Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

Chaussures de golf FootJoy Pro/SL

Chaussures de golf FootJoy Pro/SL

Chaque saison, FootJoy qui possède un catalogue produit extrêmement dense, essaie de mettre en exergue un produit dans le rôle de l’offre phare. Après avoir consacrées les Hyperflex en 2015 comme chaussures de golf pour la performance athlétique, puis la Freestyle en 2016 pour libérer la puissance et mettre l’accent sur la liberté de mouvement du pied, cette année, FootJoy mise sur la Pro/SL, un modèle sans crampons inspiré par le jeu sur le circuit professionnel. Une paire de chaussures plus stable ou plus confortable ? Je vous présente mon essai critique...

Découvrez nos formules d'abonnements

Revue d’une chaussure sans crampons typée Pro !

Quelques jours après avoir testé les FootJoy AWD Casual XL, j’ai bien en tête mon appréciation de ce modèle sans crampons confortable et imperméable pour un style décontracté, et dans un usage aussi bien ville que golf.

Quand les nouvelles chaussures Pro/SL sont arrivées, j’ai rapidement compris qu’il s’agissait d’une toute autre paire de chaussures ! Bien que ce modèle soit encore sans crampons !

Décidément, je vais finir par devenir un golfeur sans crampons, après avoir résisté pendant des années.

Ma première impression et remarque en comparaison de ces deux paires est que le modèle Pro/SL est effectivement plus proche d’une chaussure de golf classique.

Pas seulement à cause du coloris (en l’occurrence blanc comme une majorité des chaussures de golf), mais surtout à cause de la forme, et la façon de structurer le pied.

Le gros avantage des AWD Casual était que justement, elles laissaient le pied très libre dans la chaussure.

Très confortable, vous pouviez les porter toute la journée au bureau pour éventuellement aller jouer quelques trous en fin de journée, et ne jamais ressentir la moindre fatigue ou compression au niveau des pieds.

C’est sans doute à la fois le point fort et le point faible de ce modèle très « Casual Day ».

Comparaison avec la FootJoy Casual AWD

A l’inverse, la Pro/SL a beau être une chaussure sans crampons que l’on peut porter en-dehors d’un parcours de golf. Je ne dirai pas que cette chaussure donne autant de liberté au pied, ce serait même plutôt le contraire.

Pour le coup, d’un point de vue purement golfique, le maintien du pied étant beaucoup plus franc, à choisir, j’irai plutôt jouer sur le parcours avec une Pro/SL et au bureau avec des AWD Casual avec éventuellement la perspective de taper quelques balles au practice.

AWD Casual versus Pro/SL…Vous avez une véritable séparation entre liberté du pied et maintien du pied.

Toujours au chapitre des comparaisons, il me semble que l’AWD Casual est effectivement facile à entretenir avec son empeigne lavable, mais portée fréquemment, il me semble qu’au niveau du coup de pied, la matière se plie rapidement, et la chaussure paraît rapidement usée.

L'empeigne marque rapidement sur l'AWD Casual

C’est là qu’on perçoit la différence de prix, et de qualité du matériau de base. Il est encore un peu tôt pour évaluer la qualité de résistance dans le temps de la Pro/SL, mais à première vue, le cuir Chromoskin de Pittards est d’une toute autre facture.

Si je devais faire une comparaison, et bien que je ne les porte pas fréquemment, mes FootJoy Hyperflex qui datent de 2015 sont dans le même état aujourd’hui que deux ans auparavant.

Ainsi, j’aurai envie de dire que la qualité du matériau, sa rigidité et donc son maintien vont aussi de pair avec la durée de vie du produit.

Pour la Pro/SL, FootJoy parle de souplesse et de confort. En comparaison avec des Freestyle ou des AWD Casual, désolé, je ne parlerais pas de souplesse au premier abord.

Un peu comme les drivers censés être tolérant et long, une chaussure de golf paraît difficilement capable de concilier un bon maintien, une certaine résistance au temps, et un maximum de souplesse. Je veux bien être convaincu par un responsable produit avec des éléments objectifs sur ce point.

Dans les premières minutes où j’ai porté les Pro/SL, j’ai senti une bonne petite pression à l’avant des pieds. Comme la chaussure est dans un cuir de qualité, il faut un peu de temps pour vraiment apprécier son confort. Il faut que le cuir se fasse…C’est pourquoi de prime abord, c’est aussi un peu difficile d’apprécier le confort.

Excellent maintien du talon avec la Pro/SL

Toutefois, le reste de la chaussure, notamment au niveau du talon ou sous la voûte plantaire me laisse penser qu’elle peut être très confortable une fois « faite ».

La semelle interne est en revanche très épaisse avec une mousse de qualité ou au moins supérieure à la AWD Casual. Il suffit d’enfoncer le pouce au centre de la semelle pour le ressentir.

Je me suis prêté au jeu de taper des coups au practice et faire des putts pour « tester » les réactions de la chaussure, et un éventuel défaut de stabilité ou d’accroche.

A l’évidence, cela reste une chaussure de golf, et je n’ai pas pu la prendre en défaut dans ces deux exercices. A aucun moment, le fait de ne pas présenter de crampons externes très visibles ne perturbe la qualité du swing.

Ce qui me permet d’arriver au point clé de la chaussure Pro/SL : sa semelle externe FTF Double densité qui est en fait un assemblage.

La semelle ! Le point clé de cette chaussure !

FootJoy nous présente une semelle en polymère breveté dite Fine Tuned Foam (FTF) qui serait 10% plus légère par rapport aux mousses EVA, combiné à un matelassage plus poussé permettant une meilleure absorption des chocs sur le parcours.

Pour Doug Robinson, responsable département FootWear chez FootJoy « L’élaboration du FTF a pris des années, et il a fallu plus de temps encore pour déterminer quelle fabrication de chaussure pouvait vraiment révéler les bienfaits du matériau. »

Ajoutant « Cette nouvelle catégorie utilise deux densités de FTF pour la fabrication de la semelle extérieure et se combine avec une empeigne à matériaux multiples pour obtenir un équilibre parfait entre confort et performance ».

Concrètement, la semelle se décompose en trois éléments :

  • La couche supérieure du FTF qui entoure le pied est un Durometer plus souple.
  • La couche inférieure (partie extérieure) est plus ferme pour assurer la stabilité périphérique. C’est ce qui assure un bon maintien pendant le swing.
  • Les éléments de traction TPU sont placés sous la partie extérieure pour améliorer la traction, la stabilité latérale, et augmenter le nombre de points de contacts avec le sol.

Pour vous, ce millefeuille est invisible à l’œil nu. Tout est fusionné !

Des petits clous ? Est-ce vraiment une chaussure spikeless ?

Ceci dit affirmer que c’est une chaussure sans crampons est un peu exagéré. Les éléments de traction TPU qui ressemblent à des picots sont très visibles sous la chaussure.

La semelle est assurément la partie la plus complexe de la chaussure, et en fait, la partie la plus technique, et éligible à ce niveau de précision exigée sur le tour.

Quand on essaie de plier la semelle dans les mains, on retrouve la même rigidité déjà constatée sur le modèle Hyperflex.

En synthèse, cette semelle ne se tord pas facilement témoin de cette stabilité vantée par FootJoy. On imagine très bien que cela confère une grande stabilité pendant toutes les torsions engendrées par un swing de golf.

Concernant les pointes qui remplacent les clous, il faut noter que cela permet une bonne accroche sur les parcours fermes. D’autres formes de clous ne rentreraient pas autant dans le gazon.

Autre avantage sur les parcours humides, ils embarquent moins de terres et de gazons sous le pied. Il suffit de frotter rapidement ses chaussures pour évacuer les résidus accumulés sur le parcours, et encore, il n’y a pas réellement de cavités pour en « stocker » malgré soi. Avantage d’une chaussure spikeless versus une chaussure à crampons à méditer.

Bilan de la FootJoy Pro/SL

A priori, et bien que ce ne soit pas un argument à prendre en compte en premier, de nombreux pros auraient adopté cette chaussure, dont Adam Scott, Louis Oosthuizen, Kevin Na, Andrew “Beef” Johnston, Bernd Wiesberger et Lee Westwood.

Restez informé

Recevez notre newsletter

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.