Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

Cordon Golf Open 2015: La victoire pour Scott Arnold

Photo : Scott Arnold, crédit : ffgolf

Au terme de 18 trous haletants, l’Australien Scott Arnold, à -9, inscrit son nom au palmarès du Cordon Golf Open 2015. Le premier français, Clément Berardo accroche une très belle cinquième place sur le parcours de Pleneuf Val André.

Comme pressenti la veille, la bataille pour le titre a été rude ce dimanche sur les fairways du golf de Pléneuf-Val-André !

Pas de leader qui s’envole, un « pack » de joueurs de tête qui ne lâchent rien, un parcours toujours aussi intransigeant et un vent tournant qui s’en mêle, voilà les éléments du scénario de ce dernier tour.

Pourquoi Huizing n’est pas revenu ?

Quand est-ce qu’Arnold a pris l’ascendant ? Difficile à dire.

Une nouvelle fois il en aura fallu de peu.

Daan Huizing, leader hier, et forcé de se contenter, à -7, de la deuxième place ex-aequo avec le britannique James Robinson, remonté lui de quatorze place, accuse le coup :

« J’ai vraiment bien joué toute la journée mais j’ai fait quelques erreurs qui m’ont couté cher. On n’était pas loin, à un moment j’ai senti que j’avais la victoire entre mes mains mais Scott a vraiment bien joué pour finir ».

Scott Arnold donc.

Présent hier soir parmi le premier lot de joueurs en embuscade, à un tout petit coup du leader, il se souhaitait une journée en 65 ou 66 pour vraiment bien terminer le tournoi.

C’est finalement un 68, qu’il aura du batailler pour décrocher après un aller plutôt décevant, qui lui permettra ce soir de signer sa première victoire, avec un score total de -9, sur le Challenge Tour.

« Mon jeu était vraiment solide. J’ai juste eu à essuyer 3 putts sur les trous 8 et 9 et joué de malchance sur le 11. Au drive, la face de mon driver s’est fissurée, je n’avais aucune idée de l’endroit où ma balle allait atterrir. Heureusement on l’a retrouvée et j’ai pu sauver le Par, ce qui m’a été d’un grand secours parce que je pense que sans ça, j’étais bon pour faire 7 ou 9 sur ce trou. Ce sont certainement des choses comme ça qui font ou défont une victoire ! ».

Froid dans sa tête, même en voyant son nom en haut du leaderboard à l’abord du green du 16, l’australien, n°1 du classement mondial amateur en 2009 et Champion national la même année, a bénéficié ici aussi de l’expérience acquise lors du récent British Open pour lequel il s’était qualifié et où il a terminé à la 40ème place grâce à un dernier tour en 66 !

« Le plus d’occasions on a de se mettre en position de victoire, le plus on s’habitue à tout ce que cela engendre. Depuis le British, je sais que même en étant un peu nerveux au début, le simple fait de ne me concentrer que sur mon jeu, viser les drapeaux, m’aide à évacuer cette pression, gérer le public autour. »

Accueillie comme un cadeau en avance pour ses 30 ans qu’il fêtera dans une semaine, Scott Arnold s’offre également avec sa victoire une place dans le Top 20 du ranking du circuit, remontée non négligeable à quelques semaines de la fin de la saison.

Pour compléter le Top 5 du tournoi, pas moins de 5 joueurs terminent à -6.

Parmi eux, le français Clément Berardo qui, en mal-être avec son golf depuis le début de saison, a retrouvé sensations et plaisir sur les fairways bretons.

Passé juste « à ça » du podium, il réalise tout de même une belle opération en gagnant sa place dans le champ du Kazakhstan Open la semaine prochaine, tournoi le mieux doté de l’année.

Restez informé

Recevez notre newsletter

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.