Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...
Posté par le dans Matériel de Golf, fabricants et test

Chaussures de golf ECCO CAGE: Pour un maintien maximisé du talon

Chaussures de golf ECCO CAGE: Pour un maintien maximisé du talon

En matière de chaussures de golf, chaque fabricant essaie d’imprimer sa marque, et de trouver des arguments techniques différenciant et pertinents. Pour ECCO, une société familiale créée en 1963 qui défend l’idée de contrôler tous les aspects de la production jusqu’à la distribution, il s’agit avec la nouvelle chaussure ECCO Cage de démontrer le bénéfice d’un maintien accru du talon. Nous l’avons testé !

Découvrez nos formules d'abonnements

ECCO, un leader mondial dans le domaine de la chaussure en cuir

L’entreprise d’origine danoise emploie près de 20 000 personnes dans le monde, et possède 3000 ECCO shops répartis dans plus de 88 pays.

Rencontré au salon d’Orlando fin janvier, la société nous a fait parvenir un échantillon de sa dernière chaussure pour nous démontrer la qualité de sa production.

Ce qui est passionnant dans le domaine du matériel et des équipements pour le golf, c’est que chaque entreprise travaille intensément pour proposer des outils de plus en plus fonctionnels.

Quoi que l’on puisse en penser, le secteur est très dynamique pour justement séduire des golfeurs et des golfeuses de plus en plus exigeants, dans un contexte où la concurrence est elle-même exacerbée.

L’identité technique de la chaussure ECCO Cage

Cette nouvelle chaussure, précisons à crampons, présente un nouvel intérêt technique concentré du talon jusqu’aux orteils, mais c’est bien entendu la cage fixée autour du talon qui est la plus visible au premier regard.

Appelé DiP wrap system, il s’agit justement d’entourer le pied avec une cage qui enferme le talon de sorte qu’il ne quitte pas une position fixe, que ce soit en marchant ou en swinguant.

Et effectivement au moment du test, quand on se focalise sur le talon du pied droit, celui qui se déplace le plus pendant un swing, il est aisé de constater un maintien parfait.

De même que pendant la marche, si la chaussure bouge légèrement comme dans tout acte classique de marche, le talon est maintenu, ce qui a un premier bénéfice : réduire le frottement à l’arrière du talon, et donc les chances d’ampoules après plusieurs heures de marches.

C’est un argument qui est rarement mis en avant, mais pour des golfeurs expérimentés, le fait de subir des ampoules avec des chaussures neuves n’est pas anecdotique.

Autre petite anecdote, impossible d’enlever la chaussure en essayant de pousser avec l’autre pied, il faut bien se baisser pour la retirer manuellement ! Un autre signe du maintien supérieur du talon !

La cage autour du talon ou DiP stability ne se limite pas à cette fonction de maintien du talon.

Ce système se déploie tout autour de la chaussure, au niveau intermédiaire de la semelle et jusqu’au bout des pieds pour gérer la déformation de la chaussure pendant le swing.

Deuxième élément technique avec cette chaussure, le dessin de la semelle externe s’aligne et se déplace à l’unisson des mouvements essentiels des ligaments et des muscles du pied.

Sur ce point, c’est un élément de plus en plus mis en avant par les médecins ou les spécialistes du mouvement des pieds, les chaussures de golf doivent aller plus dans le sens d’une protection du corps sur une population qui marche moins dans la vie quotidienne, et qui marche plus sur un parcours de golf !

Enfin, dernier point mis en avant par ECCO, à la pointe du pied, ils ont créé un espace plus grand pour que les orteils puissent se déplacer plus naturellement et soient moins comprimés.

Pour Michael Waack, en charge de la division golf chez ECCO « Cette chaussure est un très bon exemple de ce que chaque client pourra attendre de notre part en termes de design et de performance. »

Pour assurer une marche agréable partie après partie, la chaussure ECCO Cage a été réalisée avec un cuir Caldera ultra-léger, facile à nettoyer et résistant aux tâches.

Aux pieds, effectivement, le cuir paraît très souple, ce qui est tout à fait agréable.

Sans oublier le fait que la chaussure a été traitée hydrofuge (Hydromax tm), ce qui est tout de même un grand standard sur les chaussures de golf de qualité.

Concernant la semelle externe de couleur bordeaux, cette dernière a été réalisé d’une seule pièce et par injection, créant une pièce réellement unique et sans l’usage de colle ou de couture entre la partie supérieure et la partie basse. Le bénéfice étant une étanchéité totale à l’eau.

Pour voir des modèles ECCO portés sur le tour, il suffit de suivre Fred Couples, Ernie Els, Graeme McDowell, Thomas Bjorn ou encore Thongchai Jaidee.

Pour une chaussure de golf, plusieurs arguments peuvent-être commentés :

  • Le look

Nous allons nous intéresser à deux aspects de cette chaussure : l’aspect général et l’aspect particulier de la cage située au talon.

Pour l’aspect général, la chaussure est très classique, très sobre, ce qui n’est pas pour nous déplaire. Les lacets sont stylisés avec la mention ECCO en couleur bordeaux, c’est peut-être la seule touche fantaisiste sur la partie supérieure du chausson.

Le cuir blanc est d’un très bel aspect extérieur, et la languette noire sur le chausson, ainsi que les éléments d’encerclements noirs autour du pied donnent un look golf sans trop en faire.

Autre élément appréciable, peu de rappel à la marque, pour une chaussure agréablement discrète.

Concernant la cage située au talon, visuellement, cela ressemble à une sorte de toile d’araignée façon Spiderman. Pour un homme, cela pourra paraître une touche technique sur la chaussure. Pour une femme, c’est tout sauf esthétique.

  • Le confort

Quand vous portez une chaussure de golf, dans les premières heures, et sans une marche forcée, l’impression est souvent bonne au niveau du confort. Pour ce qui concerne cette chaussure, notre commentaire ne sera pas différent. Effectivement, grâce à son chausson légèrement rembourré, l’impression de confort est très bonne.

A aucun moment, le pied n’est comprimé, et effectivement si le talon est maintenu, les orteils sont libres de se déplacer de haut en bas.

En marchant, la rigidité de la semelle confère un bon appui, et protège d’un contact trop direct avec le sol.

  • Le laçage

Sur ce point, rien de particulier à indiquer, et en tout cas, pas de difficulté particulière. Les lacets restent fermement attachés.

  • La praticité

C’est toujours le point noir des chaussures de golf. Elles ne s’enfilent jamais comme des chaussons. Ceci dit, la Cage n’est pas trop difficile à enfiler. En revanche, comme déjà écrit plus haut, pour l’enlever, il faut procéder manuellement, car le talon étant tellement bien maintenu, vous ne pourrez pas facilement l’ôter par un simple mouvement du pied qui pousse le talon vers le sol de l’autre pied, comme quand on ne veut pas se baisser.

  • La finition

Rien à dire de négatif, pas de faute de goût ! Les détails sont soignés.

  • L’accroche

Pendant le swing, l’accroche au sol est tout ce qu’il y a de plus classique. Sur une chaussure de golf moderne, et de qualité, ce n’est plus vraiment un élément différenciant, et au contraire, un grand standard.

  • La stabilité ou maintien du pied

Sans trop y revenir, c’est le grand point fort de cette chaussure puisque le maintien du talon a été accentué.

  • La rigidité de la semelle externe

On retrouve sur cette chaussure une tendance à proposer des semelles externes très rigides, et qui se déforment difficilement. Attention, cette tendance est en train d’évoluer vers des semelles qui se déforment plus pour épouser le mouvement du pied. De ce point de vue, la Cage n’est pas la plus moderne des chaussures.

  • La performance par rapport au swing

C’est franchement l’argument le plus discutable, et le plus difficile à vérifier…surtout que dans certains cas, swinguer pied nu peut être meilleur pour ressentir la qualité de ses appuis.

Sur ce sujet, on peut trouver tout et son contraire.

Nous pourrons simplement dire que le fait de chausser une chaussure confortable, avec un effet rebond de la semelle interne, et une bonne structure de maintien procure du plaisir à être portée, et contribue d’une manière non quantifiable directement à la performance.

  • Et à l’usage…

Concernant l’usure ou le confort après plusieurs parties, il nous faudra encore quelques semaines pour compléter cet article. A première vue, la chaussure est qualitative, il y a donc peu de chances de trouver des signes d’usures prématurés.

Conclusion

C’est sans doute très arbitraire, et subjectif. Notre notation n’a qu’une valeur indicative..

Plutôt une chaussure de golf élégante, qui n’en fait pas trop, et qui présente un parti pris technique, celui du maintien accru du talon !

En revanche, l’amorti sous le talon n’est pas aussi prononcé que sur une chaussure FootJoy Hyperflex ou Freestyle, sans doute là-aussi un choix technique. Ce n’est pas un élément discriminant, mais pour vous, un critère de choix entre maintien du talon ou effet rebond sous le pied.

Toutefois, il s’agit de points de détails qu’il convient de relativiser.

Chaussures de golf ECCO CAGE: Pour un maintien maximisé du talon

Un dernier mot sur le look, plus classique, elles seront peut-être plus faciles à porter que des chaussures très flashys…une question de goût sans doute !

Restez informé

Recevez notre newsletter

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.