Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

Test bois 3 Callaway Big Bertha

Avec le retour en 2014 du modèle star, le Big Bertha, comment distinguer l’offre de bois de parcours du géant américain? Nous avons testé le X2 Hot, et le Big Bertha, sachant qu’il existe une différence tarifaire de 50 € entre les deux clubs. Mais qu'en est-il d'un point de vue performance ?

Test du bois de parcours n°3 Callaway Big Bertha

Découvrez nos formules d'abonnements

Préambule

Pour ce test réalisé au sein du magasin US Golf de Champagne au Mont d’Or, sous le contrôle de notre consultant matériel, Clément Morelle, qui a mis à notre disposition un simulateur trackman*, nous avons testé un bois 3 Callaway Big Bertha aimablement fourni par la marque.

Ce bois nous a été proposé sur un shaft Fubuki z65x5ct en graphite regular dans la marque Mitsubishi Rayon.

Un shaft dont le poids est de 64 grammes, soit 7 grammes de plus que l’équivalent proposé en standard sur le modèle X2 Hot, à savoir un shaft graphite regular Aldila de 57 grammes.

Pour les tests de clubs de golf, nous veillons à utiliser le même type de balle, afin de ne pas fausser les mesures entre les différents produits essayés.

L’essai a été mené par un golfeur amateur masculin d’1m83 disposant d’une vitesse moyenne de swing au bois 3 de 90 mph (145 kmh).

Nous lui avons demandé de taper une dizaine de balles avec ce bois Callaway Big Bertha pour comparer les données avec les autres clubs de notre panel.

*Le trackman a été réglé pour des conditions estivales (température de l’air et dureté du sol).

Quelques mots sur le Bois 3 Callaway X2 Hot

La grosse différence entre le modèle X2 Hot et le Big Bertha se situe au niveau de la tête qui est ajustable sur le modèle haut de gamme, et qui justifie à elle-seule l’écart de prix entre les deux clubs.

De base, le Big Bertha est un bois de parcours de loft 15° qui peut en théorie, être réglé de 14 à 17° de loft, de 55 à 58° de lie, qui est d’une longueur de 43 inches, et d’un swingweight en D2.

Comparativement, le X2 Hot est en loft 15° non ajustable, de longueur 43,5 inches d’un swingweight réglé en D3 pour un lie fixe de 57°, soient des caractéristiques légèrement divergentes, sans parler de l’écart de poids du shaft.

Précisons que sur les différences de shafts, pour les deux produits testés en regular, ils proposent tous deux des torques en MID, le kickpoint étant plutôt MID-LAW pour le X2 Hot, et MID pour le Big Bertha.

Comprenez qu’en théorie, les trajectoires sont censées être un poil plus tendue pour le X2 Hot.

D’un point de vue look, le Big Bertha est plutôt très beau avec sa semelle bleutée et sa couronne sombre, le tout mis en valeur par un shaft Fubuki tout blanc et stylisé japonais.

Sans oublier, le capuchon au look plutôt sympa qui en fait un objet très agréable à regarder.

Seul bémol, et c’est quelque chose que nous avons déjà noté concernant Callaway, au moment de régler le loft du club, il nous a été impossible de déjointer les deux bagues qui permettent l’ajustement. De peur de les casser, nous n’avons pas insisté, tant et si bien que nous avons testé le club en version N+1, soit neutre et plus un de loft, soit 16° au lieu de 15°.

En soi, le fait de régler le club n’a rien de compliqué, mais c’est dommage de ne pas pouvoir complètement utilisé la fonction dans la mesure où sous l’effet de la pression, les deux bagues de réglages du lie et du loft se collent l’une à l’autre.

Un point relativement ennuyeux dans l’évaluation de ce club !

Pour statuer sur ce test, les questions qu’il convient de se poser sont :

  • Est-ce que ce bois de parcours est tolérant ?
  • Est-ce que ce bois de parcours est puissant ?
  • Est-ce que ce bois de parcours donne une meilleure précision entre la dispersion, et la plage d’atterrissage

Tolérance ?

Précisons que pour nos tests, nous n’avons pas fitter ou changer les shafts, mais bien testés ce qui nous était proposés par les marques.

Autre précision importante, sur nos nouveaux tests de bois de parcours, nous avons décidé de procéder à des essais depuis un tee, et non pas à même le tapis, ce qui modifie de 5 à 6° l’angle de décollage de la balle, et augmente la distance parcourue.

Evaluation de la tolérance du bois de parcours Big Bertha

Pour déterminer la tolérance d’un club de golf, nous utilisons la mesure du smash factor qui est le rapport entre la vitesse de swing du golfeur, et la vitesse de balle générée après l’impact.

Dans le cas du Big Bertha, nous avons mesuré un smash factor de 1,43 pour notre testeur, ce qui correspond à sa moyenne généralement observée avec un bois 3.

Comparativement au X2 Hot, notez que cette note de tolérance est strictement identique. Il est impossible de les distinguer.

Sur des données comme la vitesse de swing, avec le Big Bertha, le trackman a révélé que le golfeur swinguait légèrement moins vite (0,5 mph/0,8 kmh), un écart peu significatif, mais qui finit par se retrouver dans la vitesse de balle générée à l’impact qui est légèrement inférieure au X2 Hot.

Autre fait curieux, l’angle de lancement de la balle constaté avec le Big Bertha est légèrement inférieur au X2 Hot, alors que dans ce test, nous n’avons pas pu régler le bois de parcours en loft de 15°.

Ecart de trajectoires minimes entre le X2 HOT et le Big Bertha

L’écart supérieur de 0.5 points d’angle de lancement pourrait alors trouver son explication dans le kickpoint du shaft, comme écrit plus haut.

En mains, notre testeur nous a confirmé avoir trouvé le club maniable, et ne pas avoir eu de souci de confiance ou de touché.

Est-ce que ce bois de parcours est puissant ?

Evaluation du degré d'efficacité du bois de parcours Big Bertha

Concernant la puissance, pour isoler celle qui peut être imputée au golfeur, nous prenons en compte un rapport que nous appelons le degré d’efficacité.

Ce rapport est un calcul entre la vitesse de swing produite par le testeur, et la distance parcourue en yards par le coup tapé avec le club.

Plus ce taux est élevé, et plus cela signifie que le club est efficace ou puissant.

Si le club est tapé au tapis ou sur un tee, ce rapport varie à la hausse.

Dans ce domaine, il apparaît que le Big Bertha est l’un des clubs les plus puissants avec un ratio de 2,58, seulement dépassé à ce stade de nos tests, par le TaylorMade SLDR au ratio impressionnant de 2,62.

De manière générale, le ratio moyen observé est généralement de 2,45, moyenne qui est nettement dépassée par le Big Bertha et le X2 Hot, mais cette fois à l’avantage du club haut de gamme chez Callaway.

Avec un taux de spin acceptable pour un golfeur amateur, soit 3600 tours, le club a permis une moyenne de distance au carry de 184,9 mètres, soit la deuxième meilleure moyenne de notre panel, à nouveau seulement dépassé par le SLDR, testé le même jour.

Est-ce que ce bois de parcours donne une meilleure précision entre la dispersion, et la plage d’atterrissage mini-maxi ?

Dispersion latérale, et dispersion en longueur

Cette question vous intéresse généralement tout autant que la distance, et pourtant, c’est l’une des plus difficiles à trancher de manière objective.

Quelle est la part de performance imputable au testeur, quelle est la part imputable au club ?

Nous publions une réponse, car nous considérons qu’à testeur égal, le seul paramètre qui change est bien le club.

Cependant, les résultats publiés ci-dessus peuvent être différents pour d’autres joueurs de golf.

De manière objective, nous prenons en considération deux paramètres : la dispersion latérale moyenne, et la dispersion entre la balle la plus courte et la plus longue.

En plus de ce paramètre, pour ne pas tomber dans le piège des moyennes entre un coup tapé 10 mètres à gauche, et un coup tapé 10 mètres à droite qui donne une moyenne….de 0.

Nous prenons en compte le nombre de balles tapées le plus près du centre du fairway, soit 4 sur 10 pour le X2 hot qui dans cette catégorie n’est pas nécessairement le club avec lequel notre testeur a trouvé la plus grande précision, et 6 sur 10 pour le Big Bertha, ce qui relativise certains écarts que nous avons trouvé, qui n’en faisait pas vraiment au premier regard un club peu dispersant.

C’est souvent le revers de la médaille avec les clubs très puissants.

Plus, c’est loin, et plus le petit degré d’écart de centrage de balle a d’importance à la fin de la course de la balle.

Précision avec les bois Callaway Big Bertha et X2 Hot

Alors que nous parlons de distance au carry pour parler de la puissance, nous sommes plus réservés quant aux mesures fournies par le trackman sur les distances totales dans des conditions d’utilisations en indoor (la mesure de la distance de la roule est un calcul estimatif).

Pour autant, notez que dans le cas du Callaway Big Bertha, c’est avec ce club que notre testeur a tapé sa deuxième balle la plus longue, soit 234 mètres, alors que la balle la plus courte a été mesurée à 187 mètres, d’où une plage de dispersion assez élevée.

Malgré cela, ce n’est pas pour autant que nous ne recommanderions pas ce club, tout comme le X2 Hot.

En réalité, sur dix balles, le testeur a été très précis (pour un simple amateur) sur six balles sur dix au niveau du centrage ou de la dispersion latérale.

En revanche, sur les quatre balles hors centre du fairway, elles sont toutes dans une moyenne de 20 mètres à droite. Une dispersion qui n’est pas encore pénalisante sur le parcours.

En fait, le plus gênant, c’est plutôt l’écart de distance entre un coup à 187 mètres, et un autre à 234 mètres dans un sport, où il faut chercher la régularité.

Cependant, il ne serait pas juste de commencer à « reprocher » à un club de pouvoir atteindre de plus grandes distances sous prétexte que d’autres clubs sont plus « réguliers » mais moins longs.

Bilan du test :

Notation des bois de parcours

Nous avons très surpris par la similitude des résultats mesurés au trackman entre le X2 Hot et le Big Bertha.

A peu de choses près, vous obtenez la même distance, les mêmes trajectoires, les mêmes balles !

Simplement, du fait de son ajustabilité théorique, le Big Bertha offre plus de combinaisons. A condition de pouvoir bien utiliser les bagues de réglages alors qu’elles ont tendances à se jointer, un défaut qu’il faudra corriger chez Callaway.

En recalculant le nombre de balles « posées » au milieu du fairway, nous avons légèrement corrigé à la hausse notre note de précision pour le Callaway Big Bertha, ce qui fait qu’il passe d’une très courte tête devant le X2 Hot, et se positionne au sommet de la hiérarchie des bois de parcours.

Nous sommes les premiers à l’admettre, notre classement est relatif, et les écarts moyennement significatifs.

A dire vrai, il nous serait difficile de choisir entre un X2 Hot et un Big Bertha, nous avons bien aimé les deux.

Restez informé

Recevez notre newsletter

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.