Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

Chaussures FooJoy D.N.A.: Et maintenant la personnalisation !

Si on ne présente plus FootJoy, la marque de référence pour les chaussures de golf, vous ne connaissez peut-être pas encore la chaussure la plus avancée technologiquement produite par le fabriquant : la D.N.A.ou DryJoys Next Advancement qui depuis mars 2014 s’est imposée comme un best-seller dans les rayons des magasins de golf. Moins de 20 mois après sa sortie, la D.N.A devient personnalisable, et fait son entrée dans le programme MyJoys.

Découvrez nos formules d'abonnements

La nouvelle D.N.A MyJoys sera disponible du 38 au 51

MyJoys propose pas moins de 9 millions de combinaisons possibles de personnalisation, que ce soit avec des teintes de cuir exotiques, des drapeaux, les logos et même des monogrames.

Les choix de personnalisation comprennent quatre coloris de base (noir, gris, marine, blanc) et douze nouveaux coloris de cuir microfibre MyJoys parmi lesquels le bleu métal, bleu royal, noir platinium, argent fluide, noir métal ou encore le blanc argenté Sphinx.

« En intégrant la nouvelle D.N.A au programme MyJoys, nous répondons à l’attente des fans de ce modèle qui rêvaient de pouvoir personnaliser leur D.N.A depuis le lancement de la première génération voici deux ans », explique Rita Lepage, Directrice Marketing du programme MyJoys.

Dans sa version standard, la nouvelle D.N.A est disponible en Blanc/Platinium, Noir et Blanc/Bleu (Boa).

Cette année, ce modèle très apprécié des joueurs professionnels profite de plusieurs évolutions technologiques pour garantir toujours autant de légèreté, de confort et de performances.

La nouvelle D.N.A est équipée du nouveau TourLock™ Cleat System, une technique de fixation de crampon qui assure un maximum d’accroche sur tous les terrains tout en permettant de conserver la finesse de cette chaussure à la forme Nitro Pointe très arrondie avec un avant-pied légèrement resserrée, mais un cou-de-pied standard, et un talon légèrement étroit.

Il semble que sur la première version de cette chaussure, certains utilisateurs se sont plaints de perdre les crampons assez rapidement (au bout de un ou deux parcours).

On peut comprendre que sur ce nouveau modèle, FootJoy a voulu régler le problème avec ce nouveau système infaillible, et ne prêter le flanc à aucune critique.

La languette SnugFit a elle aussi été revue pour assurer un parfait ajustement, un confort optimal et une résistance accrue.

« Nous étions face à un véritable défi qui consistait à devoir améliorer l’un de nos modèles les plus populaires et je pense que nous y sommes parvenus, raconte Doug Robinson, Vice-Président du Développement et du Design chez FJ.

Les avis des joueurs du Tour nous ont énormément servis pour accroître les performances de cette nouvelle D.N.A qui offre aussi l’avantage d’être personnalisable via le programme MyJoys ».

Rappel : Les points forts de la D.N.A.

FootJoy en en met en au moins six en avant à propos de son modèle 2015 : le cuir, l'ajustement, le confort, l'accroche, le design, et l'ajustement.

1- Tout d'abord, le cuir réalisé avec l'un des tout premiers tanneurs de cuirs de hautes performances au monde. Ce cuir pleine peau est à la fois souple, léger et fin, sans oublier son caractère imperméable.

2- L'ajustement permis par la languette assure que la chaussure va se conformer à la partie supérieure du pied, ce qui favorise le confort.

3- Toujours concernant le confort, un collier en mousse 3D épouse la forme de la cheville.

Objectif : Eliminer les mouvements de pieds qui pourraient amener un inconfort localisé, et une réduction de puissance pendant le swing.

4- L'accroche, déjà cité plus haut et du fait du nouveau système de fixation des crampons.

5- Le design avec une légère modification de l'avant-pied pour le resserrer.

6- La stabilité avec une nouvelle semelle plus épaisse que sur le premier modèle pour mieux combiner rigidité et flexibilité.

Retours d’expériences des utilisateurs de D.N.A.

Passé le discours commercial, qu’en-est-il réellement concernant la perception de ce types de chaussures par les golfeurs.

Quand on est fait le tour de la toile, on retrouve plusieurs grands types de commentaires :

  • A propos du prix
  • A propos de la forme générale de la chaussure
  • A propos du système de laçage innovant BOA

Concernant le prix, FootJoy n’a jamais eu la réputation de proposer des produits premiers prix.

La version D.N.A. sans le système de laçage, ni la personnalisation coûte d’entrée de jeu, près de 235 euros. Un prix qui monte de 20 euros avec le système BOA, pour finalement arriver à 319 euros en version MyJoys personnalisée et système de laçage.

Soit le double du prix moyen d’une chaussure de golf acheté en grande surface. Ceci dit, il faut bien admettre que c’est le prix d’un produit différent et haut de gamme.

Si tous les golfeurs n’auront pas envie de mettre ce prix, d’autres auront justement envie de se différencier.

De notre point de vue, ce n’est pas le principal argument.

De tous les critères de choix, il nous semble que le confort est essentiel.

Combien de fois avez-vous terminé un parcours de 18 trous, et 4h30 de marches avec des ampoules après l’utilisation d’une paire de chaussures de golf plus ou moins neuve ?

Sans citer de marques, il arrive qu’un produit à 99 € soit plus confortable qu’un produit à 159 euros, et en particulier ces fameux modèles hyper légers !

Pour en avoir fait l’expérience, le prix n’est pas toujours une garantie de confort, surtout que cela peut être mis en balance avec d’autres arguments techniques, comme par exemple, le maintien du pied au moment du swing !

Concernant spécifiquement la D.N.A., justement, peu d’utilisateurs mettent en cause le confort, un bon point pour FootJoy.

Au sujet de la forme générale de cette paire de chaussures, en revanche, nous avons retrouvé plus d’avis mitigés.

Notamment, en raison du fait que certains golfeurs ne sont plus dupes de la rivalité entre FootJoy et Adidas, deux marques qui ont tendance à proposer des produits très concurrents.

Les golfeurs déplorent justement la tendance que pourrait avoir FootJoy à se laisser tirer par Adidas vers des produits très bariolés, et disons le mot : ressemblant à des chaussures de foot.

C’est un point que nous avons beaucoup évoqué au moment de la sortie de la chaussure Adizero, modèle Adidas qui sert aussi bien au golf qu’au foot !

D’un point de vue commercial, il faut reconnaître que les Adizero ont rencontré un réel succès. Comment reprocher à FootJoy d’avoir voulu contrer son challenger ? Surtout, si une partie des golfeurs demandent ce type de produits.

Effectivement, la D.N.A. présente une certaine similitude de forme avec l’Adizero.

Avec le programme MyJoys, un golfeur pourra toutefois personnalisé sa chaussure de façon à ce qu’elle ne ressemble plus vraiment à une chaussure de foot…le tout sera de choisir des couleurs plus classiques et moins flashy.

Enfin, le système de laçage BOA rencontre un succès indéniable. Tous les utilisateurs se félicitent de la solidité du système, ainsi que de son efficacité.

« J'utilise le système BOA depuis 6 mois, et franchement jusqu'à maintenant c'est parfait. Ca serre bien, et ça ne se desserre jamais. »

Quelques golfeurs se plaignent cependant des lacets coupe-fils, mais cela semble minoritaire par rapport aux bénéfices.

Prix, forme, innovation, et confort, tels sont les critères qui peuvent vous influencer au moment de faire votre choix. Toutefois, il ne faut pas non plus oublier le ratio prix sur nombre de parties jouées par an, et en fait, la durée de vie d’une chaussure…

Restez informé

Recevez notre newsletter

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.