Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...
Posté par le dans Circuits PRO de golf

Open de Saint-Omer 2014 : Garcia Pinto n’abdique pas et s’impose

Open de Saint-Omer 2014 : Garcia Pinto n’abdique pas et s’impose

L’espagnol Jordi Garcia Pinto, en tête du tournoi depuis le second tour, remporte aujourd’hui la 18ème édition du Najeti Hôtels et Golfs Open avec un total de 277 (-7). Un dernier tour marqué par la disqualification rocambolesque du meilleur français, Baptiste Chapellan !

Interrogé à la sortie du 18, Jordi Garcia Pinto n'a pas caché sa joie : « C’était une fin fantastique. Ce qui a fait la différence aujourd’hui c’est que je n’ai pas fait pas un seul bogey, 17 Pars et 1 birdie. Je suis très heureux de remporter cet Open, je vais continuer à faire encore de mon mieux les semaines à venir. Je voulais attendre le bon moment pour jouer le Circuit Européen, mon heure est arrivée ».

Ce timide catalan de 24 ans avait remporté son premier tournoi professionnel en 2013 au Kenya.

Il est arrivé à Saint-Omer en tête du Classement du Challenge Tour grâce notamment à une troisième place au Portugal et une seconde place en Espagne.

Il conserve son étiquette de meilleur joueur du circuit et évoluera l’année prochaine sur le grand Circuit Européen.

Un autre Espagnol à la seconde place, Carlos Aguilar à -4 : «C’était une très bonne journée, je suis très content pour mon ami Jordi et ravi de finir second. J’ai fait de mon mieux et je vais continuer ».

L’espagnol Jordi Garcia Pinto, en tête du tournoi depuis le second tour, remporte aujourd’hui la 18ème édition du Najeti Hôtels et Golfs Open

Le film du dernier tour de l'Open de Saint-Omer 2014

La lutte a commencé au trou n° 11 : Grâce à 4 birdies, l’Italien Lorenzo Gagli rejoint Garcia Pinto en tête du leaderboard ex-aequo à -6.

Mais Garcia Pinto ne se laisse pas perturber, birdie au 11, il reprend la tête à -7.

Derrière, Lloyd Kennedy (Eng), Carlos Aguilar (Esp) et Tain Lee (USA) sont à -4 et Baptiste Chapellan (Fra) à -3 aux côtés du Chilien Mark Tullo qui a terminé son parcours avec 67 (-3).

14h30 : Disqualification du Bordelais Baptiste Chapellan

Au départ du trou n°12, l’attente pour jouer se prolonge, Baptiste s’échauffe en utilisant une ceinture autour de ses épaules.

14h30 : Disqualification du Bordelais Baptiste Chapellan

Ses deux adversaires Italiens le regardent étonnés, discutent en italien et lui conseillent finalement d’appeler l’arbitre pour vérifier l’autorisation de ce genre d’échauffement en compétition.

Il s’avère que selon la règle 14-3 l’utilisation de ce type d’équipement est non-autorisée. « C’est comme ça, je suis responsable de mon erreur. Je pars jouer les qualifications de l’Open de France demain puis un tournoi en Belgique la semaine prochaine. Ma saison continue… ».

Baptiste était meilleur Français à la 5ème position du leaderboard au moment de sa disqualification.

Une énorme désillusion pour les fans français qui espéraient une meilleure performance d’un tricolore sur ce tournoi important au calendrier du Challenge tour.

De cette mésaventure, il faut retirer deux enseignements.

  • Le premier qui est lié à l’énorme problème du temps de jeu sur ce type d’épreuves, et l’absence de sanctions des golfeurs qui abusent sur le parcours. L’enjeu prend trop le pas sur le jeu. Il devient urgent d’agir contre ce fléau.
  • Le deuxième qui est lié à l’énorme erreur de jugement de Chapellan, une faute professionnelle difficilement excusable à ce niveau de professionnalisme.

Espérons qu’il ne comptait pas sur la bienveillance de ses deux partenaires de jeu, bien content d’éliminer un sérieux rival au classement final !

Une histoire qui ne grandit pas le golf et le Challenge Tour !

15h45 : Garcia Pinto prend le départ du 16 avec 4 coups d’avance sur l’Italien Gagli, la victoire est assurée.

16h : La seconde place se joue entre Carlos Aguilar (Esp) et Lorenzo Gagli (Ita).

L’Italien termine à -2 avec deux bogeys au 17 et 18

L’Italien termine à -2 avec deux bogeys au 17 et 18. L’espagnol prend le départ du 17 à -3, rentre un magnifique putt pour birdie au 18, il atteint la seconde marche du podium seul à -4.

Meilleur Français, Benjamin Hebert, 12ème à +1

«C’était une journée difficile pourtant j’ai bien commencé avec un birdie d’entrée. Je regrette deux petits putts manqués aux trous 4 et 11. Je suis content de terminer proche du Par, ici c’est positif même si je suis toujours à la recherche d’un Top 5 ».

Meilleur Français, Benjamin Hebert, 12ème à +1

Christophe Brazillier termine 19ème à +2 : «Je n’ai pas fait de grosses erreurs sauf sur mon 2ème coup au 18 (double bogey). Globalement, en dehors de la fin négative, je suis plutôt content, c’est mon deuxième cut de l’année, ça reste positif. J’aime bien les parcours difficiles comme Saint-Omer, en général j’y suis assez performant ».

Joël Stalter, 54ème à +9 : Le n° 1 amateur Français, participait à son premier tournoi en tant que professionnel ici à St Omer.

Agé de 22 ans, le Lorrain est diplômé de la célèbre Université de Berkeley (Californie) en Business, Administration et Management à l’issue de 4 années d’études.

« C’est une semaine très frustrante en général, j’ai bien tapé la balle mais sur les greens je n’ai pas rentré un putt. Je ne pouvais pas scorer pire avec le jeu que j’ai joué. J’ai mal putté au début et cela m’a fait perdre confiance en mon putting. Mais je suis content d’avoir passé le Cut, mon jeu est en place pour les semaines qui arrivent. J’apprends pour aller de l’avant, c’est mon métier et je l’assume ».

Mr Jean-Jacques Durand, président de Najeti Hôtels et Golfs, a remercié lors de la remise des prix toute l’équipe d’organisation, les 200 bénévoles passionnés et tout particulièrement l’équipe d’entretien du parcours dirigée par Dominique Laversin, pour la réussite de la 18ème édition du Najeti Hôtels et Golfs Open, second tournoi Français derrière l’Alstom Open de France.

Restez informé

Recevez notre newsletter

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.