Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...
Posté par le dans Circuits PRO de golf

Open de Saint-Omer 2015: Sebastien Gros en tête après 2 tours

Open de Saint-Omer 2015 : Sebastien Gros en tête après 2 tours Crédit Photo : Alexis ORLOFF

Depuis 2001, la France attend un tricolore au sommet du leaderboard du tournoi de Saint-Omer. Est-ce que cette année sera enfin la bonne avec Sébastien Gros en tête à mi-parcours ? En tout cas, lui ne s’enflamme pas, et garde la tête froide. Sans doute la bonne attitude pour gagner dimanche !

Ce vendredi, alors que la matinée avait été plutôt ensoleillée sur les greens du parcours du Val, l’après-midi a réservé une météo plus nuageuse mais un vent faible.

Rien qui aurait pu faire ombrage au talent de Sébastien Gros, nouveau leader du Najeti Open, qui après un solide premier tour, a plus que confirmé en rendant la meilleure carte du jour, un 66, émaillé de sept birdies.

Dans le même temps, l’australien Pilkadaris rétrogradait au troisième rang après un 72, tandis que son co-leader, le belge Hugues Joannes faisait un peu moins bien (73).

La position de numéro 1de l’actuel meilleur français au classement général du Challenge Tour n’est pas une si grande surprise.

Ce qui est plus étonnant, c’est le fait qu’il découvre cette année le parcours de Saint-Omer, un par 71 de 6252 mètres avec quelques trous particulièrement piégeux au retour.

Prudent la veille, offensif sur les bons trous, Sébastien Gros a de nouveau parfaitement mené sa barque.

« J’ai bien démarré avec 2 birdies sur les 2 premiers Par 3. Les 9 premiers trous sont plus faciles ! Pour ma première fois, ce parcours me réussit bien. Je tape des bons coups dès le départ. La route est encore longue, ce n’est que la moitié du tournoi. Ce qui compte c’est d’être au top dimanche ».

Lucide et voulant sans doute chasser la pression, Sébastien a admis bien volontiers que malgré son avance de deux coups, il lui reste beaucoup de chemin à parcourir jusqu’à l’issue finale.

Quelles seront les conditions de jeu ce week-end ? Comment vont réagir les autres joueurs ?

Quoi qu’il en dise, Sébastien est dans une très bonne position, si ce n’est la meilleure, pour affronter toutes ces inconnues.

Chasser la pression, ne veut pas dire qu’il n’a pas l’intention de se battre bec et ongle pour remporter cette épreuve, et c’est ce qui compte le plus.

D’autant que c’est l’année ou jamais. Avec 37 tricolores au départ dont 13 qui passent le cut, on se dit que cela peut passer.

Thomas Linard en bonne posture à Saint-Omer

Derrière Sébastien Gros, Thomas Linard qui a joué -2 ce vendredi pour se situer en -4 total au club-house a encore fait preuve de régularité.

Troisième à quatre coups du leader, pourquoi pas rêver à un doublé français dimanche ?

Entre les deux français, Gros et Linard, un seul anglais, Stiggy HODSON qui du haut de ses 1m65, a réussi à se faufiler en tête du leaderboard à -6 en fin de matinée en terminant son parcours par 3 birdies.

« J’ai bien joué et j’ai été un peu chanceux. C’était magique, c’était super. Les greens sont différents de ceux que nous avons l’habitude de jouer mais c’est pareil pour tout le monde ! Je ne sais pas pourquoi mais le trou n°1 m’échappe depuis 2 jours (seul bogey sur sa carte aujourd’hui). Il ne faut jamais s’arrêter et continuer à progresser ».

Le visage poupon, bien que 24 ans, Hodson est en tout cas content de pouvoir continuer l’aventure deux jours de plus.

Enfin, dans le top-10 du tournoi, on retrouve encore deux autres tricolores, Baptiste CHAPELLAN (-3) et Edouard DUBOIS (-2).

Bon ratio pour le golf français bien représenté sur ce deuxième plus gros événement golf masculin en France après l’Alstom Open.

Le verdict du cut est tombé. Et de 145 joueurs, 75 ont réussi à se maintenir (cut fixé à+3) pour le week-end.

Samedi, alors que les premières parties s’élanceront du 1 à 8h30, les dernières parties démarreront à 12h45.

Stiggy Hodson dans la dernière partie demain

Sauf accident, et avec la même attitude, Sébastien Gros aura une belle occasion de se rapprocher un peu plus d’un très beau résultat.

A noter, la présence du fils de Severiano Ballesteros qui a passé le cut de ce Najeti Open.

Javier, très suivi par les spectateurs, était très content de rentrer dans le par total après deux tours pour se situer en 21ème position.

Lui qui réalise sa première saison complète sur le Challenge tour aura à cœur de faire plaisir au public qui aime à se souvenir de son père.

Toujours côté espagnol, à noter que le tenant du titre, Jordi Garcia Pinto a sauvé les meubles au cours de ce deuxième tour en rendant une belle carte de 68 pour rattraper son 77 de la veille, et passer le cut de justesse.

En +3 après deux tours, difficile de penser qu’il pourra conserver sa couronne.

Crédit Photo : Alexis ORLOFF

Restez informé

Recevez notre newsletter

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.