Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

Open de Saint-Omer 2015: Gros et Linard assurent le doublé tricolore

Sébastien Gros n’a pas failli sur le dernier tour - Crédit photo : Alexis Orloff

Leader depuis le deuxième jour, Sébastien Gros a su garder la tête froide pour remporter son troisième tournoi chez les professionnels (après 2 victoires sur l’Alps Tour en 2012 et 2013). De son côté, Thomas Linard, parti 7ème au matin du dernier tour a réalisé la meilleure prestation du jour pour assurer un premier doublé français à Saint-Omer.

Sommaire de l'article sur le dernier tour du Najeti Open de Saint-Omer 2015

  1. Sébastien Gros n’a pas failli sur le dernier tour
  2. Sur la seconde marche du podium, un autre français : Thomas LINARD
  3. Les autres faits marquants du tournoi 

Sébastien Gros n’a pas failli sur le dernier tour

« Je voulais avoir le maximum d’avance sur les 3 derniers trous. Ce n’est qu’après mon putt du 17 que j’ai pensé que j’allais gagner. Je n’en étais jamais sûr avant. J’étais très tendu, j’ai mal dormi, mal mangé. Je touchais mal la balle, j’en ai parlé sur le parcours avec Arnaud et puis c’est revenu. Il n’y a aucune petite victoire, il faut savoir gagner à tous les échelons. C’est incroyable, c’est top. Je ne réalise pas mais je le mérite ».

Un halo de gaîté n’a cessé d’entourer ce binôme que formait Sébastien Gros et son cadet et ami d’enfance, Arnaud Garrigues. Une complicité de tous les instants qui était émouvante à voir.

Cette magnifique victoire permet à Sébastien de pointer à la seconde place du ranking du Challenge Tour.

Un grand pas en avant pour une qualification sur le European Tour l’année prochaine !

Sébastien Gros contrôle son dernier tour - Crédit photo : Alexis Orloff

Son entraîneur Benoît Teilleria contacté par téléphone a déclaré :

«Sébastien joue bien depuis le début de l’année. Le Cut raté la semaine dernière lui a donné deux fois plus envie de bien faire cette semaine. Nous avions fait un très bon repérage du parcours ensemble. Ce parcours que je connais bien pour l’avoir joué de nombreuses fois depuis 20 ans (12 participations au Najeti Open entre 1995 et 2010) Sébastien aime les challenges difficiles. Nous avons réalisé un véritable travail d’équipe avec une bonne préparation mentale et physique, chacun joue son rôle. Nous apportons un soutien uni dans son travail. Sébastien est très intelligent, il a d’énormes capacités, je suis très confiant pour l’avenir ».

Sur la seconde marche du podium, un autre français : Thomas LINARD

Thomas a pris le départ ce matin à la 7ème place du classement avec un total de 3 coups en dessous du Par.

Ses 2 birdies consécutifs aux trous 4 & 5 lui permettent d’accéder à la seconde position du leaderboard à -5.

Seconde place qu’il conservera jusqu’à la fin de son parcours grâce à une magnifique carte de 66 (-5), meilleur score du jour et de la semaine.

Pro depuis 2010, ce résident parisien de 27 ans a remporté son premier tournoi l’année dernière en République Tchèque, une des étapes du Challenge Tour 2014.

Thomas Linard prend la 2ème position - Crédit photo : Alexis Orloff

« J’ai retrouvé mon préparateur mental que j’avais lors de ma victoire en 2014. Cela m’a redonné confiance et m’apporte de la rigueur. J’ai mal commencé les 3 premiers trous comme au 2ème tour mais cette fois, j’ai gardé mon calme. J’ai loupé quelques putts pour birdies sur les derniers trous. Je suis très content de ma seconde place ».

Les autres faits marquants du tournoi 

Belle prestation du jeune espagnol Javier BALLESTEROS, fils de l’illustre Severiano, avec son premier cut passé sur le Challenge Tour cette semaine.

A 24 ans, Javier est passé pro en novembre dernier et tente de se faire une place dans le monde professionnel.

Il évolue pour l’instant sur l’Alps Tour et lorsqu’il peut bénéficier d’une invitation, il dispute les tournois du Challenge Tour.

Javier Ballesteros sur les traces de son père - Crédit photo : Alexix Orloff

Il termine à la 18ème place à +1 avec un douloureux 74 (+3) dans le vent aujourd’hui (1 eagle au 9, 1 birdie au 7, 3 bogeys sur les trous 10, 16 et 18 et 1 éprouvant triple bogey au 8).

« J’ai joué mon meilleur golf mais le vent a beaucoup compliqué les choses aujourd’hui. Je vais essayer de faire encore mieux dans le futur ».

Précisons que lors du dernier tour, le temps a été nuageux avec du vent d’ouest soutenu de 30 à 35 km/h. 

En fin de journée, le président de l’Open, Jean-Jacques Durand, ne cachait pas sa joie et sa fierté de remettre le trophée du 19ème Najeti Open à un français. « Je félicite Sébastien GROS, depuis le temps que j’attendais une nouvelle victoire française ! Cela me conforte dans mes convictions afin de promouvoir encore plus mon tournoi en faveur des français ». 

Cela faisait 11 ans que le public de St Omer attendait de renouer avec une victoire française depuis Philippe LIMA en 2004.

Crédit photo : Alexis Orloff

Restez informé

Recevez notre newsletter

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.