Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

Chaussures de golf FOOTJOY DNA

Nouvelles chaussures de golf FootJoy DNA

Proposées en deux versions, lacets standards ou système BOA pour le laçage ajusté, les chaussures de golf Footjoy DNA se veulent stylées, tendances, confortables, et surtout fonctionnelles !

Présentation de la nouvelle gamme 2014 censée contre-carrer Adidas dans sa progression sur ce marché.

En 2013, Adidas a connu de fortes progressions sur le segment des chaussures de golf avec son modèle, tout droit inspiré de l’univers du football, la chaussure Adizero !

En 2014, FootJoy, la marque numéro un pour les chaussures de golf relève le défi, et se fait fort de savoir ce qui peut réellement plaire aux golfeurs : à savoir des chaussures innovantes, mais au look réellement adapté à la pratique du golf dans un environnement où savoir s’habiller compte !

Les principaux arguments de cette nouvelle chaussure de golf

D.N.A. signifie DryJoys Next Advancement, et non pas ADN traduit en Français, ce qui était bien à la base du projet, tant au plan de la conception que du choix des matériaux et de la méthode de construction, le tout devant s’intégrer dans les standards de qualité des DryJoys.

Premier argument : L’impérieuse nécessité du confort

La partie supérieure de la chaussure a été pensée pour favoriser la stabilité au cours du swing, et en particulier, le mouvement parfait du pied.

En effet, un excès de déplacement pendant le swing peut engendrer une perte de puissance.

Pour FootJoy, il s’agit donc de nous proposer un compromis entre équilibre et confort.

Pour y parvenir, la marque a donc mis au point un système appelé collier mousse 3D FoamCollar™, dont l’objet est d’épouser la forme de la cheville pour un confort, un ajustement, et un soutien le plus agréable possible.

Maintenir la cheville en place élimine les mouvements du pied, qui pourraient amener un inconfort local et une réduction de puissance au cours du swing.

Des chaussures hautes performances

Argument renforcé par l’appréciation d’Adam Scott, le vainqueur du Masters 2013 utilisant des chaussures FootJoy « Les D.N.A. facilitent beaucoup l’activité des pieds, elles m’apportent un équilibre idéal pendant tout le swing. »

Pour Doug Robinson, Vice Président Worldwide Design and Development, « pour créer la chaussure la plus innovante de notre longue histoire, nous devions explorer l’anatomie de nos meilleurs produits, ou leur ADN, si vous préférez, et soumettre à l’examen le plus strict chacun des aspects de leur design et de leur développement. Chaque matériau, chaque composant a été systématiquement remis en question afin de créer un modèle à la fois léger, exactement ajusté au pied et proposant à chaque joueur les meilleures performances. »

Un bloggeur américain qui a eu l’occasion de tester cette chaussure nous a rapporté qu’il avait été agréablement surpris par le fait de ne pas ressentir le désagrément habituel d’une nouvelle chaussure de golf, à savoir « le besoin de les faire », et de légères douleurs dans les chevilles, symptômes courants lorsqu’on porte une chaussure pour la première fois.

Deuxième argument mis en avant par FootJoy : l’ajustement à l’aide d’une languette appelée Snugfit

Cette languette est constituée de matériaux fins, doux et respirants, avec la technologie MicroVent™, afin de se conformer à la partie supérieure du pied, et d’assurer un parfait ajustement et un grand confort du pied dans la chaussure.

Le principe consiste à ne pas mettre trop de pression sur la partie du pied sous les lacets.

Cet argument prend encore plus d’importances quand il fait chaud sur le parcours.

Vue du dessus

Le fait d’accroître l’aération du pied participe au confort du joueur.

Troisième argument très important pour une bonne chaussure de golf : la stabilité !

Pour nous rassurer, FootJoy met en avant sa nouvelle semelle NitroThin TPU qui a fait l’objet d’études, de développement et de modifications techniques depuis plusieurs années en grande partie au moyen de tests sur le terrain.

Résultat, une structure à la fois ultra-fine et très solide qui soutient une semelle médiane FTF™ très souple, offrant ainsi la combinaison parfaite de rigidité et de flexibilité exigée dans le golf actuel.

C’est clairement la partie de la chaussure la plus éprouvée technologiquement.

La semelle supporte neuf crampons qui ont été poussés le plus loin possible à l’extrémité de la chaussure.

Crampons sous la FootJoy DNA

De cette façon, les crampons sont très visibles, ce qui pourrait déplaire aux puristes.

Concernant les crampons, ils ont été dessinés de façon à maximiser la traction au sol.

Quatrième argument : l’amortissement à l’aide du chausson FitBed® ultra épais FTF™

Afin de garantir la stabilité dans la chaussure, deux densités de FTF™ ont été associées – l’une plus ferme suivant le périmètre du chausson, l’autre plus souple à hauteur du talon et de l’avant du pied, pour assurer un parfait confort.

Pour obtenir le profil affiné et surbaissé de la D.N.A., la semelle médiane a été ramenée à l’intérieur de la chaussure.

Semelle médiane

La mousse FTF™ (Fine-Tuned Foam), un nouveau matériau d’amortissement propriétaire, constitue la semelle interne autrement définie comme le chausson.

Une chaussure haute technologie plutôt légère

La chaussure D.N.A. a été fabriquée avec le cuir ChromoSkin™ Leather System by Pittards of England, l’un des tout premiers tanneurs de cuirs de hautes performances du monde.

Ce cuir pleine peau est à la fois souple, léger, fin, très résistant et totalement imperméable.

Pas aussi légère que la chaussure M Project de FootJoy, la DNA ne fait pourtant pas partie des chaussures les plus lourdes de sa catégorie.

Croquis de la nouvelle FootJoy DNA

Vous pourrez le découvrir par vous-même à partir de mars 2014 en magasin.

L'avis de la rédaction :

A force d'écrie des sujets sur les chaussures de golf depuis quatre ans, sans avoir la prétention d'être des "maîtres-chausseurs", nous commençons à acquérir une certaine expérience pour lire entre les lignes ou plus exactement les lacets des communications des marques.

Comme tout segment de produits, il existe des catégories haut de gamme, moyen de gamme, et pour ne pas dire bas de gamme, les marques privilégient le terme entrée de gamme.

La chaussure DNA n'est pas une fausse chaussure haut de gamme, c'est-à-dire technique mais en contrepartie peu durable.

De tous les éléments décrits par FootJoy, celui qui nous paraît le plus important, est en fait celui concernant le cuir de qualité.

Dans ce cas, FootJoy a amené de l'innovation sur le maintien du pied ou le système d'ajustement des lacets, sans pour autant renier la qualité du cuir, et donc à priori, sans amoindrir la durabilité de cette chaussure.

De notre humble avis, le plus objectivement possible, il s'agit d'une valeur sûre par rapport aux autres modèles du marché qui vantent la baisse de poids, et donc la baisse de matière...

Or, ce n'est pas un argument développé par FootJoy sur ce produit...

Voir notre enquête sur la durabilité des chaussures de golf...

Restez informé

Recevez notre newsletter

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.