Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

Vaudreuil Golf Challenge: Lionel Weber contre-attaque les suédois

Vaudreuil Golf Challenge: Lionel Weber contre-attaque les suédois

Le moving day du Vaudreuil Golf Challenge a tenu ses promesses. Le suédois Jens Fahrbring prend seul la tête du tournoi. Son compatriote Johan Edfors le talonne à un coup seulement. L’excellente surprise vient de l’alsacien Lionel Weber qui grâce à une sublime carte de 65 pointe lui aussi à un petit coup du leader.

Le drapeau suédois flotte en Normandie : Jens Fahrbring renforce sa place de leader acquise la veille en scorant 69 (-2). A -12 total, il est seul leader du tournoi. Johan Edfors, triple vainqueur sur le Tour européen, a lui aussi confirmé sa très bonne forme de la semaine en signant une carte de 67. Il est désormais 2ème en compagnie du français Lionel Weber.

Pensionnaire de l’Asian Tour depuis l’année dernière, le français réalise la bonne opération de la journée. Avec une carte de 65 (-5) vierge de tout bogey, il remonte à la deuxième place et peut espérer logiquement s’imposer demain.

A noter la spectaculaire remontée du leader du Challenge Tour, l’espagnol Jordi Garcia Pinto. Il signe la meilleure carte de la journée (64), nouveau record du parcours. Grâce à cette performance, il intègre le top 10 et se mêle à la lutte finale.

Le jeune anglais Matthew Fitzpatrick, très régulier depuis le début de la semaine, joue 67 (-4) avec notamment un somptueux eagle réalisé sur le par 4 du 13. 2 bogeys en fin de partie ternissent néanmoins sa fin de partie. 9ème ex aequo, il n’est qu’à 4 coups de la tête.

Côté français, notons la 14ème place du bordelais Edouard Espana qui a joué 69 (-2) et la déception de la journée en la personne de Michael Lorenzo-Vera. 7ème et premier français ce matin avant de s’élancer, il recule à la 29ème place après un pâle 74 (+3) pour la journée.

Restez informé

Recevez notre newsletter

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.