Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

Test bois 3 Callaway Big Bertha Alpha VS Ping G30

Test bois 3 Callaway Big Bertha Alpha VERSUS Ping G30

Pour ce comparatif sous forme de match, nous avons opposé le bois de parcours n°3 Big Bertha Alpha au Ping G30. Un match 100% US entre deux clubs que nous n’avons pas choisi au hasard. Cette opposition va mettre aux prises deux clubs dont les shafts ont tous deux été mesurés à 42,5 inches, beaucoup plus court que le standard observé pour un bois 3.

Préambule de notre essai comparatif

Pour ce nouveau test, et compléter notre précédent sujet sur le guide de choix des bois de parcours 2015, nous avons retenu d’un côté, le produit phare de la gamme Callaway, le Big Bertha Alpha...et d’autre part, un club qui a marqué de gros points à sa sortie, le Ping G30.

Ce match oppose donc deux leaders dans les ventes de bois 3 !

Parmi les dix derniers bois de parcours numéro 3 que nous avons testé en 2015, nous avons choisi d’opposer ces deux clubs, en raison de l’exacte même longueur de shaft, bien que la plupart du temps, chaque combinaison tête, shaft, grip soit très différente d’un club à un autre.

La longueur du shaft influe directement sur la vitesse du swing du testeur.

Précisons que pour ce match, nous comparons bien deux bois 3 sur shaft graphite regular.

Seule petite différence, le loft du Callaway est annoncé à 14°, et celui du PING à 14,5°. Les deux clubs se distinguent du reste de notre panel qui est composé de bois 3 à 15°.

Sur ce point, nous vous rappelons qu’il existe très souvent de grandes différences entre le loft annoncé par la marque, et le loft réel constaté par un clubfitter.

C’est pourquoi, il est opportun de le contrôler ou de prendre en compte le loft dynamique mesuré avec un trackman.

Concernant les shafts, si Ping fait le choix de produire ses propres shafts (un cas unique), au contraire, Callaway a opté pour un shaft Fujikura Speeder 665 d’un poids de 65 grammes, soit 10 de plus que le Ping Tfc 419.

Des configurations que vous pourrez retrouver en standard dans un magasin de golf, et qui sont le résultat de la volonté des deux marques, puisque dans les deux cas, ce sont elles qui nous ont envoyé les clubs, et donc sélectionner les configurations.

Malgré de petites différences au niveau du loft et du poids du shaft, découvrons les résultats mesurées au trackman !

Les conditions du match

Pour déterminer le vainqueur de cet essai comparatif, nous allons prendre en compte plusieurs indicateurs sur une base de 5 coups tapés par le même testeur, un golfeur d’index moyen (15) avec une vitesse moyenne de swing de bois 3 sur tee de 89,7 mph :

  • Le smash factor (rapport entre la vitesse de swing et la vitesse de balle produite à l’impact)
  • Le carry moyen (distance de la balle au moment du contact avec le sol en mètres)
  • Le degré d’efficacité (rapport entre la vitesse de swing produite par le testeur, et la distance totale carry+roule en mètres)
  • La dispersion latérale par rapport au centre du fairway en nombre de balles
  • La balle la plus longue en distance totale(carry+roule)

Ces cinq catégories attribueront un point à chaque meilleur club, et le résultat final nous donnera le vainqueur du match.

Les données balistiques du test

Bien qu’il soit assez difficile d’organiser un test rigoureusement identique, et c’est logique où dans la mesure où chaque marque a sa propre stratégie de configuration de clubs standards, et avant fitting, la vitesse moyenne de swing du Callaway a été de 89 mph contre 87,1 pour le G30, un écart notable, et qui démontre que bien le PING soit très court et très léger, cela ne favorise pas la vitesse de swing outre-mesure, c’est même dans ce cas, le contraire !

Le match est lancé !

Smash Factor

Smash factor

Bien que le G30 ait été swingué à une vitesse inférieure de 2 mph, c’est ce dernier qui remporte le point de manière très nette.

La raison : Une vitesse de balle de 127 mph pour les deux clubs d’où un smash factor favorable au PING.

La face du G30 peut être considérée comme beaucoup plus tolérante.

Carry Moyen

Carry moyen

Difficile de donner le point au G30 puisqu’il ne devance le Big Bertha Alpha que de 0,2 mètres au carry en moyenne !

Le G30 donne une vitesse de balle très légèrement plus faible mais un angle de lancement plus élevé pour au final, une distance quasi équivalente.

S’ajoute à cela un écart positif de 200 tours par minute au niveau du spin pour le G30.

A vous de juger…

Degré d’efficacité distance totale (carry + roule)

Efficacité

En combinant distance au carry et distance roulée, et en mettant en perspective l’énergie déployée pour produire cette distance, le point devrait revenir au G30.

Toutefois, l’écart est là aussi trop faible pour donner un avantage décisif au PING par rapport au Big Bertha Alpha.

En distance moyenne, le Big Bertha Alpha a été mesuré à 203 mètres, soit 2 mètres de plus que le G30. Rappelons que la vitesse de swing a été inférieure de 2 mph !

La dispersion latérale

Sur un total de 5 coups pour chaque club, nous comptons le nombre de balles à moins de 8 mètres du centre du fairway à droite ou à gauche.

Dispersion G30

Le point revient au G30 qui obtient 4 balles sur 5 dans le périmètre visé contre 2 pour 5 en faveur du Callaway.

Dispersion Big Bertha

Pour relativiser, ce paramètre est plus contestable, car très lié à la qualité du swing du testeur. Néanmoins, la règle est la même pour tous les clubs testés dans notre panel.

La balle la plus longue (distance au carry + roule) en mètres

La balle la plus longue

Sur une balle, le Callaway a donné une longueur maxi de 213 mètres contre 208 mètres pour le Ping.

Point en faveur du Callaway.

Résultat du match :

Victoire 2 à 1 pour le PING G30 si on neutralise les deux points très proches concernant le carry et l’efficacité qui auraient donné une victoire plus nette au PING.

En réalité, le match est très serré entre ces deux produits phares de la saison 2014-2015 qui se distinguent des autres produits par une longueur de shaft plus courte, et un loft annoncé plus bas (14°).

Sur ce point, notre trackman a détecté un loft dynamique de plus de 19°, alors que les autres bois 3 testés et annoncés pour 15°, ont donné un loft dynamique moyen…de 18°.

Le point qui nous aura donc le plus intrigué concernant la longueur des shafts (seulement 42.5 inches au lieu de 45 inches) n’a ni démontré un avantage, ni un inconvénient…

Restez informé

Recevez notre newsletter

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.