Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

Test balles de golf Mizuno JPX

Test balles Mizuno JPX

En complément de nos précédents tests sur les balles de golf souples et mixtes, nous avons eu l’opportunité de tester la balle Mizuno JPX, une cinq pièces qui veut concurrencer la Titleist Pro V1x jusqu’en Europe.

L’organisation du test balles de golf Mizuno JPX

Pour ce test, nous avons utilisé un trackman au magasin US Golf de Champagne-Au-Mont-d’Or (Banlieue de Lyon), sous le contrôle de notre consultant matériel, Clément Morelle, et avec l’aimable participation de Jean-Nicolas Billot, professionnel de golf, joueur sur le Challenge Tour.

Nous avons testé la balle de golf Mizuno JPX avec un fer 6 et un driver pour suivre le comportement de la balle dans deux circonstances de jeux bien différentes.

Une balle de golf haute performance est en fait une balle plus souple ou plus molle qu’une balle premier prix qui en fait est une balle dure.

Avec le trackman, et pour un club, on s’intéresse surtout à la vitesse de swing, la vitesse de balle, le smash factor, le carry, le taux de spin, la distance, la dispersion et beaucoup d’autres analyses.

Pour une balle de golf, on considère que la vitesse de swing doit être identique pour que le résultat soit intéressant.

Pour analyser une balle de golf, nous nous intéresserons donc à la vitesse de balle, le smash factor, et surtout le taux de spin.

Le taux de spin est d’ailleurs la plus importante des mesures que nous allons suivre.

Ensuite, le carry (distance avant la roule) nous permet de donner une mesure de synthèse significative qui intéressera tous les golfeurs.

En somme, on ne se contente pas de vous donner un avis subjectif sur le ressenti, mais bien un véritable avis objectif, quantifié et indépendant des marques.

Caractéristiques de la balle Mizuno JPX :

  • Construction multi-couches en 5 pièces : compromis idéal entre toucher, contrôle et distance.
  • Technologie « Cross Core » : les extensions du noyau procurent un spin optimal et un angle de lancement élevé.
  • Ailettes internes : pour créer un spin optimal sur les longs coups, sans impact sur les coups plus courts.
  • Enveloppe extérieure douce : procure une grande élasticité et un spin optimal.
  • Noyau extérieur en caoutchouc butadiane hautement élastique : limite la déformation et augmente la vitesse de la balle.
  • 366 alvéoles sans soudure : pour plus de stabilité, de puissance et de longueur sur les vols.

Résumé du test :

Comme vous pourrez le constater la balle Mizuno JPX est très proche de la Titleist Pro V1x, une balle dont on ne cesse de répéter qu’elle très adaptée au jeu de golfeurs professionnels évoluant sur le PGA Tour, mais pas nécessairement parfaite pour de simples golfeurs amateurs, dont la vitesse de swing et la maîtrise des effets ne peut pas prétendre rattraper celles de l’élite mondiale des golfeurs.

Par rapport à l’ensemble des balles que nous avons pu tester dans notre panel, aussi bien au fer qu’au driver, la balle Mizuno JPX a des résultats très proches de la Pro V1x.

Soit une balle qui n’est pas aussi polyvalente qu’aime à le dire son géniteur, mais extrêmement performante au drive avec un taux de spin proche de la perfection, et moins palpitante au fer, ou au contraire, la JPX se situe juste dans la moyenne de notre panel, ce qui veut dire que d’autres balles sont plus performantes en termes de distance.

Ce n’est pas un jugement négatif, mais la JPX, exactement comme la Pro V1x, est une balle pour être très performant au driver, et dans la moyenne au fer, soit une combinaison que l’on va juger globalement positive.

Maintenant, est-ce que c’est la combinaison idéale ?

C’est tout l’aspect extraordinaire du golf de laisser la possibilité à chacun de choisir le type d’équipements en fonction du type de jeu ou de stratégie qu’il envisage…le tout étant de bien connaître les avantages et inconvénients de chaque combinaison.

Résultats du test balles de golf Mizuno JPX :

Test au trackman des balles de golf Mizuno JPX

Veuillez cliquer sur le tableau pour l'agrandir

Pour chaque balle, notre testeur, Jean-Nicolas Billot, golfeur professionnel a tapé plusieurs coups pour réaliser à chaque fois un échantillon le plus représentatif possible, et surtout comparable.

Dans le tableau ci-dessus, on retrouve toutes les balles du panel tapées avec un fer-6.

La première partie du tableau sert surtout à vous donner la réalité du swing du testeur (club speed, angle d’attaque du swing, et plan vertical du swing).

Comme vous pourrez le constater, les données mesurées sont très proches, d’où l’intérêt de prendre un golfeur de niveau professionnel pour ce type de tests.

Par contre, il ne s’agit pas non plus d’un robot, donc les données ne sont pas strictement identiques.

Toutefois, un robot n’est pas un être humain, et le caractère répétitif des frappes ne correspond à aucune réalité ! Même Tiger Woods ne tape pas deux fois la balle exactement de la même façon.

D’autre part, un testeur humain est capable de sensations, ce qui n’est pas le cas du robot.

Rappelons qu’au moment de l’impact du club avec la balle, le golfeur a un retour d’informations et donc de sensations transmis par le grip dans les mains.

Concernant la deuxième partie du tableau, on trouve les données véritablement intéressantes à suivre pour différencier notre échantillon de balles de golf, dont la Mizuno JPX.

Et on va surtout considérer deux paramètres pour distinguer les balles : le taux de spin et le carry.

Dans un test de balles, on s’intéresse essentiellement à la distance, et non pas la dispersion qui est plus du ressort du golfeur que de la balle, même si en fonction des différents produits, cela peut accentuer certains effets, notamment les balles très souples.

Dans le tableau, vous pouvez donc constater les résultats de la Mizuno JPX par rapport aux autres balles, mais aussi par rapport à la moyenne.

On retiendra, à propos de la balle Mizuno JPX, qu’elle n’a pas donné un très bon smash factor au fer, par contre, elle se situe pile dans la moyenne du taux de spin avec 6002 tours par minute.

On notera aussi un temps de vol plus faible et une distance au carry en net retrait par rapport aux autres balles.

Le smash factor est en fait la principale clé pour comprendre ce phénomène.

A 1,34, notre testeur n’a pas trouvé la meilleure utilisation de cette balle avec son jeu de fer.

Test balles Mizuno JPX au driver

Veuillez cliquer sur le tableau pour l'agrandir

Au driver, la Mizuno JPX apporte de bien meilleures réponses !

Dans le top-3 de notre panel, et même deuxième, si nous ne nous intéressons qu’aux balles souples, la JPX présente un taux de spin parfait à 2204 tours par minute.

Comme pour les balles testées au fer, la Mizuno ne se distingue pas par un temps de vol élevé, mais par une roule important, et une trajectoire plus tendue avec un angle de lancement bas.

De tout notre panel, c’est la deuxième balle la plus longue avec la roule, selon nos mesures prises au trackman.

Bilan du test :

La Mizuno JPX est une balle qui s’impose dans le domaine du driving, mais dont les caractéristiques ne sont pas pleinement utilisées dans le domaine du jeu de fer.

C’est en fait une balle haute performance pour golfeurs de très haut niveau.

L’avis de la rédaction :

Si nous devions conseiller une balle à un golfeur à la recherche d’un maximum de distances au driver, et capable d’accepter une légère performance en retrait sur les fers, nous pourrions lui conseiller les yeux fermés la Titleist Pro V1x ou la Mizuno JPX.

Toutefois, la Mizuno JPX présente un autre avantage sur la Titleist : le prix !

Soit 46€ la douzaine contre 54€ pour les Titleist, soit un écart de 15% !

Restez informé

Recevez notre newsletter

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.