

En matière de pieds, car en la matière, il faut s’intéresser aux pieds, on distingue trois grandes familles de formes :

  • Les pieds carrés,
  • Les pieds égyptiens,
  • Et les pieds grecs.

Formes des pieds

Dans le domaine de l’escalade, il est très important de pouvoir appliquer de la force dans une chaussure au niveau des orteils.

Chaque partie du pied est mise à contribution, et en particulier, les orteils qui servent à l’accroche.

Dans ce contexte, pour les personnes ayant des pieds carrés ou égyptiens, il est recommandé d’utiliser des chaussons asymétriques.

Globalement, c’est bien la seule raison qui milite en faveur de ce type de produits.

Vraiment plus de performance pour le golf ?

Mis en jeu au Masters d’Augusta par Sergio Garcia et Jason Day, ces chaussures qui coûtent près de 300 dollars n’ont pas encore démontré que leurs utilisateurs ont eu un avantage certain sur les autres golfeurs.

Pourtant, c’est bien l’objectif revendiqué et assumé par Adidas !

En utilisant des instruments de mesures pour analyser la biomécanique du swing, les équipes du fabricant ont passé un certain temps à analyser les mouvements du pied pendant le swing, et plus important, comment l’action du pied peut influer sur le jeu.

L’analyse des résultats quantifiés avec une plaque de force et une carte de chaleur a révélé que chaque pied agit de manière distincte d’un point de vue des forces appliquées verticalement, et horizontalement pendant le swing.

Caractéristiques Asym Boost

A la lecture de ces résultats, il est apparu évident que le fait d’exploiter ces différences pourrait procurer un bénéfice.

Soit, une chaussure au design et aux caractéristiques pensées pour gérer aussi bien les mouvements avants et arrières du pied.

Alors pourquoi aucune autre marque, et notamment FootJoy, n’a jamais pensé à proposer un tel produit par le passé ?

Selon Masun Denison, directeur marketing chaussures chez Adidas, la réponse est simple !

« Aucune autre marque n’a mis sur le marché un tel produit car cela demande un processus de fabrication très complexe avec énormément de travaux de recherches en amont. »

Poursuivant, non sans vanter les mérites de sa marque « Dès que nous avons compris l’avantage que ce produit pourrait offrir, en tant que leader technologique, nous nous sommes sentis le devoir de présenter cette innovation aux golfeurs. »

Alors qu’il nous a fallu un certain temps pour comprendre l’utilité et le principe de fonctionnement de cette chaussure dans le cadre de la préparation de ce sujet, au contraire, pour Denison « La chose qui est géniale avec cette technologie asymétrique, c’est qu’elle est intuitive, et qu’à chaque fois que je la présente à quelqu’un, et que j'explique le procédé, mon auditeur comprend immédiatement le truc ! »

Nous aurions aimé qu’il nous partage son enthousiasme.

Surtout pour une paire de chaussures vendue 289€ !

Concrètement, en quoi est-ce asymétrique ?

Proposées pour droitier comme pour gaucher, ces chaussures de golf présentent des clous de tailles variables placés stratégiquement sous les semelles pour plus de stabilité, de grip, et donc de performances durant toutes les phases du swing.

Depuis la sortie du produit fin mars, aussi bien aux Etats-Unis qu’en France, peu de médias ont réellement crié au génie, si ce n’est à recopier bêtement le communiqué de presse.

Pour réellement comprendre en quoi ce produit est asymétrique, il faut porter son attention sous les semelles des deux chaussures.

On peut observer que la position des clous en plastiques n’est pas identique entre les deux chaussures.

Autre différence, les lignes de flexions sont très différentes d’un pied à l’autre.

Semelles asymétriques

Sur la chaussure dédiée au pied gauche d’un droitier, la ligne de flexion traverse le pied de part en part sur la longueur, tandis que sur l’autre chaussure, les lignes de flexions se portent essentiellement sur l’avant du pied.

Pendant le swing, souvenez-vous que le pied droit d’un droitier peut se soulever au niveau du talon pour pivoter en appui sur l’avant.

Cette logique de mouvement semble trouver sa réponse technique avec cette configuration asymétrique.

Sans être mauvaise langue, il faut bien admettre que le point de vue de Denison a le mérite d’être tout à fait logique, et difficilement contestable.

Construire une chaussure de golf collant aux caractéristiques du swing de golf est plus que pertinent.

Cependant, de la théorie à la pratique, il y a parfois plus qu’un pas…

Beaucoup de questions, encore peu de réponses !

Aucun de nos confrères n’a pointé du doigt, le fait qu’ Adidas ne donne aucun chiffre pour étayer le gain de performance promis au fait d’utiliser une chaussure qui semble plus adaptée à la pratique du golf que n’importe quelle autre…

Adidas a réalisé des tests avec des plaques de forces…Où sont les résultats quantifiés ?

Sergio Garcia, et Jason Day l’ont porté au Masters. Pour quels bénéfices ou performances supplémentaires ?

Plus d’un mois après le lancement de ce produit, rien n’a filtré, et aucune réponse à nos questions pour ce produit… sur le papier révolutionnaire !

En théorie, cette chaussure asymétrique promet une nouvelle révolution...en pratique, et dans les faits, la révolution semble plutôt discrète...à moins qu'Adidas nous contredise...

Si c'est pour gagner un mètre en distance ou une fraction de seconde en plus de stabilité au swing, le coût de cette technologie est-elle amortissable ?

Pour une chaussure qui s'appelle Asym Energy Boost, quel est le gain réel d'énergie ?

Restez informé

Recevez notre newsletter

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.