Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

Un contenu unique, utile, et passionnant! Pour le 1er abonnement 12 mois! 1 boîte de 12 balles Srixon Z-Star ou Z-Star XV au choix offertes et envoyées chez vous!

Vinaora Nivo Slider

Le secret sur le centre de gravité de votre driver de golf

Vous l’avez peut-être constaté mais depuis quelques années, les marques communiquent essentiellement autour de la notion de centre de gravité concernant leurs derniers drivers. Plus en avant, plus en arrière, plus haut, plus bas…elles vont même jusqu’à s’opposer sur les théories conduisant à un meilleur vol de balle…découvrez la vérité !

Difficile de juger de la pertinence d’un argument commercial quand on ne le comprend pas tout à fait ou bien que l’on vous le rabâche à longueur de temps de telle sorte que vous n’y prêtez plus vraiment attention.

Mais en fait qu’est-ce que le centre de gravité pour un driver ?

Cette notion technique est vraiment intéressante à développer ici, car elle joue effectivement un certain rôle dans la performance de votre driver…que vous l’ayez acheté récemment ou pas.

Et j’ajouterai même qu’il y a de grandes chances que le centre de gravité soit la raison pour laquelle, vous avez acheté votre dernier driver, parfois même sans le savoir…

La définition du centre de gravité attribué à un driver de golf

Le centre de gravité communément appelé CG par les marques est un point où toutes les masses d’un objet se trouvent concentrés.

N’importe quel objet ou produit peut être équilibré en un seul tout petit point à plat directement sous son centre de gravité.

Cela peut vous paraître abscons, mais c’est véritable. Faites le test en tenant un objet au bout de votre doigt !

Et si vous n’y arrivez pas, c’est que tout simplement, vous n’avez pas encore trouvé ce minuscule point.

Je viens de le faire avec mon smartphone, et je peux vous garantir qu’au bout de quelques secondes, j’ai fini par trouver ce point, et le tenir en équilibre d’un seul doigt.

Ce point physique qui fait que vous pouvez tenir un objet sans le faire tomber est le centre de gravité.

Appliqué à un driver, il existe un point au sein de la tête de votre club (pas tout le club avec le shaft) où on peut trouver ce point d’équilibre parfait.

Pourquoi le centre de gravité est quelque chose d’aussi important pour un driver ?

Depuis quelques saisons, toutes les marques communiquent sur le fait que pour améliorer leurs derniers drivers, elles ont déplacé le centre de gravité, mais sans jamais vous expliquer de combien, et le situer précisément.


Pourtant, le centre de gravité agit lourdement sur deux paramètres essentiels : la performance, et le touché.

Plus votre driver va lancer la balle haute, et plus il va donner du spin ! C’est une loi mathématique !

Le centre de gravité est le « point de départ » qui va jouer sur le feeling, et le son à l’impact.

Vous devez savoir, et je ne l’ai pas expliqué plus haut que le centre de gravité se situe la plupart du temps tout près du centre de la tête de club !

A force de nous dire que les marques déplacent le centre de gravité, on pourrait finir par croire qu’il n’est plus au centre !

Un site américain a mené une étude sur les 20 derniers drivers mis sur le marché, et a constaté que dans l’immense majorité des cas, le centre de gravité était compris dans une zone de largeur 14 millimètres par hauteur 12 millimètres.

Pour vous donner une image, le centre de gravité de votre driver s’apparente à un emplacement de la taille d’une puce de téléphone.

Et dans cette zone, le centre de gravité peut varier de position mais seulement de manière très légère.

Pour en revenir aux marques, elles n’hésitent pourtant pas à vous vanter ce fameux déplacement du centre de gravité jusqu’à aller à vous expliquer qu’il est tout près de la face du driver ou à l’inverse, complètement en arrière…

C’est du pur marketing, car en réalité, pour que le centre de gravité soit un centre de gravité où convergent toutes les masses, il faut qu’il reste au centre…toujours…

Ceci étant dit, la position du centre de gravité de la tête d’un driver peut être influencée par plusieurs paramètres :

  • La face du club est plus large et plus lourde que le reste du corps de la tête (qui est vide à l’intérieur).

Si vous avez une vieille tête de driver, amusez-vous à la découper, et vous constaterez qu’à l’intérieur…il n’y a rien !

  • Le hosel du club, et vous le savez déjà est situé tout près de la face avant du club.

La face et le hosel influent sur le centre de gravité.

Le centre de gravité ne bouge pas !

On pourrait passer des heures à en parler, mais la réalité, c’est que le centre de gravité de votre club ne bouge pas du périmètre indiqué plus haut, et mesurant la taille d’une puce électronique de 14x12 mm.


Quoi qu’en disent toutes les marques, et surtout celles qui avancent ou reculent le centre de gravité dans leurs communications, le centre de gravité est toujours situé dans le même périmètre.

Comment quelques petits millimètres suffisent à faire qu’un driver va plus loin ?

Et malgré une communication erronée, il y a bien un paramètre qui fait que les drivers gagnent un peu de distance.

Les marques ne mentent pas…Elles exagèrent !

En France, on a tendance à dire de quelqu’un qui parle plus fort que nécessaire ou qui accentue son argument plus qu’il ne faut, qu’il est un peu « Marseillais » !

C’est exactement ce que l’on pourrait dire des marques de matériel de golf.

D’un travail très fin, et presque microscopique, elles en font des tonnes…

Elles se disent sans doute « Mais comment expliquer de manière simple qu’un changement d’un millimètre peut avoir des conséquences considérables ? »

Entre un driver TaylorMade R15, et un driver Mizuno JPX 850, il y a bien de sérieuses différences, et en grande partie, à cause du placement du centre de gravité !

D’autant plus que ces drivers proposent des systèmes d’ajustements des…poids, ce qui modifie considérablement la position du centre de gravité, et donc la performance.

Pour en avoir le cœur net, j’ai comparé les performances d’un driver TaylorMade R15 en modifiant la position des poids entre la position centrale, à gauche ou à droite.

Le centre de gravité est modifié de quelques millimètres, mais des millimètres qui comptent pour des mètres sur le parcours.

Déplacer les masses n’apporte pas toujours de la distance en plus

Il faut préciser que toutes les modifications apportées au centre de gravité n’opèrent pas de la même manière, et dans certains cas, n’opèrent pas du tout.

Pour changer significativement le centre de gravité de la tête d’un club, il faut bien trois paramètres :

Direction, poids, distance !

A savoir, dans quelle direction, quel poids total, et quelle distance par rapport au point initial.

Plus vous avez de poids, et plus vous pouvez le déplacer sur une grande distance, et plus le centre de gravité va être influencé, alors que déplacer du lourd sur une petite distance ou du léger sur une grande distance ne changent pas grand-chose.

Comment le fait de déplacer le centre de gravité joue sur la performance d’un driver ?

Le tableau ci-dessus montre que si vous déplacez le centre de gravité vers l’avant, vous obtenez moins de spin, et un loft dynamique plus bas avec pour résultante moins de Moment d’Inertie du club.

A l’inverse, si vous le reculez, vous obtenez plus de spin, et plus d’angle de lancement.

En fait, chaque position peut avoir du sens et dépend de ce que l’on cherche à faire ou de nos propres capacités.

Comprendre la notion de loft dynamique

Précisons que le loft dynamique est le loft réel donné à la balle à l’impact.

A loft équivalent, et par exemple 10.5°, un driver avec un centre de gravité légèrement reculé peut produire un loft dynamique plus important qu’un autre driver qui n’aurait pas son centre de gravité légèrement reculé.

Et ce driver pourrait lancer la balle plus haut qu’un club ayant un centre de gravité plus vers l’avant.

Il faut savoir que plus de loft implique forcément plus de spin !

Comprendre la notion de vitesse de fermeture de la face du club

C’est peut-être une notion moins évidente, et moins souvent mise en avant, mais un club de golf obéit bien à une trajectoire créée par le golfeur qui ramène la face vers la balle selon un certain angle.

Et cette trajectoire peut justement varier.

On parle de vitesse de fermeture, car, entre un golfeur et un autre, un club et un autre, cette vitesse peut varier, et profondément impacter la performance globale du coup.

A nouveau, le centre de gravité influe sur cette vitesse de fermeture.

Plus le CG est en avant, et plus la vitesse de fermeture est lente.

Ce qui va s’apparenter à un club que vous allez trouver utile pour travailler les trajectoires de vos coups.

A l’inverse, un driver avec une vitesse de fermeture élevée va être beaucoup plus tolérant, et limiter les effets du slice.

Comprendre la notion de MOI (moment d’inertie)

C’est une notion qui a déjà été développée sur jeudegolf.org, mais rappelons ici son fondement.

Le moment d’inertie peut être défini comme une sorte de résistance à la torsion.

Plus le MOI d’un club est élevé, et plus la vitesse de balle générée à l’impact va être élevée.

Le MOI est associé à la distance.

Comment le centre de gravité joue sur les sensations ?

Dans ce domaine, il est bien plus difficile de quantifier les choses.

Pour autant, quelques tendances se ressentent :

  • Un driver avec un centre de gravité porté vers l’avant de la tête de club paraîtra plus lourd par rapport à un driver avec un centre de gravité porté vers l’arrière.
  • Un driver avec un centre de gravité porté vers l’avant donnera l’impression que le shaft est plus raide.
  • Et enfin, du fait d’un centre de gravité vers l’avant, la tête de driver sera plus difficile à ramener square à l’impact (à rapprocher de la notion de vitesse de fermeture de la face du club), ce qui aura pour conséquence de donner l’impression aux joueurs d’avoir plus de difficulté à contrôler le club pendant le swing.

Conclusion

Il y a de grandes chances pour que vous jouiez toujours le même type de driver, préférant ce qui vous convient le mieux, et dans ce cas, il y a de fortes présomptions que vous utilisiez toujours des drivers dont les centres de gravité soient toujours identiques…

Concernant les marques, ces dernières ne mentent pas…elles exagèrent la réalité des choses pour vous rendre ces principes plus compréhensibles, et sans être ingénieur.

Dans les faits, leurs communications sur le centre de gravité est inexacte.

Dans cet article, j’ai simplement voulu attirer votre attention sur la réalité des choses en me basant sur l’étude réalisée par le site américain mygolfspy.com

Restez informé

Recevez notre newsletter

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

A chacun sa balle Srixon !

Découvrez nos formules d'abonnements

US Golf présente la nouvelle collection Jack Nicklaus